23/11/2011

Prévention par les médicaments !

cancer intestins..jpg

 

 

Je ne sais pas si j’ose encore parler de substances pharmacologiques.

Alors ne me tuez pas ou ne me vouez pas aux gémonies.

Question importante, qui va être de plus en plus présente ces prochaines années, peut-on prévenir une maladie en prenant un médicament ?

Non pas guérir ou soulager, mais prévenir.

Une importante étude vient d’être publiée dans le journal médical « Lancet » (The Lancet, DOI : 10.1016/S01140-6736(11)61049-0).

Le Dr. Burn démontre que 300 mg d’acide acétylsalicylique (Aspirine®) par jour prévient les cancers des intestins. Il a suivi 861 personnes qui n’étaient pas malades mais qui étaient porteurs d’une forme héréditaire de cancer du colon (syndrome de Lynch).

Entre 1999 et 2005,  il a suivi deux groupes de personnes, celles qui prenaient l’Aspirine® et celles qui n’en prenaient pas.

Dans le groupe Aspirine®, 19 personnes sont tombées malades contre 34 dans l’autre groupe.

Vous allez me dire que c’est une petite différence et que cela ne veut pas dire grand-chose.

Oui, mais cette différence est statistiquement prouvée et donc, n’est pas due au hasard.

Alors…

Faut-il prescrire à toute la population 300 mg d’Aspirine® ?

On ne peut pas encore répondre. Il faudra d’autres études. Mais on peut déjà l’envisager dans le cas de patients qui ont dans leur famille dans antécédents de cancer des intestins.

06:51 | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

Si les médecins ont peuvent prélever un petit poucentage, je le recommenderais. Vive la prévention (bon seulement si ça rapporte)

Écrit par : Anastase | 23/11/2011

Bien vu cher Docteur sans oublier nos mères et grands mères intoxiquées aux Sanwichs Saridon qui firent aussi beaucoup de victimes sur leur descendance
Et si je peux me permettre au sujet du fameux vaccin pour évite le cancer du col de l'utérus a-t'on pensé aux risques de stérilisation qui pourraient survenir,personne ne peut en parler ce vaccin n'a pas encore fait ses preuves non plus.Mais faut-il des victimes pour connaitre la validité ou non d'un médicament,en cela les fameux protecteurs des animaux sont reponsables car la vivisection faite sur des rats ou souris peut aussi éviter des erreurs médicales. C'est qu'à force de vouloir un monde surprotégé et propre en ordre on en oublie de raisonner logiquement et non sectairement
Que les églises sectaires s'occupent de leur domaine et laisse le médical tranquille,le monde se portera beaucoup mieux
bonne journée à vous

Écrit par : lovsmeralda | 23/11/2011

La statistique est positive au groupe Aspirine mais l'histoire ne dit pas que faire des patients du groupe aspirine qui sont quand-même devenus malades?

Écrit par : Marie-France de Meuron | 23/11/2011

Encore abusé de la vodka-cerise, Anazetase ? Il faudrait songer à sérieusement surveiller cette syntaxe.

Écrit par : F. Salina | 23/11/2011

La statistique nous indique seulement combien de patients ont survécu mais elle ne nous dit pas combien de drames humains et sociaux auraient été évités si une maladie parfaitement naturelle les avait emportés à temps. Combien de criminels parmi les preneurs d'aspirine ? combien de meurtriers, de violeurs d'enfants, d'assassins de vielles dames, d'électeurs socialistes ont pu continuer à commettre leurs méfaits ? Combien de femmes affligées par un divorce, ou d'enfants traumatisés par un père alcoolique perdent chaque année leur chance de vivre comme des veuves heureuses ou des orphelins épanouis à cause des progrès incessants d'une médecine sournoise ?

Avec les fadamédecines dont je fais la propagande depuis plus de quarante ans, aucun de ces fâcheux résultats n'est à craindre. Tous les patients qu'on m'envoie passent de vie à trépas, tous cassent leur pipe en moins d'un mois. Avec moi et mes poudres de perlimpinpin, l'industrie des pompes funèbres se porte mieux chaque jour. La santé, n'est-ce pas une notion surfaite ? Un fantasme scientiste ? Nous en viendrons à bout, grâce à ma dernière invention : L'extrait de débilorium en dilutions transavogadriques. A prendre soir et matin, sans restriction, sans précautions, sans illusions. En vente exclusivement à la pharmacie Charles Athan, de Meuron et Cie, au prix avantageux de 180.- la boîte de 3 pilules (Rabat spécial de 1% dès la 6000ème boîte).

Écrit par : Mamie-Rance de Meuron | 23/11/2011

C'est avec des messages qui sont signés Mamie-Rance de Meuron qu'on peut se poser à nouveau la question des individus qui profitent d'un pseudo pour salir quelqu'un.
Je regrette qu'autant de personnes refusent d'entrer en matière quand il s'agit de médecine alternative alors que la médecine conventionnelle coûte toujours plus cher, que les antibiotiques rencontrent toujours plus de résistance, que les maladies chroniques se multiplient et qu'on n'en étudie pas les vraies causes, prétextant qu'il s'agit du vieillissement.
Que celui qui a tant d'esprit pour écrire pareil message stérile l'utilise pour construire une médecine plus efficace donc plus économique!

Écrit par : Marie-France de Meuron | 24/11/2011

Les commentaires sont fermés.