15/05/2012

Abus sexuels.

abus.jpg

 

 

Constat difficile, sujet tabou.

Le président de la Fédération des Médecins Suisses, Jacques De Haller, lâche un chiffre.

10 % des médecins auraient commis des abus ou des « inconduites » à caractères sexuel sur leur patient.

80 % d’entre eux seraient des récidivistes.

En lisant ces chiffres, j’ai eu le bourdon. 1 médecin sur 10 en Suisse se comporte d’une façon inexcusable. 1 médecin sur 10 a bafoué son serment.

1 médecin sur 10 devrait être exclu de la profession.

Mais que fait l’Etat, mais que fait le FMH.

Et puis un doute, sur quoi reposent ces chiffres.

Sur une étude américaine.

En Suisse aucune donnée.

Selon le Président du Conseil d’Etat du canton de Vaud, monsieur Maillard, c’est 1 à 2 cas par an.

Alors pourquoi avoir lancé cette affirmation.

Je me sens blessé, je me sens déstabilisé.

En voulant parler d’un sujet important, essentiel, monsieur De Haller, vous avez jeté l’opprobre sur le corps médical.

Il faut maintenant en avoir le cœur net.

On ne peut plus reculer.

C’est 10 %, c’est 1 %.

Combien de cas ?

07:35 | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

2005. Le Médecin ausculte ma jambe en effleurant sa surface de la cheville à la cuisse. Cela ressemble de façon troublante à une caresse. Devant ma réaction, il s'est excusé.
Ambiguité entre la caresse et la prise de connaissance "délicate" de la surface de la peau.
Très subtil. Conclusion, tant que cela n'est pas clairement suivit d'une aggravation dans l'attitude, il est préférable de ne pas donner suite. / Là ou "l'art" de la caresse : ))) peut être confondue avec l'art de l'auscultation.
Je me souvient d'avoir eu une réaction immédiate de surprise pour ne pas dire d'effroi. Comment, un toubib ? God !
Attention aux chatouilles Mesdemoiselles, aussi bien qu'aux jugements hâtifs. Et vous, médecins, demeurez très vigilants à la moindre réaction du patient/te. Stoppez net.

Écrit par : von Allmen | 15/05/2012

je trouve bizzare de monde qui posséde tous les moyens virtuels ,au vu du texte on a envie de répondre prenez le téléphone ou allez le trouver,vous aurez la réponse qui vous évitera un ulcère à l'estomac secondaire à des doutes formulés très souvent par des manipulateurs de la pire espéce.
Beaucoup de retraités ont compris le système,ah on cherche à nous destabiliser ,nous faire douter de notre bon sens?
Qu'à ceci ne tienne ils téléphonent quitte à déranger des têtes haut placées qui souvent sont enchantées d'entendre une voix humaine,décidément on ne peut pas dire que l'informatique ait développé le sens des intiatives personnelles noyées par celles de partis qui se moquent allégrement du peuple après votes et élections

Écrit par : lovsmeralda | 15/05/2012

A voir dans cet acte une complicité malveillante: jeter du discrédit sur le corps médical et surtout dans la population. Le même travail élaboré par les assurances envers les professions de la santé, envers les patients "abuseurs", en menottant les gouvernements et la population par l'augmentation des primes. Une "éducation" et une privation de la liberté par le vénal et le mensonge!

Khomeini disait qu'il est plus facile de gouverner un peuple en guerre qu'un état en paix.

A qui profite ces propos: les assurances? aux plutocrates fédéraux?

Venant d'un personnage qui a changé son canton d'origine, pour avoir plus de succès à être élu dans la Cours des Plutocrates Fédéraux, il faut garder sa lucidité sur ses dires.

Le pouvoir est très difficile à manier, au risque que cela dépasse ses propres compétences morales et sa sagesse!

Écrit par : le traducteur | 16/05/2012

Les commentaires sont fermés.