30/01/2013

Il est né le divin enfant.

 

divin.jpg

 

Le Grand Genève est né.

Sa mère et son père sont en bonne santé, enfin nous le pensons.

Grossesse désirée ou hasard d’une relation non planifiée.

A moins que le Saint Esprit…

Et puis qui est le père qui est la mère, je m’embrouille, à moins que nous ayons deux pères et deux mères.

Une assemblée qui n’a pas le nom d’assemblée.

Un petit budget pour le papier à en-tête et les petits fours.

Et un Président.

Cela a de la gueule : président du Grand Genève.

Quasi un roi, un pape, que dis-je un empereur germanique.

Notre aigle retrouve sa fonction.

Nous allons être bon prince et laisser notre poupon croître dans l’harmonie et la santé.

Espérons que cela ne va pas ressembler au conseil du Léman.

Un machin, un truc, une bonne conscience, un doux ronronnement.

06:41 | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

Supprimez le mot divin sinon dans deux mois il est à nouveau crucifié!!Serait-ce qu'à Genève la politique évolue en fonctions des saintes écritures? ce qui aiderait à comprendre pourquoi depuis 7 ans les éternelles complaintes qui font boules de neige ailleurs reviennent aussi souvent que celles de Jérémie
toute belle journée pour Vous Monsieur

Écrit par : lovsmeralda | 30/01/2013

Je m'apprêtais à relire un passage du Capital dans sa version albanaise, hier soir, lorsque je suis tombé sur l'émission phare de la RTS,: Infrarouge. A ma grande surprise, au côté des gens sérieux qui avaient été invité figurait notre cher Docteur sanglé dans un costume gris du plus bel efffet. Un grand moment de télévision qui a mis a nu le vide abyssal de la pensée de notre disciple d'Esculape. je cite de mémoire...

"Alors Monsieur Buchs vous avez soumis une motion au GC sur le trop perçu des caisses maladies, que proposez-vous de faire exactement?
"euh ben il faut que cela cesse, moi je suis vachement indigné"
"certes, mais quoi exactement ?"
"Beuh tout le monde il était d'accord avec moi et même les gauch... les socialistes"
"nous l'avions bien compris, mais quelles actions concrètes pproposeriez-vous ?
"ouais, ouais ben on voulait faire savoir qu'on était pas content et on a transmis le tout au gouvernement, c'est eux qui décident."
"vous ne pouvez pas être plus précis ?"
" mais jsais pas de quoi vous parlez, de Dieu, ça doit s'arrêter point barre".

La journaliste réalisant à qui elle avait à faire a très vite passé la parole à Maillart.

Au fond Baudruche Bertrand a fait sa petite crotte à la télé, zéro envie d'aller plus loin, le boulot est fait à grand coups de ifonkon ifaudrait, izonka et dire qu'il est surement persuadé d'avoir fait quelque chose. Dieu nous protège...!

Écrit par : Anastase | 30/01/2013

@Anastase

c'est fou ce que l'albanais vous change le capital!

Écrit par : Pierre à feu | 30/01/2013

PAUVRE DEDE ALIAS ANASTASE ! M BUCHS A ETE FORMIDABLE TANDIS QUE VOUS VOTRE HAIME GRATUITE ET MECHANTE ANNULE TOUS VOS COMMENTAIRES

JE SUIS DESOLE POUR CE QUI VOUS ARRIVE, CELA DOIT ETRES TERRIBLE DE SOUFFRIR AUTANT.

POUVONS NOUS VOUS AIDER CHER ANASTASE

Écrit par : rene blanc | 30/01/2013

Oui René Blanc, vous pouvez aider Anastase, offrez-lui un apéro bien tassé!!!

Écrit par : JMC | 30/01/2013

Les commentaires sont fermés.