18/07/2013

Le silence assourdissant de la Gauche !

 

silence 2.jpg


 

Hier à Lausanne tous les partis du centre à la droite étaient présents pour dire NON à la France.

PBD, Verts libéraux, PLR, UDC, MCG et PDC.

Tous sur la même longueur d’ondes.

Aucune divergence entre les 7 cantons représentés.

Des interventions solides, sérieuses, modérées, démontrant l’ineptie de la convention sur les successions.

Tellement étrange et aberrante que le journaliste de l’ « Est Républicain », qui était venu, ne comprenait pas que la Suisse puisse signer un tel accord.

Et où était la Gauche.

En vacances !

En panne d’idées !

Trop intéressée à copier la France en augmentant les impôts !

La réponse est venue le soir de la bouche de Madame Savary, Conseillère aux Etats du canton de Vaud.

« Nous voulons un impôt fédéral sur les successions et comme cet impôt pourra être déduit de l’impôts français, cela ne nous gêne pas ».

Et les Verts ?

Ont-ils les mêmes désirs inavoués et inavouables ?

Citoyens, il faudra vous en rappeler lors des élections.

La Gauche se moque de la souveraineté de la Suisse.

La Gauche se moque des Suisses vivant en Ain et en Haute-Savoie.

La Gauche ne vit et ne pense qu’en termes d’impôts.

Les PME, elle ne connaît pas.

Normal lorsque dans son immense majorité on est payé et subventionné par la Mère état providence.

Le silence assourdissant de la Gauche.

Un silence intéressé...

14:29 | Lien permanent | Commentaires (13) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

Ils se moquent de l'Ain comme de l'Autre.

Écrit par : Pascal Décaillet | 18/07/2013

Je vous ai bien vu dans ce reportage RTS.
Il faut dire que ni la Gauche, ni la gauche de la Gauche ne sont pas Tous partis, il y a donc bien abandon des citoyens, juste bons à voter pour eux.

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 18/07/2013

Très cher souverainiste tendance électoraliste, vous arrive-t'il de réfléchir au bien commun ?

Croyez-vous qu'après un "Merde" à la France la Suisse sera mieux considérée ou plus forte ? N'y a-'il pas mieux à faire, par exemple, règler les problèmes par une législation suisse intelligente ? Mais il est vrai que vous êtes incapable de rédiger un projet de loi. Au fond mon cher Bertrand vous êtes un médecin tendance électron. Si, si, électron... rappelez-vous vos propédeutiques.

Vous avez passé quatre ans au Grand Conseil, pourquoi avez vous laisser perdurer l'accord de janvier 1973, accord au terme duquel 3.5 % de la masse salariale des frontalier est donné à la France; 240 millions sont donnés chaque année à la France. Et en plus une rallonge de 24 millions par an pendant 10 ans.
Pourquoi 264 millions donnés chaque année à la France ?

Pendant quatre ans je ne vous ai pas entendu à ce sujet. Alors que faute de moyens on meurt, fautes des soins adéquats, à l'hôpital. Les transports et les écoles, il ne vaut mieux pas en parler.
Avec quoi payer la gare souterraine de Cornavin et les prisons ? Vous n'en savez rien.
Et pendant ce temps, vous donnez 264 millions de NOS francs et en une seule année à la France voisine.

L'accord de 1973 doit être dénoncé. Et ce n'est pas EWS le problème, le problème c'est VOUS. La dénonciation de cet accord est de la compétence du canton. Il s'agit d'un traité entre Genève et la France. Et vous n'avez rein fait pendant 4 ans.

Le rassemblement devra-t'il lancer son iniatiative cantonale HALTE AUX fonds FRONTALIERS ?

Meilleures salutations

Écrit par : CEDH | 18/07/2013

Eh oui pour la Gauche, il faut que le citoyen raque. Que ce soit en Suisse ou en France, peu importe, il faut qu'il raque. Et si la plupart des cantons ont supprimé la taxation des successions en ligne directe, eh bien soyons ravis que la France prenne le relais et endosse à la place de la Suisse, qui l'a abandonné, le rôle de justicier social redistributeur de la richesse des morts, fût-ce au détriment de notre souveraineté fiscale. D'ailleurs, qu'est-ce que la souveraineté? Des oripeaux du temps passé, destinés à finir dans les poubelles de l'Histoire...

Écrit par : Mikhail Ivanovic | 18/07/2013

"C dans l'Air" sur France 5 émission du 17.07.2013

L'état est en train de réfléchir quoi faire des 3 milliards d'euros d'assurance-vie qui n'ont pas trouvé d'héritier légal.

Preuve édifiante de la voracité du Fisc Français qui n'hésite pas une seconde à s'attaquer aux morts.

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 18/07/2013

Monsieur,

Franchement les successions françaises on s'en fout à Genève, ce n'est que pour un mimimum de personnes...

Ces temps, j'ai plutôt entendu la "gauche" parler de vrais problèmes des genevois... Loyers excessifs, éducation, aide aux travailleurs, etc...

Alors que vous alliez aider une centaine de nantis, ça ne m'intéresse pas...

