14/05/2013

Le dossier numérique médical...

dossier.jpg

 

Le canton de Genève a lancé hier le dossier numérique du patient.

Le but : avoir accès en tout temps à une partie de votre dossier médical.

Le problème c’est de savoir ce qu’on va y mettre et si les médecins sont équipés pour pouvoir le recevoir.

Usine à gaz ou vrai progrès.

Le problème c’est que la plupart des patients ont de multiples dossiers.

Il n’existe pas de lieu où tous les renseignements sont consignés.

J’ai besoin d’avoir accès rapidement à tous les résultats d’examens, les rapports médicaux et les lettres de sortie des HUG.

A l’heure actuelle je dois demander à mon assistante de faire de multiples téléphones pour essayer d’obtenir quelque chose. Un vrai jeu de piste.

Ce dossier numérique est un vrai progrès, seulement si ces renseignements sont archivés.

Mais, je n’ai pas reçu de réponses à une question fondamentale.

Qui va faire le travail d’archivage.

Le patient ?

Le médecin ?

L’Etat ?

Je réponds pour moi, égoïstement.

Impossible, je n’ai simplement pas de temps pour le faire.

L’autre problème est la sécurité.

Est-on certain qu’un petit malin de pourra pas avoir accès à vos données médicales ?

En l’état, je reste avec mon dossier papier en remettant à tous mes patients qui en font la demande une copie des tous leurs examens et rapports.

Je les encourage à tenir un dossier exhaustif de leur histoire médicale.

Simple, pas cher et facile à consulter.

06:22 | Lien permanent | Commentaires (11) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

En encourageant le patient à tenir son propre dossier, c'est aussi une façon de lui faire découvrir l'importance des documents et de s'y intéresser d'un peu plus près. En outre, cela permet d'avoir une notion de suivi plutôt que des informations au coup par coup qui ne permettent pas de voir l'évolution de fond.
Il peut également se sentir possesseur de son dossier, ce qui n'est pas le cas quand on le confie à un système informatique dont on ne maîtrise pas grand-chose!

Écrit par : Marie-France de Meuron | 14/05/2013

Je constate que vous n'êtes pas seulement un social réactionnaire mais aussi un véritable arriéré technique. Vous pratiquez aussi la saignée et l'examen olfactif des humeurs ?

Bref, c'est une idée d'Unger et donc elle est mauvaise.

Le dossier numérique est une véritable avancée, elle permet de regrouper l'histoire médicale d'un patient, de la transmettre à un autre praticien en un temps record, à éviter les courriers, les photocopies et... les questions de confidentialité existent et l'accord du patient doit être pris en compte mais ce sont des problèmes faciles à régler, ou du moins pas plus difficile que lorsque nous avions des dossiers papier. Gros avantage, il évite le tourisme médical encouragé par la "perte" de données mais bien évidemment c'est pas bon pour le commerce hein ?

Écrit par : Anastase | 14/05/2013

@Anastase,depuis quand les dossiers numérisés sont-ils sources de confidentialité et surtout de sécurité quand on sait les nombreux dossiers qui disparaissent aussi vite qu'une comète un soir d'été, ou simplement égarés faute de temps !dernier argument à la mode pour gens hyperpressés et oubliant qu'eux sont enocre responsables de ce qui leur est confié.Comme dirait De Gaules c'est surement le résultat du foutoir généralisé et l'humain répondra c'est pas ma faute,c'est celle de l'ordinateur,ben voyons!
Quand on sait les nombreux pépins liés à l'informatique en année solaire ou l'astre se prend pour un volcan,la sécurité informatique est un leurre ,un de plus!
En écrivant soi-même son anamnèse on reste acteur de sa propre vie!

Écrit par : lovsmeralda | 14/05/2013

"En écrivant soi-même son anamnèse on reste acteur de sa propre vie!"...
autrement dit, pas besoin de toubib pour l'anamnèse ? le progrès a de tout temps fait naître les pires craintes et autres fantasmes. Une chose est sure, vu le coût de la médecine, il est illusoire de penser que l'on va continuer à multiplier les analyses, les scanners, les radios, les tomos et j'en passe alors qu'une centralisation de ces données analytiques serait évidemment logique.
Dire que la gestion individuelle de son dossier médical par chaque patient suffit est simplement ridicule : c'est l'état actuel où les patients décident eux-mêmes du nombre et de la répétitions des examens médicaux !

