31/05/2012

Changement de perspective...

anamorphismes.jpg

 

 

Bizarre, bizarre, vous avez dit bizarre comme c’est étrange.

Brusquement monsieur Stauffer a la peste.

Arrière, passez votre chemin, homme de peu de foi.

Il a fallu que la Chancellerie fasse le travail que tous journalistes auraient pu faire depuis longtemps pour que brusquement on crie au scandale.

Il a fallu qu’un journal romand écorne l’icône, pour que courageusement on ose, mais pas de suite, suivre le mouvement.

Le problème de Monsieur Stauffer c’est qu’il s’arrange avec la vérité.

Il existe une loi pour monsieur tout le monde et une loi pour monsieur Stauffer.

Enfin de compte, il utilise les imperfections du système pour se soustraire à certaines règles.

Soyons honnêtes, ce n’est pas le seul.

L’erreur, c’est de clamer, sur tous les toits, sa probité et de se donner en exemple de la droiture politque.

Dans ce cas, le discours politique devient illisible et sonne faux.

Monsieur Stauffer ne sera pas élu pour cette raison. Il n’est plus crédible.

07:09 | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

"Monsieur Stauffer ne sera pas élu pour cette raison."

Soyons honnête, ce n'est pas pour cette raison que E. Stauffer ne sera pas élu. Il ne sera pas élu parce que le réservoir d'électeurs réceptifs à ce genre de candidature, et donc susceptibles de pencher en sa faveur, est très loin de faire une majorité, et qu'il n'a pas d'alliés politiques pour construite une coalition. Sa probité et sa crédibilité, ou plutôt leur absence, n'y sont pour rien.

Écrit par : Carlos | 31/05/2012

Lorsqu'on élit quelqu'un au conseil d'Etat, il me parait légitime de savoir s'il a eu des poursuites pénales, des commandements de payer, des actes de défaut de bien, s'il a été impliqué dans des incidents violents, bref s'il a su gèrer sa vie et ses nerfs. Afin de savoir qui l'on élit en toute connaissance de cause. C'est de la transparence et c'est la moindre des choses que l'on peut exiger de la part d'un parti prétendant défendre le citoyen.
Après, quand on lit ceci sur le blog modéré d'un gendarme ancien élu MCG à l'orthographe douteuse, on se prend à s'inquiéter
"Il serait fort amusant, que nous, citoyens lambda, commençons aussi a enquêter sur ces journaleux de pacotilles, sur leur vie privée, leur hobbies pas catholique, leurs vices peux orthodoxes, leurs familles etc.... On va commencer nous aussi, citoyens lambda à rire et à se moquer de ces petits gens sans honneur, sans vergogne."
Les journalistes font leur job, cela s'appelle la liberté de la presse. Ils ne sont pas candidats aux élections, ne se présentent pas en défenseurs de l'ordre et de la justice. Un Etat dans lequel les policiers prétendent décider de la manière dont il faut appliquer la loi, cela s'apelle un état policier. Et lorsqu'ils se mettent à vouloir faire des enquêtes sur les journalistes qui déplaisent à leur leader bien-aimé, c'est le début de la fin.

Écrit par : Observateur | 31/05/2012

...Vous cher Carlos par contre vous serez élu : ROI DES FANS CLUBS du club des KHMERS-VERTS ! Félicitations, et moi,quelle chance que je n'aie point de rhumatismes...

Écrit par : Sir Henry | 31/05/2012

Ah que des gens comme R.Menard et J-P Mocki manquent cruellement dans ce pays.On y rerouve un peu de leur verve en lisant l'article du jour.Cependant avant d'élire assurons nous que le futur élu/e ne vienne pas de tomber en amour ou ne soit pas en attente d'un nouveau né ces gens là manquent carrément de jugeotte.On n'a jamais vu quelqu'un tombé en pavoison amoureuse juste avant n'importe quelle nomination avoir les yeux en face des trous.
Quand aux dates des élections ou votations mettez -les en fin de périodes estivales,les résultats seront diamétralement opposés,ne dites pas ensuite que rien n'est calculé d'avance,on vous croirait pas.Avant on votait de temps à autres,maintenant c'est avant chaque période soit de vacances ou fêtes religieuses,périodes ou de petits malins sans doute de la presse politique savent comment faire pencher la balance en faveur du candidat à élire comme ce fut le cas chez nous et qui après fusion,demande à défusionner.De quoi faire éclater de rire de Gaules en voyant le foutoir pré-programmé qui se présente à toute une population.Il est temps que le peuple ouvre les yeux à la place de celui qui très souvent est déjà condamné pas très longtemps après son élection
Quand au vote électronique excusez du peu mais au vu du nombre de demandes pour un recomptage,faut vraiment avoir envie de perdre temps et argent

Écrit par : lovsmeralda | 31/05/2012

Les commentaires sont fermés.