29/11/2012

Polémique !

 

polémique.jpg

 

Cette sacrée subvention de l’Etat aux cliniques privées fait couler beaucoup d’encre.

La loi fédérale permet, depuis le 1er janvier 2012, une prise en charge de cas de base dans une clinique privée aux prix hospitaliers courants.

Les cliniques qui étaient d’accord d’accepter des malades sans assurance privée devait passer un accord avec le canton stipulant le nombre de cas et le type de cas. En contrepartie, elles recevaient une subvention de l’Etat (21 millions en tout).

Elles n’avaient aucune obligation à la faire.

Le constat, un grand flou, une grande opacité.

Pas de suivi en temps réels pour pouvoir aider les médecins de la ville.

Pas de mise à jour et des cas acceptés brusquement renvoyés à 2013, sans raisons valables.

Et depuis hier, l’avis des gynécologues qui ne veulent plus prendre en charge de tel cas, pour des accouchements, car ils sont trop mal payés.

Un poil choquant pour les confrères qui n’ont pas la chance de pouvoir bénéficier d’une facturation au tarif privé.

Alors arrêtons ce cirque.

Et économisons 21 millions, notre budget en a bien besoin.

Dénonçons pour la fin de l’année cet accord qui n’a pas lieu d’être et qui ne semble pas du tout intéresser les cliniques et les médecins travaillant en clinique.

06:40 | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

Tout à fait cher Docteur, à quoi bon tenter de financer un service à la population, si les prestataires de soins, sont plus attachés à l'idée de "productivité" ou de retour sur investissement, qu'à celle de soigner son prochain qui souffre...

Écrit par : Arthur | 29/11/2012

Alors, finalement, la santé, c'est un marché comme un autre qu'on soumet à la concurence, ou c'est un bien public qu'il faut protéger part l'aile étatique bienveillante ?

Horrible dilemne d'un PDC ayant glissé vers le néo-libéralisme ! Comme va-t-il le résoudre ? Facile, il suffit de réajuster les oeillères.

Écrit par : Djinus | 29/11/2012

A Djinus,

Un brin simpliste et populiste !

Dans ce dossier, la concurence est financée par les moyens publiques.

Écrit par : MC | 29/11/2012

@MC,

Oui, et ?

Écrit par : Djinus | 29/11/2012

Gageons que si le bon Dr travaillait en clinique, il n'y trouverait rien à redire. Un poil d'honnêteté comme disent les gynécologues.

Écrit par : Anastase | 29/11/2012

@ Djinus,

Vous pouvez être en faveur de la libre concurence ou alors un adepte de l'Etat bienveillant, mais dans les deux cas cela n'est pas compatible avec une pseudo concurence payée par l'argent des citoyens.

Écrit par : MC | 03/12/2012

Les commentaires sont fermés.