09/12/2011

Faut-il un début à tout...

sixtine.jpg

 

 

Préambule, préambule, ai-je une tête de préambule ?

La Constitution aura un début.

Une introduction, une mise en bouche.

Aura-t-elle une fin.

Une vraie fin, pas un échec dans le secret des urnes.

Personnellement, je le trouve pas mal ce commencement.

Un petit regret de la part d’un vieux catho qui va encore, quelques fois, à la messe. L’absence de Dieu.

Je sais, cela n’est pas tendance et franchement ringard.

Simplement pour nous rappeler que nous ne sommes, en fin de compte, pas grand-chose.

Et qu’il existe peut-être une autre vérité…

J’entends les ricanements.

Un peu de profondeur, dans un monde de superficialité, peut rassurer.

Ainsi va le monde…

06:28 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

Sur ce dont on ne peut parler, il faut garder le silence.

Wittgentsein

Écrit par : Anastase | 12/12/2011

Sur ce qu'on ne peut taire, il faut vociférer.

Écrit par : Géo | 12/12/2011

Les commentaires sont fermés.