16/05/2013

Des crèches...

crèches.jpg

 

Trop chères, des règlements trop compliquées, des normes trop strictes, des places trop rares et une liste d’attente qui augmente…

Vouloir ouvrir une crèche, pour une commune ou un organisme privé, nécessite d’avoir des « reins » solides financièrement parlant.

En résumé, on ne plante quasiment plus un clou et la situation est bloquée.

Il faut donc trouver une solution.

C’est dans cette optique que le PDC a déposé, par la voix de Monsieur Barazzone, un projet de loi.

Ce projet demandait un assouplissement des normes d’encadrement et une augmentation de postes d’employés titulaires d’un CFC.

Nous avions volontairement mis la barre trop haute pour obliger une réaction et l’ouverture de négociation entre l’Etat, les communes et les responsables de crèches.

Nous avons été traité de tous les noms d’oiseaux : Fossoyeurs, bourreaux, négriers et j’en passe et des meilleurs.

En commission les choses se sont bien passées et un accord semblait être possible, grâce à un amendement général du PDC.

Soit 50 % du personnel d’encadrement issu d’une formation tertiaire, 30 % du personnel d’encadrement issu d’une formation de type CFC et 20 % du personnel d’encadrement en formation.

Soit 1 adulte pour 9 enfants de 2 à 3 ans (au lieu de 8) et 1adulte pour 12 enfants de 3 à 4 ans (au lieu de 10), normes déjà appliquées dans les cantons du Jura, de Berne et du Tessin.

Mais voilà comme souvent, un parti (l’UDC) a voulu surenchérir et les fronts se sont figés.

Aujourd’hui le Grand conseil va en débattre. Une loi sera votée.

Espérons que la solution préconisée par le PDC soit acceptée.

06:42 | Lien permanent | Commentaires (11) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

"Assouplir" les normes d'encadrement, c'est un peu comme si je parlais d'assouplir les normes incendie : le vrai sens de cette formule vide, c'est de dégrader les conditions d'encadrement de nos enfants.

MERCI LE PDC ! LE PARTI DES FAMILLES !

Écrit par : Djinus | 16/05/2013

Il y a certainement des femmes et des hommes, qu'il soient mères ou pères de famille ou non, capables d'assumer ce travail, sous la direction et la surveillance de ceux qui possèdent les diplômes requis, sans avoir lu Winnicot, Dolto et les autres, et parfois même mieux.
C'est une question de volonté et d'organisation ... et de capacité de sortir du système des diplômes à tout prix, dont un des buts essentiels n'est pas le bien-être des enfants, sans quoi nous serions tous condamnés par notre enfance entre les mains de mères et pères incompétents, mais la défense des salaires dans un système qui ne connaît que cette manière de les garantir. Et encore ...

Écrit par : Mère-Grand | 16/05/2013

A quand les "masters" pour la petite enfance?

Écrit par : Mère-Grand | 16/05/2013

@mere-grand,
Pas pour tout de suite, puisqu'il est justement question d'abaisser le niveau de formation requis pour travailler dans la petite enfance.

Mais je vous donne raison sur un point : il s'agit d'une question de volonté : notre canton a la volonté de dépenser 60 millions pour la traversée de 500m sous vésennaz qui ne profitera qu'a une poignée de citoyen, mais d'une autre main, fait des économies de bout de chandelles sur les dossiers sociaux qui peuvent bénéficier à plus de monde ...

Écrit par : Djinus | 16/05/2013

PDC : Parti du Démantelement des Crêches. Prémonitoire.

Merci Djinus de faire le parallèle avev Vésenaz. J'en ferai un autre, celui du scandale de la BCGE largement imputable à certains élus PDC qui ont ruiné notre république pour une décennie et que les citoyens doivent désormais éponger. Cela dit on pourrait installer facilemement quelques crêches dans les somptueuses villas dont ils sont les propriétaires, histoire de faire des économies.Mois je suis pour les vraies économies celles qui se font sur le dos des nantis et pas des pauvres.

Écrit par : Anastase | 16/05/2013

Bonjour Monsieur,

Pouvez-vous nous mettre le lien sur ce projet de loi pour qu'on puisse en prendre connaissance ?

Merci d'avance

Un parent concerné par la crèche

Écrit par : parent | 16/05/2013

Avec Anastase un seul parallèle s'impose: celui du bar de la Maison rouge et sa fameuse vodka-cerise.
Pour le reste, les pauvres ont bien d'autres soucis que d'être pris en otage par la haine recuite d'un vieux pervers aigri.

Écrit par : pepito | 16/05/2013

www.ge.ch/grandconseil/data/texte/PL10636.pdf

Pour le texte du PL

Écrit par : Bertrand Buchs | 17/05/2013

Petite erreur

www.ge.ch/grandconseil/data/texte/PL10636A.pdf

Écrit par : Bertrand Buchs | 17/05/2013

Je votais Radical et ils ont fusionné avec Luscher et Weiss qui sont pro Vasella et Cie...

Du coup, je me suis dis que je voterais pour le parti qui représente la famille (le PDC) et voilà qu'il complote contre son électorat...

Pour qui voter ?

le PBD ? Ce sont des UDC qui assument pas leur xénophobie... Et les verts libéraux? Ce sont tout de même des verts pro vélos, royaume de l'immobilité !!

Voter pour les extrêmes ne change rien et pour la gauche rend bête et pauvre fiscalement...

Non sérieux... Genève ne fait que vous donner envie de ne plus voter ! C'est triste...

Un électeur déçu... qui ne votera plus !

Écrit par : électeur | 17/05/2013

@Electeur : Regardez le débat de cet après-midi sur les crèches et vous verrez que le PDC EST le parti de la famille.

Écrit par : Bertrand Buchs | 17/05/2013

Les commentaires sont fermés.