Maintenant pour les impôts ok avec vous, mais pour le reste...

Bien à vous

un ex électeur radical d'avant PLR

Écrit par : électeur | 18/07/2013

Cher CEDH, j'espère que vous êtes candidat cet automne. Comme cela vous pourrez nous montrer le chemin.
Si nous n'avons pas dénoncer l'accord de 1973 c'est qu'il est très favorable au canton de Genève.
Et que si nous devions renégocier cela ne sera plus 4 % mais beaucoup plus.
Mais ne le répétez pas...

Écrit par : Bertrand Buchs | 18/07/2013

Très Docteur Buchs,

Il n'y a rien à négocier. L'accord traité est dénonçable par chacune des parties pour la fin d'une année civile moyennant préavis d'une année. La Suisse, c'est-à-dire Genève, peut le dénoncer. Un point c'est tout.

Pourquoi renégocier un nouvel accord ? Nous ne sommes pas demandeur. Et donc cela sera rien, nada, 0 %. Vos allégations de je ne sais combien de pour cent sont des élucubrations. L'accord de janvier 1973 n'est pas un traité fiscal. Sa dénonciation maintient l'état fiscal tel qu'il est, soit l'imposition au lieu de travail.

Le mieux serait que le parlement cantonal adopte une loi consacrant un fond suisse pour la France voisine. Il serait alimenté à hauteur de 1.75 % de la masse salariale des frontaliers (environ 12.5 % de l'impôt, soit le taux retenu avec le plus amaible des pays qui nous entoure). Les dépenses seraient autorisées par projet et un contrôle serait exercé sur chaque projet. Celle loi entrerait en vigueur dès le premier janvier suivant la fin de l'accord de 1973.

Ensuite, il faut procéder à la démonciation de l'accord.

Si la France, veut un nouvel accord et si cela est opportun, il est possible d'en conclure un nouveau, pour autant qu'il reprenne la loi genevoise.

De toute les manière, si le parlement et le gouvernement ne bougent pas, l'initiative HALTE AUX fonds FRONTALIERS, initiative que veut lancer le Rassemblement, receuillera les signatures sans difficultés. Et si nécessaire je soutiendrais financièrement le Rassemblement.

Que préférez-vous ?

Écrit par : CEDH | 18/07/2013

La gauche muette? vous en faites pas elle n'est pas inactive elle a seulement changé de canard pour s'exprimer et prendre en otage les lecteurs d'un autre canton !Par le biais de la presse la gauche est omniprésente.Et sait faire avaler ses nombreuses couleuvres.Dommage qu'il y ait autant de commentaires pour les appuyer dans leurs délires néo communistes ,mais les gens ne réfléchissant pas plus loin que leur bout de nez ,elle sent à distance comment mieux les piéger
Et parmi toute cette gauche plurielle ou singulière on dénombre de nombreux adeptes Scientologues ou ayant a cœur de mettre à profit les conseils du docteur de la Sainte Rhubarbe ,comme le mot Contrôle d'origine Scientologue aux effets pervers ou comment apprendre à contrôler tout le monde mais jamais soi en premier .

Écrit par : lovsmeralda | 18/07/2013

Pourquoi la Gauche ne pipe pas mot ? Tout simplement qu'elle est solidaire au gouvernement rose français. Il suffirait que quelques double-nationaux de gauche soient touchés par cette nouvelle convention pour qu'ils s'allient aux partis cantonaux irrités par tant d'absurdité.

Écrit par : Aubeline | 18/07/2013

Trop intéressée à copier la France en augmentant les impôts !

Vous êtes vraiment complètement débile mon pauvre Buchs. je vous rappelle que c'est l'état providence qui a payé les 1.5 millions de francs de votre formation médicale. Alors avant de traiter les autres de voleurs, on fait son petit examen de conscience mon lapin.

Je rappelle aussi à tous les intervenants de ce blog y compris les petits fachos roumains et serbes que l'impôt en Suisse sert à payer des hôpitaux, des routes, un système d'éducation au-dessus de la moyenne, des pensions poiu les vieux etc... Si le système suisse ne vous convient pas , je vous encourage à ouvrir une cabane à frites sur la plaine des merles ou à serrer des boulons chez Dacia.

Quant au l'éditorialiste de sous-préfecture le ci-devant descaillet, il ferait mieux de continuer de cirer les pompes de ses amis de l'UDC. C'est encore ce qu'il fait de mieux. L'animateur de Léman Creux devrait se souvenir qu'il a vécu 20 ans aux crochets du service publique.

Écrit par : Anastase | 18/07/2013

"L'animateur de Léman Creux devrait se souvenir qu'il a vécu 20 ans aux crochets du service publique."

Un peu comme vous André, et pour des résultats pour le moins douteux. Combien de millions avez-vous coûté à la collectivité pour finir en VRP de bédés maoistes ?

Écrit par : Gégé | 19/07/2013

A choisir entre Descaillet et Langaney, le premier l'emporte largement par la culture et le talent. Ca explique aussi la jalousie maladive du second et sa haine démente.

Écrit par : g. f. poros | 19/07/2013

Les commentaires sont fermés.