22/09/2011

Vraiment pas simple...

nerf.jpg

 

 

Comment traiter les douleurs neuropathiques, ces douleurs chroniques causées par des lésions de nerfs.

Un vrai casse-tête.

Les médicaments, pas terrible, terrible, avec des effets secondaires importants.

Tuer le nerf, oui mais souvent les douleurs persistent.

L’endormir, le chauffer, faire de la radiofréquence, de l’acupuncture…

Sans grands résultats.

Des chercheurs de l’Université de Cambridge (Science, DOI : 10.1126/science.1206243) ont découvert que le gène HCN était responsable de ces douleurs.

Ils ont réussi à créer une lignée de souris que ne possède pas ce gène et ils ont constaté que ces dernières n’avaient pas de douleurs lorsque les nerfs étaient endommagés.

Euréka.

Et espoir pour les personnes, 8% de la population européenne, qui souffrent de ce problème.

Le problème, c’est que ce gène est aussi responsable de la régulation des battements cardiaques.

Sans lui, bonjour les dégâts.

Vraiment pas simple…

06:57 | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

HCN,rien que ces trois lettres rendent zinzin,y'a qu'à voir le paysage politique du canton de neuchatel et ses hopitaux !

Écrit par : lovsmeralda | 22/09/2011

ce n'est pas si grave, la neuropathie étant la poire pour la soif des rhumatologues, vous allez pouvoir continuer à souffler le chaud et le froid, infiltrer, cortisoner, anesthesier étirer, rééduquer. l'important est que le client... ah zut le patient! ait l'impression que l'on fasse quelque chose pour lui...

Écrit par : Anastase | 22/09/2011

Comme dirait M.Salina il semblerait qu'Anastase a encore passé une nuit bien arrosée au bistrot La Faucille dorée.
Le contenu de ce blog met en scène à sa façon deux mondes qui se croisent au petit matin dans une venelle de Carouge.D'une part M.Buchs qui rejoint son cabinet d'un pas alerte et de l'autre M.Langaney qui rentre chez lui en titubant et criant son impuissance dans les rues.

Écrit par : Winkelried | 22/09/2011

Les commentaires sont fermés.