11/11/2011

Boule de neige...

boule de neige.jpg

 

 

Lorsque j’ai lancé mon action de boycott des médicaments Novartis® et Sandoz®, je ne m’imaginais pas l’ampleur que cela allait prendre.

Les réactions sont à 99 % favorables.

Dans tous les médias, dans tous les groupes politiques, chez mes patients et maintenant chez mes confrères.

J’ai pu, hier après-midi, transmette, un message à tous les médecins membre de l’Association des Médecins Genevois (merci l’AMG).

En quelques heures, j’ai reçu 64 soutiens.

La boule de neige est en train de grossir.

Par contre, rien de côté du canton de Vaud.

Les médecins vaudois sont-ils en train d’oublier que Prangins est sur leur territoire ou faut-il annexer le district de Nyon à Genève (petite pique rupestre).

 

Les vaudois avec nous…les vaudois avec nous…

06:53 | Lien permanent | Commentaires (16) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

il y a tout de même des gens qui travaillent chez Novartis ,désirez vous en toute sincérité les mettre aux mains de gens qui sauront les réconforter certes par de belles paroles flatteuses, mais qui ensuite devront demander de l'aide aux services sociaux et dont les dettes seront à rembourser par tout le monde?Navrée je ne suis pas pour Novartis mais humainement parlant les employés eux ont besoin de travail.A moins que vous n'ayez une idée d'embauche mais quand on voit la robotisation s'installant au Hug,lutter contre la mondialisation semble un leurre au vu des informations du jour concernant ce dernîer robot mis au service de la préparation des médicaments.C'est qu'au Canada on fait fi des humains on le sait depuis 1968

Écrit par : lovsmeralda | 11/11/2011

99% d'avis favorables, vous avez appris la statistique à l'école des sondages de Bucarest? 64 retours sur combiens de médecins ??? Votre initiative est un véritable flop. En plus vos copains médecins ne vont certainement pas se couper de leur vache à lait. Prenez un petit café, Bertrand, cela va vous réveiller.

Écrit par : Anastase | 11/11/2011

Au début le bon Dr Buchs instaura le boycott complet : "Dans ma spécialité, la rhumatologie, je peux me passer de Novartis, sans mettre en danger la vie des mes patients."

Le président de l'AMG précisa : "Cela ne serait pas responsable car certains médicaments Novartis n'ont pas d'équivalence."

Et le bon Dr. Buchs, entendu hier soir sur RSR : "Je fais seulement cela quant il existe un générique." C'est-à-dire quand la même molécule est vendue par d'autres producteurs sous une autre marque.

Et de préciser, ce jour, qu'il boycotte non seulement Novartis mais aussi Sandoz.

Mais, ne doit-on pas prescrire le moins cher ? Si ce n'est pas le cas, n'est-ce pas contribuer à l'augmentation des primes, de nos primes !

Augmentation des primes. Merci Docteur. C'est encore nous qu'on va casquer pour soutenir votre démarche politicarde.

Hymne en l'honneur de de notre politicien bien aimé, qui se sert du patient pour sa promotion politique :

http://www.youtube.com/watch?v=mlElXhoPVWE

Écrit par : CEDH | 11/11/2011

CEDH

voici une petite chanson pour vous et votre poullailer

http://www.youtube.com/watch?v=5Z81pb12mLg&feature=related

Écrit par : stephane barthassat | 11/11/2011

pour CEDH et son poulailler

http://www.youtube.com/watch?v=5Z81pb12mLg&feature=related

Écrit par : stephane barthassat | 11/11/2011

Mon petit Bartahassat le banquier, voilà pour vous :

http://www.youtube.com/watch?v=JkhX5W7JoWI

Écrit par : CEDH | 11/11/2011

Non, nous ne boycotterons pas les médicaments de cet employeur, car s'il fallait boycotter tous les produits de grandes entreprises qui engagent sans compter des non-suisses/résidents ou qui licencient, nous devrions vivre en autarcie. Le boycott risque d'entrainer d'indirectes retombées négatives sur d'autres personnels. Que penser des importants licenciements survenus auprès de Cardinal, d'Alusuisse, d'UBS, de l'ancienne Swissair, par exemple ? La révolte avait grondé puis cessé pour tomber dans l'oubli au fil des ans. C'est aux gouvernements qui n'ont pas anticipé de tels événements désastreux du point de vue humain et économique de retourner la situation et de trouver des solutions pour le personnel laissé sur le carreau.

