03/10/2012

Pluies, vents et froid !

 

pluie_et_vent_3.jpg

 

Depuis quelques mois le Conseil d’Etat nous met en garde.

« Tout va mal et ce n’est que le début…

Oubliez les budgets bénéficiaires, vous allez voir ce que vous allez voir.

De toute façon dans 2 ans, le mécanisme du frein à l’endettement va s’actionner et boum les citoyens vont nous dire ce qu’il faudra faire.

Nous, on est dans la panade et faire des économies, c’est tout simplement pas possible. »

Nous voilà bien avancé.

Pas la plus petite proposition dans le sens d’une réforme de l’Etat.

Pas de plan A, B ou C.

Je vous dis : la déprime.

Laissez le citoyen décider d’une baisse des prestations ou d’une hausse des impôts, ce n’est pas très fair play.

Cette période de doute et de crise doit déboucher sur une réflexion de fond sur le rôle du petit état.

Qu’elles sont les tâches essentielles de l’Etat ?

Ne doit pas revenir à plus de simplicité ?

Quid du rôle des tâches de l’Etat et des communes ?

Imaginer ponctionner plus le citoyen dans l’espoir de continuer à faire avancer ce Titanic administratif est une chimère.

J’attends du Conseil d’Etat un plan d’amaigrissement de l’Etat et un recentrage sur ses tâches régaliennes.

 

06:34 | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

Il suffit d'inverser toutes les phrases négatives aussi morbides que de nombreuses ondes tant décriées ,le temps ne changera pas pour autant mais les idées elles auront l'avantage de pouvoir passer au dessus de la ceinture!

Écrit par : lovsmeralda | 03/10/2012

pas sûr que va s'arranger...

Écrit par : femmes russes rencontres | 03/10/2012

Bonjour Docteur Buchs,

Je lis votre billet avec beaucoup d'intérêt et je partage vos propos, sauf que ...

Une réforme de l’État ???

Fort bien, mais ce n'est pas au Conseil d’État qu'il appartient de réformer l’État en profondeur, cette noble tâche a été confiée à la Constituante qui a accouché d'un projet de Constitution sur lequel nous sommes appelés à nous prononcer le 14 octobre prochain ...

Toute la question est maintenant de savoir si cette "Constitution 2012" répondra aux attentes de la majorité des électeurs genevois, tout au moins ceux qui voudront bien prendre le temps de lire ce projet et de voter ...

Pour moi qui l'ai lue cette "Constitution 2012", je la trouve très décevante et pense que la Constituante est passée à côté de la question en manquant singulièrement d'innovation. C'est davantage d'une réécriture de la Constitution actuelle qu'il est question, que d'une véritable réflexion sur nos institutions ...

Écrit par : Jean d'Hôtaux | 03/10/2012

Vous avez entièrement raison. Par exemple on a pas eu le courage de régler une fois pour toute la concurrence ville de Geneve Etat.
En nous inspirant de Bale ville.
Mais meme si le résultat est un poil frileux, j'ai déjà vote pour.

Écrit par : Bertrand Buchs | 03/10/2012

Les commentaires sont fermés.