10/07/2012

Un petit tour et puis s'en va ...

carrousel.jpg

 

 

Le maniaque du potelet a encore frappé. Il doit être employé par le service de l’immobilité.

Probablement dans le but louable de faire découvrir la jolie place Grenus au commun des mortels et à tous les autres, la rue Grenus a été barrée en son centre, entre la fontaine et Manor®, obligeant les joyeux automobilistes de faire le tour de la place.

Le piéton ni gagne rien à part de devoir éviter ces sacrés poteaux.

Les cyclistes ont intérêts à ne par rêver.  

Et les petits autos jaunes, comme dans Oui-Oui, se suivent par-chocs contre par- chocs, klaxonnant joyeusement en évitant adroitement les petites autos rouges et la sympas camions sortant du parking.

Résultat, des bouchons une grande partie de la journée.

Avant cette avancée de la science, bien plus importante que le boson de Higgs, cela circulait pépère.

Merci aux génies des alpages qui ont réinventé la physique des fluides.

06:44 | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

Allez boire un mimosa ou deux à l'évasion. Vous irez tout de suite mieux.

Écrit par : Anastase canal historique | 10/07/2012

Subir....l'horreur imposable....

AndwWhat about smoking in the street, not a problem in Geneva, not a problem "de "Santé publique""...

The only way out ? les boules quies, puisque les patients ne parlent plus, mais écrivent à leur toubib situé en face d'eux. ET les masques dans la rue. Les bébés auront les poumons tout noirs...

Et la cour du CMU, école des médecins, toute pleine de toxines. Les futures toubibs inhalent la fumée avec conviction. Pour le malade, le toubib est un vase à toxines, ça pue terriblement pour ce pauvre tout juste de retour de salle d'op... Courage Doc, à Genève, c'est bien comme vous le décrivez

Écrit par : Chritine von Allmen | 10/07/2012

@Chistine von Allmen,personne n'est parfait et souvent le médecin encore moins que d'autres et pourtant dieu qu'on les aime.Eux au moins ne nous tartine pas d'écrits islamistes bien que parfois ceux jugeant trop sévèrement les fumeurs peuvent aussi avoir sans se rendre compte un comportement proche des islamistes durs qui veulent un monde propre sans humains pollueurs et dépouvus surtout de gens qui aiment rire
On a perdu des gens de très grande valeur mais peut-être reconnue justement par d'autres qui avaient dès la naissance ingéré le mot tolérance
Parcontre je suis rassurée que de jeunes médecins comme leurs ancêtres adorés d'ailleurs par une grande partie de la population montrent un visage d'humains et non de robots au service d'un peuple jamais content

Écrit par : lovsmeralda | 10/07/2012

belle écriture, beau verbe sur ce cher tour de france :p

Écrit par : marc | 12/07/2012

Les commentaires sont fermés.