25/10/2011

Messieurs, ceci est pour vous !

prostate.jpg

 

 

L’ « US Preventive Services Task Force » a rendu son verdict.

Nous l’attendions avec impatience.

Doser le PSA (Prostate-Specific Antigen) ne sert à rien.

Vous pouvez vous en passer.

Entre 1986 et 2005, 1 million d’hommes américains ont suivi un traitement, par radiothérapie et chirurgie, pour un diagnostic de cancer de la prostate suite à un PSA positif.

Les médecins n’ont malheureusement pas mis en évidence de diminution de la mortalité. Par contre 200 à 300 hommes sur 1000 ont souffert d’incontinence et de troubles de l’érection.

Ils ont également remarqué un nombre élevé de faux positifs.

Des hommes ont eu des investigations poussées et potentiellement dangereuses alors que le résultat était faux.

Les chercheurs recommandent de se baser sur la clinique et les examens radiologiques.

Cela confirme l’adage qu’un résultat de laboratoire doit toujours être mis en relation avec un bon examen clinique.

Seul, il est inutile.

06:36 | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

Et ces traitements, ils ont rapporté combien ?

Écrit par : Anastase | 25/10/2011

@Anasatase : Enormément,mais moins que vos colonoscopie mensuelles.
La médecine avance et des vérités deviennent caduques.
C'est comme les radios-photos qu l'on faisait à tout le monde pour dépister la tuberculose.
Abandonnées. car elles ne dépistaient rien du tout.

Écrit par : Bertrand Buchs | 25/10/2011

@Bertrand Buchs merci cette vérité vérifiée depuis longtemps mais dite par un médecin cela fait plaisir à lire.Parcontre pour le personnel de cabine et spécialement pour ceux des Camions de la Ligue ,ayons aussi une pensée pour eux beaucoup sont morts du cancer après trop de rayons absorbés par leur organisme,car reflétés par les vitres.Quel gâchi en vies humaines au nom de la santé ne trouvez vous pas?
belle journée pour vous

Écrit par : lovsmeralda | 25/10/2011

Allons M. Buchs, ce n'est pas très charitable de vous moquer d'André sous prétexte qu'il va se fait palper la prostate en cachette chez son médecin lorsque Maurice part en cure à Berchtesgaden.

Écrit par : F. Salina | 25/10/2011

Les commentaires sont fermés.