Écrit par : Vitamines&co | 11/11/2011

@Anazetase: Avec les flops, tu sais de quoi tu parles mon petit Langaney. Tes bouquins ont la réputation de finir au pilon ou alors servent à caler des portes de sous-sol.
Comme l'a bien relevé ce brave Winkelried, on sent chez toi la jalousie de l'ivrogne velléitaire.
Le Dr Buchs agit et tu glapis.
Elle est pas moche la vie ?

Écrit par : F. Salina | 11/11/2011

Agit ou s'agite ?

Agité genevois qui fait fuir les entreprises en s'alignant sur les pratiques françaises.

Écrit par : CEDH | 11/11/2011

merci Messieurs en ce jour de 11 novembre je désespérais de pouvoir sourire à nouveau mais en vous lisant je suis rassurée
toute bonne soirée pour Vous

Écrit par : lovsmeralda | 11/11/2011

Tiens Salinette refait surface avec toujours les mêmes arguments. un peu de stabilité dans ce monde de brutes. Il est vrai que le seul boycott que vous ayez jamais fait ce sont les études. Bon, en Valais un succès à l'examen final de cathéchisme suffit à vous propulser .... au sommet ! Vous en êtes la preuve vivante...

Écrit par : Anastase | 11/11/2011

Bravo, en effet, votre initiative fait boule de neige et même si Anastase critique vos capacités en statistiques, il suffit de chercher sous twitter, votre boycott fait écho même outre atlantique!!! Continuez et que les médecins Vaudois se réveillent!

https://twitter.com/#!/search/Doctor%20Boycotts%20Novartis

Écrit par : Basel Luxury Tour | 11/11/2011

Anastase le troll anarcho-fachiste fait lui aussi preuve d'une remarquable constance dans ses fixations:médecins,PDC,valaisans.Des petites haines mâchonnées et marinées dans l'alcool.C'est pathétique et peu appétissant.

Écrit par : Winkelried | 11/11/2011

je suis français mais je te suis dans ton combat !

Écrit par : ActuMed | 12/11/2011

Merci Monsieur Busch!

Io spero che i colleghi dal Ticino, cantone dove vivo seguano il suo esempio.
Aziende come la Novartis, ma non solo (tutte le aziende), hanno una responsabilità sociale. Sono un dirigente di una PMI e sono desgustato dal fatto che manchi sostenibilità economica, sociale e ambientale da parte di questa gente che pensa solo a corto termine, senza neppure considerare gli interessi, la salute dei propri figli!

Écrit par : AMB | 12/11/2011

Permettez-moi de faire le point.

Vous ne boycottez que les substances de Novartis/Sandoz qui se retrouvent dans des médicaments commercialisés par d'autres fabriquants.

Vous procédez ainsi quand bien même l'autre médicament serait plus cher. Vous provoquez donc sciemment une hausse des dépenses des caisses maladie. Soit une hausse des primes.

Vous ne procédez à aucune analyse de la responsabilité sociale de l'autre fabriquant.

Un blogeur alléguant être un de de vos patients s'est étonné de ce que vous lui precriviez subitement un médicament moins cher. C'est dire que lors des prescriptions précédentes, vous ne l'aviez pas informé de l'existence d'un générique moins cher. Je l'informe donc qu'en procédant ainsi vous n'avez pas respecté vos obligations légales et qu'il est en droit de vous demander le remboursement de la différence.

Il ne va pas le faire. Mais cela démontre que déjà auparavant vous négligiez celles de vos obligations légales visant à abaisser le coût de la médecine et donc des primes maladie.

A propos de Novartis, je relève que le dividende se monte à 3.45 % et que depuis 1998 l'action a baissé d'environ 20 %. Dès lors ce ne sont pas les actionnaires qui abusent, ce d'autant que les actions de Novartis se retrouvent dans nos caisses de pension. Par votre action vous agressez des actionnaires qui n'ont rien de spéculateurs et faites baisser nos rentes.

Le résultat de votre action est donc l'augmentation de nos primes maladie et la baisse de nos retraites.

Écrit par : CEDH | 12/11/2011

Les commentaires sont fermés.