Écrit par : uranus2011 | 14/05/2013

Docteur Buchs, vous n'allez tout de même pas nous faire croire que faire des copies papier de tous vos documents pour vos patients est plus rapide que de numériser ces documents. Et le temps que perd votre assistante au téléphone, ne pourraît-il pas être mieux utilisé ?

Je ne suis de plus pas sûr qu'une copie papier de vos gribouillis de médecins ne soit lisible et compréhensible par le patient !

Un bon logiciel de gestion de cabinet doit vous permettre de créer vos dossiers patients informatisés. A ce moment, il n'y a plus de problèmes pour transmettre et lire les documents.

Reste cependant la question des anciens dossiers & documents mais il faut bien commencer un jour.

En résumé, il s'agit d'un changement de mode de fonctionnement. Il est clair que si vous continuez à produire des tonnes de papier, il vous sera difficile d'utliser un dossier patient informatisé !

Meilleures salutations.

Écrit par : MC | 14/05/2013

@Anastase: Allons Mr Langaney, n'ayez pas l'esprit chagrin. Avec Big Brother qui met son nez dans les dossiers médicaux, ce pourrait être le premier pas vers la stalinisation de la médecine qui vous tient tant à coeur. Et aussi l'occasion d'ouvrir le débat sur votre blog plutôt que de polluer cet espace de discussion avec vos déjections mentales.

Écrit par : Trotsky 2000 | 14/05/2013

@Uranus se prendre en main n'est pas du seul ressort du médecin et faire son anamnèse ne demande aucun effort ,ensuite on en fait plusieur copies pour l'éventuelle déescendance et pour soi.Surtout si on est membre Exit .De plus cet un excellent travail pour les méninges qui de cette manière sollicités se feront un plaisir surtout pour ceux qui ont une trés bonne mémoire de vous rendre service.Si ,ils apprécient avouant même à votre cerveau,enfin l'humain que je dirige se souvient de ses propres facultés .
Et je peux vous assurer que le toubib apprécie ! Quand on est membre Exit on en fait plusieurs copies pour l'éventuelle descendance et surtout pour les Urgences en hopital,ceux qui vivent seuls ont intéret à bien préparer le terrain .
On connait la gabgie surtout au moment des fêtes ou de nombreux soignants se trouvent en congé et ce de manières récurentes depuis des lustres.On sait qu'être organisé soi en premier permet à d'autres de moins paniquer
Et croyezle ou pas mais on a un médecin personnel,ce qui faisait dire à un généraliste,le meilleur médecin c'est le patient lui-même ,comme quoi!
Entre nous soi dit c'est pas parceque la TV et surtout M6 qui se croit détentrice du pouvoir universel de mener de nombreux citoyens et consommateurs par le bout du nez qu'on est obligé de tout avaler sans réfléchir.Ce qui semble de moins en moins le cas si on constate le nombre de traumatismes secondaires au parti Socialiste qui a chambardé tout le système et qui maintenant ne sait plus quoi inventer pour ne pas avoir l'air ridicule,ce dernier ne tue pas dit-on mais coute un max aux contribuables

Écrit par : lovsmeralda | 14/05/2013

Bien sûr qu'un dossier unique (contenu par exemple sur la carte de l'assurance maladie que toute personne a, mais bon, vu que pour le moment, les assurances utilisent toutes les infos des patients comme elles veulent, ça va pas) serait plus simple et efficient...
Mais comme souvent, le problème c'est de vouloir à nouveau mettre en place un système sans avoir réglé les problèmes d'infrastructures nécessaires qui vont avec...

Écrit par : D. Bachmann | 15/05/2013

Tout le monde veut créer son site de dossier médical. Un par canton ! et Swisscom qui rejoint le club avec http://www.evita.ch/fr/ promu la semaine dernière par la RSR.

Et puis il y a le projet européen http://www.epsos.eu/france.html qui veut le faire à l'échelon européen Des années de programmeurs sont ainsi dépensées pour réinventer ce qui existe au frais des contribuables.

Personnellement, j'ai scanné mes rapports médicaux que j'ai crypté et mis sur une clé USB qui est autour me mon cou avec une procédure simple d'accès. La personne (pas le patient - mot horrible) est responsable de sa santé, de la maintenir et de la documenter. C'est trop important pour la confier aveuglément à des tiers.

