24/07/2013

Listes illisibles pour les élections du 6 octobre : Il faut sérieusement réfléchir à faire recours.

 

vote.jpg

 

 

Le Conseil d’Etat a tranché. Vous avez intérêt à prendre immédiatement rendez-vous chez votre ophtalmologue.

Une bonne paire de loupe ne sera pas de trop si vous voulez supprimer un nom, ajoutez votre favori ou votre belle-mère.

Les arguments du Conseil d’Etat ne tiennent la route.

Un règlement existe, alors même si le règlement est mauvais on l’applique.

On préfère éviter la crise de nerf du MCG en bastant.

Dire que sur Internet et dans la feuille d’Avis, les listes seront lisibles ne sert à rien.

On parle de la manipulation du bulletin de vote.

De sa modification.

De son panachage.

Comment une personne qui voit mal, va faire ?

Comment une personne, qui a de la peine à écrire en petits caractères, va faire ?

Le résultat, elles ne voteront pas.

Alors où est l’équité.

Où est la justice.

Où est le respect du droit de vote.

Dire que les parti ont signé un bon à tirer, ok, mais souvent le bon à tirer ne sert qu’à vérifier les noms, l’orthographe et pas la police.

Les partis ont été trompés.

Il faut réagir et faire recours

16:08 | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

Oui, je pense qu'il faut faire recours, mais pas pour les mêmes raisons que vous.

Le MCG a le droit de présenter les candidats qu'il veut, comme n'importe quel autre parti. Par contre, le service des votations aurait très bien pu imprimer deux feuilles pour le MCG ou recto-verso et laisser les gros caractères, afin que tout le monde puisse les lire.

Une fois encore, les personnes diminuées dans leur santé dans ce pays et surtout ce Canton, sont lésées parce qu'il n'y a aucune réflexion en amont, dans aucune décision prise, dans n'importe quel domaine.

Écrit par : Jmemêledetout | 26/07/2013

Cher Bertrand, je ne comprends pas, ici vous encouragez un recours alors que dans la Tribune du 26 vous approuvez la sage décision du Conseil d'Etat d'avoir maintenu le status quo.
Quel est le décodage? Il serait bon de recourir, mais finalement pas?

Écrit par : mauro poggia | 27/07/2013

Petite écriture, grands projets?

Écrit par : denise park | 28/07/2013

Les commentaires sont fermés.