14/09/2011

Sacrées bactéries...

 

Nous savons tous que certaines bactéries sont résistantes aux antibiotiques et qu’il faut faire gaffe à ne pas prescrire, pour rien, ce type de traitement.

Nous savons aussi que les antibiotiques sont des molécules qui peuvent être produites par des bactéries ou des champignons.

Ces substances sont donc présentes dans la nature.

Des chercheurs canadiens (Gerry Wright et son équipe de l’Université Mac Master à Hamilton au Canada) ont démontré que la résistance aux antibiotiques existe depuis de très, très, nombreuses années.

Pour cela, ils ont testé des bactéries trouvées dans le permafrost du Yukon.

Nous ne sommes vraiment pas grand-chose face à ces organismes.

Des gamins ….

 

bactéries.jpg

07:01 | Lien permanent | Commentaires (8) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

Les bactéries ne développent pas les mêmes résistances - si elles en développent - avec les Huiles Essentielles. Beaucoup d'études très scientifiques ont été faites en pharmacologie dans d'autres pays. Pourquoi ne pas les utiliser?

Écrit par : Marie-France de Meuron | 14/09/2011

On aurait également retrouvé dans le permafrost du Yukon, une idées originale du PDC. Une équipe de chercheurs de l'université de Fairbanks à la recherche de Mammouth congelés dans la toundra auraient découvert un peu par hasard une initiative originale du PDC. Malheureusement malgré de nombreuses tentatives de conservation, l'équipe n'est pas parvenue à en sauver l'essentiel. Selon le Professeur Mc Darbelay, ces déouvertes sont rares voire miraculeuses mais elles sont très vites corrompues dès qu'elles sont exposées à l'air libre.

Écrit par : Anastase | 14/09/2011

Et que penser du rare exemplaire de Langenesus Bolchevicus que le visiteur persévérant peut admirer dans un coin poussiéreux du musée de l'Homme ?
Avec sa prédominance du cerveau reptilien, ce fossile classé dans l'ordre des Minus Habens représente l'unique exemple d'évolution rétrograde dans l'espèce humaine.

Écrit par : F. Salina | 15/09/2011

Cher Bertrand

avez vous eu l'accord d' Anastase pour mettre sa photo sur votre blog ?

Écrit par : stephane barthassat | 15/09/2011

Ah ..dès que l'on parle du Yukon, Salina et Barthassat rappliquent ventre à terre...c'est l'appel de la nature.Il est vrai que l'on aurait de la peine à retrouver Salina au musée de l'Homme.

Écrit par : Anastase | 15/09/2011

Dans son blog,M.Langaney qui se cache derrière Anastase fait l'éloge de la liberté d'expression d'une revue qui consent à publier ses propos désordonnés. Mais impossible d'y laisser un commentaire car de son propre aveu M.Langaney les juge indésirables et superflus. Voilà une bien étrange conception de la liberté de parole: interdire chez soi ce dont on abuse ailleurs sous pseudonyme. Une vision très stalinienne de la liberté d'expression.

Écrit par : Winkelried | 16/09/2011

Merci, Winkelried, pour votre remarque fort pertinente.
Pour ma part, ce qui me désole aussi, c'est que le Dr Buchs soulève le problème de la résistance des bactéries, sujet très chaud actuellement et qu'au lieu de participer à un réel débat, Anastase en profite pour s'amuser à lancer des fions.

Écrit par : Marie-France de Meuron | 16/09/2011

Anazetase croyait sans doute que le débat traitait du gène de résistance à la vodka...
La remarque de Winkelried jette une lumière crue sur André Langaney, éminent représentant de la gauche pinard pour qui le libertarisme ne sert qu'à recycler une litanie de détestations et de rancoeurs de comptoir, sous-produits rances d'une dérive idéologique pitoyable. Pour Dédé et son ami Maurice, le col Mao est interchangeable avec la chemise brune, et Marx côtoie volontiers Bardèche.

Écrit par : F. Salina | 16/09/2011

Les commentaires sont fermés.