31/08/2012

Superbe !

 

pont.jpg

 

Je ne sais pas pourquoi, j’aime les ponts.

C’est à chaque fois un geste architectural inédit et un défi pour les ingénieurs.

Il y du souffle, de l’imagination, un pari, une ouverture.

On ne sépare pas, mais on relie.

Alors, je suis content comme un gosse que Genève ait osé le pont Wilsdorf.

Je parle de Genève au sens citoyen et non politique.

Monsieur Pagani peut être heureux, lui qui dans cette affaire là n’a surtout rien eu à penser.

Cette réalisation nous démontre que l’on peut réussir quelque chose à Genève.

Alors on continue.

Il semble que le petit lac ou la rade attendent un geste artistique.

06:35 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

29/08/2012

Quelle horreur !

 

gervais.jpg

 

Pourquoi la ville de Genève n’est plus capable de réussir une place ?

Vous avez aimé la gare, Bel-Air, et bien vous allez adorer la place de Saint-Gervais.

Je sais, ce n’est pas encore fini, mais je ne vois pas comment le mobilier urbain pourra sauver ce sublime ratage.

Imaginez cette belle fontaine, son petit bassin qui la précède et son arbre majestueux englouti, non englué, non engainé dans une masse noire de béton.

Horrible.

Sans aucune proportion.

Du travail d’amateur à plusieurs millions.

Dire que je suis fâché est un pur euphémisme.

Que faire devant tant d’incompétence !

06:25 | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

28/08/2012

Intéressant...

 

initiative.png

 

Alain Berset veut un contre-projet à l’initiative pour une caisse maladie publique.

C’était couru d’avance.

Nous avions toujours dit que notre initiative pour une séparation stricte entre les caisses de base et les caisses privées pouvait être ce contre-projet.

Malheureusement, nous n’avons pas pu récolter 100 000 signatures.

Dimanche, dans la presse dominicale, monsieur Berset reprend cette idée comme base pour sa proposition.

Voilà qui nous enchante et nous soulage.

Nous avions un peu raison et notre idée n’était pas si ringarde que cela.

Nous avons toujours eu un doute quand à la stricte séparation des comptes entre base et privé.

Nous réclamons depuis des années un audit des comptes des caisses.

La Confédération fait la sourde oreille, car le sujet est trop explosif.

Mais, il n’empêche que les fronts bougent à la façon bernoise.

L’idée des médecins genevois est bonne et doit poursuivre sa route.

Tous les combats sont utiles.

06:21 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

24/08/2012

Un petit pas dans le bon sens.

 

etude.jpg

 

Bonne nouvelle, 300 places supplémentaires en 2019, pour pouvoir former de nouveaux toubibs.

Bon vous êtes prêts, on compte. Début des études 2019. Si tout va bien, on termine 6 ans plus tard en 2025. A partir de là, 5 ans de plus de formation post-graduée et le premier petit nouveau à pouvoir s’installer va poser sa plaque en 2030.

En espérant que sur les 300, il y aura quelques médecins de famille…

Et moi, je ne vais pas attendre 2030 pour pouvoir transmettre mon cabinet.

J’ai 55 ans. En 2025, 68 ans et en 2030, 73 ans.

Il faut débloquer ces places maintenant, pas dans 7 ans.

Un peu de courage et on se lance.

On fait voter, un crédit de 56 millions, cet automne et à la rentrée prochaine, c’est parti.

06:11 Publié dans Politique, Science | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

23/08/2012

Les métiers de la santé sont-ils condamnés à disparaître ?

 

santé.jpg

 

Je me pose la question quand je vois tout ce qui est fait pour décourager les jeunes à se former dans les emplois de la santé.

Pas assez de places de formation pour les médecins avec des examens hyper sélectifs en première année.

Pas assez de places de formation pour les infirmiers et infirmières.

Limitation des places de formation pour les physiothérapeutes.

Franchement nous marchons sur la tête.

On ne forme pas et on fait venir de l’étranger le personnel qui nous manque cruellement.

A force de faire peur, de dénigrer, de couper dans les subsides, de ne pas revaloriser les revenus, les jeunes se détournent de ces magnifiques métiers.

Les gouvernements cantonaux et la Confédération sont tétanisés par les coûts de la santé.

