25/01/2012

Complètement barge...

guerre virale.jpg

Vous avez vu ces docteurs Folamour, complètement dingos, barges et siphonnés.

Ils méritent d’aller au plus profond de l’enfer de Dante.

Manipuler un virus pour en faire pire qu’une bombe atomique.

Peut-être que l’épidémie que tous les médecins craignent (une nouvelle grippe espagnole) est là, tapie au fond de leurs fioles.

Et le pompon, c’est qu’au nom d’une soit disante liberté de parole et d’écrit, ces tristes sires veulent publier leurs résultats et permettre à d’autres rigolos de les copier.

Nous n’avons pas fini de trembler.

 

Et dire que certains imaginent qu’une bonne épidémie, c’est comme une bonne guerre, cela fait repartir l’économie.

06:54 | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

en s'amusant à contrôler l'origine des déchets ceux aimant jouer à la Gestapo et ce dans notre canton ne s'imaginent pas à quel point ils vont être mis au contact de microbes aussi teigneux que leurs rapports dénonçant les plus mal chaussés parceque trop âgés pour courir le bitume.L'avantage des gens âgés eux sont immunisés contre les poussières microbiennes des déchets eux-mêmes ayant aidé la médecine a évoluer grâce justement aux montagnes de détritus ayant ^parfois aussi servi de cachettes pour fuir un système aux accents nazillards ,et qui remplis de vermines ont pu aussi aider l'économie des pesticides à se développer.En se croyant plus malins que leurs ancêtres de petits malins vont se retrouver plein de bobos qui avaient disparu

Écrit par : lovsmeralda | 25/01/2012

Génial ces petits virus! Un excellent moyen de faire plaisir aux eugénistes de tout bord, aux écolos intégristes, à l'OMS qui aura enfin sa véritable épidémie, aux pharmas qui pourront se refaire une santé avec de tous nouveaux vaccins..Plus efficace qu'une bonne vieille guerre !

Écrit par : snups | 25/01/2012

Ne vous inquiétez pas l'enfer existe bel et bien et ce sont ces fanatiques qui iront en premier là bas suivre Hitler et ses potes.

Écrit par : faire part mariage | 07/02/2012

Et si tout ceci était le résultat d'une mise au pilori de cette Ecole de Psychiatrie Suisse qui forma tout de même d'excellents soignants et connu de non moins excellents psychiatres venus d'Israel ou d'Egypte et bien d'autres sans pouvoir les nommer tous.
On se souvient d'un illuminé qui pour faire plaisir peut-être au gouvernement Genevois de l'époque joua le jeu de la psychiatrie portes ouvertes c'est à dire on ouvre les portes au printemps sachant qu'en automne les mêmes reviendront de quoi alimenter les statistiques.Il s'agissait en l'occurence d'un médecin d'origine Espagnole ou Sud américaine,c'était dans les années 70,puis ce fut la lente décadence dont on paie peut-être à notre insu le prix aujourd'hui.
Car rendre coupable une certaine psychiatrie dépourvue de médicament ,menant aux cellules certains paranoiaques pour qu'ils ne tuent pas d'autres,ou critiquer les électrochocs qui reviennent à la mode d'après une émission TV mais faits sous la houlette de médecins travaillant dans des hopitaux en soins généraux, c'est faire peu cas du dévouement des soignants les mêms critiqués par une certaine classe de pseudo soigants ayant oublié que les pires drames humains se jouèrent et sur des enfants dans des endroits autres que des hopitaux psychiatriques,je pense a certains sanatoriums mais qui avait aussi pour devoir de s'occuper d'enfants ne souffrant d'aucne affection respiratoire,souvent privés de manger enfants abandonnés à leur triste sort et qui une fois sortis encore maintenant ne trouve pas de mots pour dire leur dégout.
Alors critiquer la psychiatrie c'est vraiment faire peur inutilement aux gens,il serait peut-être temps de lui redonner ses lettres de noblesses avant qu'un monde de gens sérieusement atteints dans leur psychisme ne deviennent des délirants mystiques car soignés non par des gens de la profession mais par des gens se prenant pour des chamanes finiront par se suicider de toutes manières La religion a toujours été à haute dose considérée comme l'opium du peuple
Pour preuve beaucoup d'enfants ont été séparés de leur parent car c'était la punition du bon dieu comme on disait ,mais ceux-là n'ont jamais connu la chaleur du sourire des infirmières en psy,non c'était les privations en tous genres
Et si par mégarde il y eut des gestes forts maladroits à l'endroit de pauvres créatures nées suite à l'épidémie de rubéole et qui ont dû être lobotomisées avec toujours l'accord des parents que ceux critiquant sans vraiment connaitre les raisons soient rassurés ces soignants ont tous péri dans d'horribles souffrances ou accidents ,la roue tourne très vite quand on s'en prend aux handicapés,le destin veille sur eux!

Écrit par : losmeralda | 10/02/2012

Eh oui! ça s'appelle la technologie. Une fatalité au main des riches!

Écrit par : faire part | 15/02/2012

Les commentaires sont fermés.