18/01/2012

Une page se tourne.

 

Il y a comme cela des journées heureuses.

Des nouvelles qui font plaisir.

L’usine Novartis à Prangins est sauvée.

Tous les emplois sont préservés.

Une qualité du travail reconnue.

Des compétences misent en avant.

Et surtout, un combat gagné dans la dignité et dans le respect de certaines valeurs.

Notre boycott des médicaments Novartis se termine.

Merci aux 129 médecins de toute la Suisse romande qui m’ont aidé et soutenu.

Nous avions mis un gravillon dans la chaussure de Novartis.

Et comme disait le sage chinois : « Si tu boites, enlève tes chaussures et continue pieds nus ».

 

Tout passe..., mais certaines choses restent dans un coin de notre caboche.

fin.jpg

06:30 | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

très bon job doc

même anastase doit l'admettre

Écrit par : carougeois | 18/01/2012

bon travail doc et tant mieux pour les gens de Nyon qui conservent leur emploi.
Mais quel sera le prix ?
pas d'augmentation de salaire - pendant combien de temps ?
avantages fiscaux -lesquels et pour combien de temps
déclassent de terrain à construire - profit probable pour Novartis environ 15 millions
alors attendons, mais je pense que vous pourrez remettre l'ouvrage sur le métier le lendemain de l'échéance des arrangements fiscaux ou de la vente de terrains
ces gens ne respectent rien !!!

Écrit par : pralong | 18/01/2012

Tant mieux pour les employés. Mais jusqu'à quand ? Quand on voit ce qui se passe chez nos voisins français, je ne suis pas très optimiste... Rendez-vous dans une année, 2 ans maximum pour une fermeture définitive, je prends les paris..

Écrit par : snups | 18/01/2012

Les commentaires sont fermés.