Écrit par : Echo1291 | 15/05/2013

Merci pour ces informations. Ce système constitue une avancée importante mais il faut s'assurer de la sécurité des informations ainsi archivées. Il faut dire que le secret médical revêt un aspect plus sensible de la notion de vie privée.

Écrit par : sécurité informatique | 23/05/2013

Il n'y a pas qu'un muret à sauter

Le patient devrait être responsable de son dossier et des informations médicales données
Idéalement il ne devrait pas mentir au médecin ou cacher des informations. A moins qu'il ne se souvienne pas.
Il devrait être responsable de maintenir sa santé? d'un point de vue strictement physique ça n'est malheureusement la plus part du temps pas le cas:obésité, tabagisme, non suivi du traitement médicamenteux,alcoolisme.. alors du point de vue administratif.
Pratiquement il est dorloté, choyé, infantilisé, et pense que de toute façon son bon médecin et la gentille assistante se débrouilleront pour trouver les informations nécessaires au diagnostic pour obtenir le traitement adéquat et la guérison . Et pourtant le médecin apprécie d'avoir toutes ses informations lors de la consultation(même sur support papier )Ca fait gagner du temps à tout le monde.Pas besoin d'une deuxième consultation ni de multiples téléphones ni de questions inutiles.

Demander aux personnes malades de scanner leur dossier médical ,de le crypter et de l'enregistrer sur une clé USB N'est-ce pas un fantasme.Quand la formation informatique sera systématique dans les écoles primaires (et non pas un seul ordinateur par classe)on pourra peut-être envisager cette nécessité, comme celle de faire sa déclaration d'impôt ou voter par internet...On devrait tous être responsable mais c'est une valeur qui se perd de nos jours.Problème d'enseignement?de société permissive?d'éducation?

Demander à tous les médecins d'informatiser leur dossier médical?Pour les institutions publiques ça va coûter des milliards de francs à l'Etat de Genève. Et pour les médecins privés?
qui va payer?
A ma connaissance il n'existe qu'un fournisseur de programme de gestion de cabinet sur le marché suisse romand qui permette d'informatiser le dossier médical.Est-ce un problème de demande?
Sans compter que scanner des images telles qu'un scanner ou une IRM (plusieurs planches d'images) demande un temps considérable et une mémoire d'ordinateur massive.Aujourd'hui on peut donner les images au patient et garder le CD dans le dossier papier.
Et le médecin qui prend sa retraite, que fera-t-il de ses dossiers informatisés s'il veut remettre ses patients à un confrère qui n'a pas le même programme de gestion?sera-t-il responsable de ses dossiers jusqu'à sa mort s'il ne remet pas son cabinet? à ma connaissance, aujourd'hui le médecin Cantonal n'accepte pas ce type de dossier!le patient peut-il téléphoner à son ancien médecin pour récupérer ce dossier? et après la mort du médecin que deviennent ces dossiers informatisés?

Le dossier médical sera-t-il intégré à la carte d'assuré maladie?les assureurs n'ont-ils pas une part de responsabilité puisqu'ils demandent souvent des informations médicales(certificat médical d'arrêt de travail accident/maladie, de perte de gain, de demande d'invalidité,...: il faudra continuer à scanner (aujourd'hui on les photocopie) ?Les assureurs ne devraient-ils pas participer financièrement? A condition que l'assuré ait le choix de donner ou non les informations contenues à l'assurance. Seul lui et le médecin de son choix auraient accès à ses données?
Et s'il s'agit d'un problème de santé accident pour un employé ? où iraient les informations médicales liées à cet accident ?dans le dossier informatisé maladie?( il n'existe pas de carte accident personnelle puisque c'est l'assurance de l'employeur)

Confidentialité?sécurité? si les banques arrivent à créer des programmes sécurisés pour des paiements en ligne de leur clients ça ne devrait pas être difficile de faire de même pour les dossiers médicaux informatisés.

A quand le jour où il existera un vrai programme de reconnaissance vocale intégrable aux dossiers informatisés (au lieu de se mettre à taper un dossier devant un patient qui nous raconte son anamnèse?) compatible aussi bien Mac que PC? des rêves pour les jeunes en formation aujourd'hui ou pour leur descendance? ça n'est pas de la médecine mais ça aide lorsque l'administratif prend le pas sur le médical.

Écrit par : L. Droz | 10/06/2013

Les commentaires sont fermés.