14/12/2011

Qui gouverne ?

 

gouverner-pour-les-nuls.jpg

 

 

La question a son importance.

A force d’entendre le bruissement des alliances improbables et des promesses non tenues.

Qui gouverne à Genève ?

Quels sont les partis qui jouent vraiment le jeu de la concordance et qui assument leurs choix ?

Le PLR, les Verts et le PDC.

Demain et après-demain, les Socialistes devront se poser la question de leur participation au gouvernement.

On ne peut pas faire partie d’un gouvernement et assumer ses décisions seulement lorsque cela nous arrange.

En cas de beau temps, pas de problème.

En cas de crise, il faut accepter de faire des concessions.

Avoir une ligne claire.

Nous entrons dans une crise économique.

L’Etat devra faire des choix difficiles et pénibles.

Nous devons être avec lui et expliquer à nos électeurs que des sacrifices seront nécessaires.

Mais pour le faire, les efforts devront être symétriques.

La classe moyenne n’acceptera pas une hausse des impôts si la fonction publique n’accepte pas une diminution de ses prestations.

Le parti Socialiste doit être courageux et voter demain les propositions du gouvernement.

Dans le cas contraire, le parti de la rose aura fait le pari de l’opposition avec le MCG et l’UDC.

Il devra en tirer les conséquences.

07:33 | Lien permanent | Commentaires (10) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

les socialistes sont devenus le parti des nantis bobos fonctionnaires

il ne deffende plus rien ou alors la politique des copains et que dire de leur slogan a hurler de rire

Écrit par : polo | 14/12/2011

Le mot "concordance" me saoule. On l'a entendu au moins 2 000 fois ce matin sur la TSR.

Écrit par : Jessica | 14/12/2011

De nouveaux EMS doivent ouvrir en 2012. Sans budget ils resteront vides et les listes d'attente pleines. C'est une raison suffisante pour voter le budget. La problématique particulière des aînés est une cause d'intérêt général.
Nous devrions nous retrouver Docteur au vote final s'il reste 51 courageux et responsables, samedi je le crains, sans signer d'alliance, sans rêver d'un grand centre car le centre n'est qu'une notion euclidienne : lieu géométrique des points....... mais surtout lieu commun. Le centre n'existe pas, j'en suis persuadé. Il n'est que le fugace ectoplasme dont l'apparition momentanée (chimiquement provoquée par les dogmatismes) reste une apparition. Sainte Bernadette priez pour lui.
p.l.

Écrit par : pierre losio | 14/12/2011

Immonde prise d'otages.

Écrit par : CEDH | 14/12/2011

J’ai toujours appris que le centre est partout et nulle part à la fois, et comme nul ne part de rien, il suffit de faire demi-tour pour se retrouver ailleurs. Ce qui est finalement simple à comprendre pour n’y rien comprendre.

Politiquement parlant, ce n’est pas bien différent, car le terme « être au centre » signifie « être dans un milieu » politique neutralisant les tendances qui viennent d’ailleurs, qui d’ailleurs deviennent symétriquement identiques.

Je propose que le PDC devienne le PDM (Parti Du Milieu), ceci dit sans connotations maffieuses.

Écrit par : Benoît Marquis | 14/12/2011

Les classes nanties devront faire des efforts, en particulier les médecins privés qui jouent sur tous les tableaux et en particulier celui de la protection étatique tout en promouvant l'exercice libéral et débridé de la médecine.Le Parti des Charlots n'a rien à faire au gouvernement. Il trahi systématiquement ses amis politiques et les valeurs qu'il affiche en se compromettant avec la droite dur. Le centre c'est la droite, qu'on se le dise et que le parti de la carambouille permanente assume ses choix. Vive la gauche, vive ceux qui protègent les travailleurs, les torcheuses de cul de l'hôpital, les éboueurs, les vendeuses de la Placette, les invisibles qui font que nos rues sont propres le matin.

Écrit par : Anastase | 15/12/2011

"le centre c'est la droite": voilà pourquoi vous n'avez jamais obtenu votre permis de conduire.
Après avoir posté dans son blog M.Langaney vient poser en donneur de leçons.Pauvres vendeuses de la Placette prises opportunément en otage par un vieux stalinien bon teint qui se fiche en réalité de leur sort.

Écrit par : Winkelried | 15/12/2011

Cessez de vouloir imiter Salina mon pauvre Winkelcrotte. Vous n'en avez ni la verve ni l'esprit. Contentez-vous de siroter votre bière en écoutant du Morisod, cela vous détendera. c'est plus à votre portée intellectuelle.

Écrit par : Anastase | 15/12/2011

@Anazetase: Dis-moi mon petit Langaney, ce penchant récurrent pour l'analité et ses sous-produits te vient-elle de la fréquentation assidue des cercles restreints du Komintern ?

Écrit par : F. Salina | 16/12/2011

avec les transports publics lamentables qu'on a à Genève, les rues sales, les travaux délirants, les bouchons en ville, les fontaines qui ne coulent plus, les toilettes publiques payants au milieu des places piétonnes et à côté du sapin de noël lamentable lui aussi... non, on n'acceptera pas de payer plus d'impôts. On devrait nous payer pour rester dans cette pauvre ville déchue.

Écrit par : K. | 17/12/2011

Les commentaires sont fermés.