17/02/2012

Roaccutane®

roaccutane.jpg

 

 

Depuis longtemps nous savons que ce médicament doit être prescrit exceptionnellement, dans des cas d’acné gravissime.

Il faut faire super gaffe.

Et pourtant, des confrères se permettent de le donner pour soigner quelques boutons disgracieux.

Des patients le réclament à corps et à cri pour leurs enfants.

Etrange société où le paraître est tellement important que le risque l’emporte sur la raison.

Prescrire n’est pas un acte banal.

Il faut à chaque fois peser le pour et le contre.

Et surtout écouter le patient et prendre immédiatement en compte sa description de potentiels effets secondaires.

C’est le médecin qui prescrit, pas le patient.

C’est le médecin qui prescrit, pas la voisine.

Cet acte m’appartient et je l’assume.

Cet acte m’appartient et je l’explique.

06:55 | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

les gens comprendront-ils un jour la différence entre leur médecin et ces sacro saints sites pas du tout homologués et auprès desquels beaucoup passent leur temps à poser des questions concernant leurs maux et avec quoiou comment les soigner? là va y'avoir un combat de titans car leur faire comprendre qu'il s'agit d'une nouvelle forme de suicide déguisé va demander du temps,il suffit juste de bien réfléchir et savoir par qui ils sont téléguidés je parle des responsables des sites non homologués par l'ordre des médecins suisses
Beaucoup de jeunes de demain sont aux mains de manipulateurs dangereux il est temps que l'état se réveille et cesse de jouer à l'autruche

Écrit par : lovsmeralda | 17/02/2012

quand on sait qu'il existe des soi-disants psychologues soignant à distance grâce au natel des bi-polaires y'a de quoi se poser aussi nombres de questions me trouvez vous pas? arrivant même à poser des lapins à leur cabinet a leur patiente c'est à se demander si le psychologue en question n'est pas schizophrène psychopathe !

Écrit par : lovsmeralda | 17/02/2012

@lovsmeralda
Je comprends votre indignation. Il y a de quoi se révolter devant la propension de gens à tout croire pour un miracle et pour cela renoncer à l'usage de leur intelligence , de leur liberté et de leur dignité parfois. Ils le cherchent partout et n'importe où: dans des religions esclavagistes, dans des systèmes de prédictions moyenâgeux, chez des charlatans de toute sorte qui leur vendent conseils et potions dignes de la médecine de Molière, que sais-je encore.

Écrit par : Mère-Grand | 17/02/2012

Oui c'est rageant surtout qu'en réfléchissant on voit la débâcle dûe aussi aux cours par correspondance si l'on sait le temps perdu pour l'employeur,sans oublier les faux diplômes et fausses cartes de visite,ce qui m'a fait dire il y a une heure,si un assureur se présente je lui demanderai le tampon de la Conférédation sur sa carte,cela suffit la filouterie !

Écrit par : lovsmeralda | 17/02/2012

A G enèvevous aviez un bistrot La Ficelle,nous en avions aussi des troquets de ce genre mais avec l'interdiction de ceci ou cela ils ont fermé suite aussi à l'enlèvement du portrait du Général Guisan .Du coup tout le monde plongea dans la déprime ceux aimant boire et pourquoi pas on peut être fêtards et bon citoyens tous comme ceux aimant fumer une cigarette excellents dans leurs rapports amicaux ,ces gens là mettaient des barrières aux escrocs,d'ici qu'on nous mette des portraits du père de la rhubarbe ,le Don Rubbard il s'en faut de peu au pas ou on y va!
bon week'end à Vous

Écrit par : lovsmeralda | 17/02/2012

J'ai pris du Roaccutane et, 20 après, j'ai encore de l'acné! Quelle réussite. Mais, bon côté des choses,20 après, je m'en fiche royalement d'avoir encore des boutons sur la figure!

Écrit par : Hiver74 | 20/02/2012

Les commentaires sont fermés.