On ne touche à rien, si non, mon Dieu, cela va coûter plus cher.

A croire que nous devons tous travailler gratuitement.

A force de confondre l’augmentation des coûts de l’assurance maladie avec l’augmentation des coûts de la santé, on ne fait plus rien d’intelligent en Suisse.

07:22 Publié dans Général, Politique, Société - People | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

22/08/2012

Un grand merci pour les 10 centimes.

 

centimes.jpg

 

 

Grande nouvelle, la taxe de base pour le laboratoire du praticien vient d’être augmentée à 1.10 francs.

Génial basket.

On va probablement sauver le soldat généraliste avec cette mesure.

Mais peut-être qu'elle arrive un poil trop tard, le constat de décès ayant déjà été fait.

Cela fait au moins 3 ans que j’ai bazardé mon labo. La majorité de mes collègues sont dans la même situation.

Malgré cette mesure d’une folle générosité, je ne vais pas réinvestir.

Puisque Monsieur Berset est en forme, je lui suggère une mesure qui pourrait vraiment revaloriser le revenu du généraliste.

Augmenter le point accident qui avait, il y a des lustres, été baissé de 1 franc à 92 centimes sans aucune raison.

La SUVA ne semble pas être mal en point.

Les primes diminuent chaque année.

Chiche.

Croix de bois, croix de fer….

06:12 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

21/08/2012

Les experts...

experts.jpg

Vous avez remarqué que cet été, nous sommes tous devenus des experts.

8 millions de Conseillers fédéraux.

Des négociateurs hors normes, je vous le dis.

Avec les USA, il faut faire de cette façon, avec l’Allemagne suivez mon conseil et avec la France, là c’est simple, on les engueule et on ne bouge pas.

Attention si vous insistez, on vous envoie Stauffer, une fois qu’il sera sec.

Et si nous massions nos troupes à la frontière et que nous demandions de l’aide aux iraniens pour pouvoir fabriquer la bombe atomique !

 

Puisque nous avons tous un avis, alors votons.

Etes-vous favorable au secret bancaire : oui-non.

Simple et clair, le peuple a toujours raison, même s’il a tort.

06:54 | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

20/08/2012

A quoi bon se décarcasser !

Ducros.png

 

 

Ecrire, quelques fois, ce blog.

Essayer de tenir un rythme de croisière.

De ne pas trop être hors sujet ou hors contexte.

Faire court, rapide, serré.

Avec l’espoir d’un dialogue, d’un échange qui permet d’aller de se remettre en question.

Il faut bien l’avouer, question commentaire, c’est affligeant.

Je sais mon interrogation est vieille comme les blogs de le TG.

Je rabâche et je retarde d’une guerre.

Mais franchement à quoi bon se décarcasser si à chaque fois des trolls viennent régler leurs problèmes persos sans aucun rapport avec votre propos.

J’ai l’impression que cela devient de pire en pire.

Peut-être que notre chère Julie n’a plus tellement envie de poursuivre l’expérience des blogs et qu’elle laisse aller ?

06:42 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

17/08/2012

Tous aux abris...

barazzone.jpg

 

 

Que ne va-t-on pas entendre ?

Enterrement de la démocratie.

Entente mafieuse.

Prêté pour un rendu.

Choix d’un homme d’appareil, d’une diva.

Meurtre, non pas au comité central, mais au PLR.

Dérive.

Enfin de compte, on a déjà tout lu avant que la section de la ville de Genève décide hier soir de ne pas présenter de candidat.

Il est probable que cette assemblée a été noyautée par un canal historique quelconque.

Faut-il vraiment ne rien avoir à dire et à publier pour ne pas se rendre compte que l’Entente existe enfin.

L’effet Maudet.

Lorsque l’on fait de la politique, on se met d’abord au service d’un parti.

On réfléchit à la meilleure des alliances.

Et on s’y tient.

Guillaume Barazzone est le meilleur des candidats pour cette élection.

Tout simplement.

Comme Pierre Maudet était le meilleur des candidats.

Une nouvelle génération de politicien est en train de naître.

Genève va pouvoir se réveiller et enfin croire en son avenir.

06:38 | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Facebook |  Imprimer | | | |