05/08/2013

Trisomie 21...

trisomie.jpg

 

La télévision la radio, la presse en ont parlé.

Faut-il rembourser le test sanguin de dépistage de la Trisomie 21 ?

Oui, sans discussion.

Quand aux coûts, le bon docteur s’en moque-t-il ?

Non car quand un test est utilisé d’une façon logique intégré dans un arbre décisionnelle, il est porteur d’économie.

Je peux vous faire une prise de sang et vous doser des tas de paramètres, cela ne sert à rien si je ne me suis pas poser la question du diagnostic ou du suivi thérapeutique.

Si on ne sait pas ce que l’on cherche, alors on ne trouvera rien.

Tous les examens ont un coût quand on les utilise à mauvais escient.

Il faudra également que la Confédération en négocie le prix pour qu’il ne soit pas plus haut qu’une amniocentèse.

Avec ces deux paramètres, alors le test n’aura pas un coût mais une utilité diagnostic porteuse d’économie.

Un plus pour toutes les patientes à risque.

06:13 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

Très étonné qu'un bon catho anthracite comme vous adopte une position aussi libérale sur l'avortement.Notre cher Censeur de Bardonnex en a probablement avalé sa cravate et notre imprécateur de Léman Creux va sans doute nous divertir avec une de ses fatwa sur l'eugénisme funeste du XXI ème siècle en convoquant St-Augustin et Malaparte. Bref on se sait pas s'il faut interpréter cette prise de position comme la manifestation d'un humanisme éclairé ou de l'appât du gain, reste que cela va dans le bon sens.

J'ai néanmoins été interloqué de voir que le graphe que vous proposez mentionne l'interruption de grosesse comme la seule option possible après la détection de la trisomie 21. Loin de moi l'idée de voir dans cette sinistre anomalie génétique un cadeau divin mais ne serait-ce pas à la mère de décider en dernier lieu si elle veut garder un enfant atteint de cet handicap ?

Écrit par : Anastase | 06/08/2013

Ne soyons pas plus royalistes que les Créationnistes. Ce test a toute sa raison d'être. Ceux qui sont contre surtout en pensant aux nombreux autres tests auxquels on est malgré nous contraints de nous plier ,je pense aux études de marché pour savoir combien de pomme je mange chaque jour quitte à récolter mon urine pour savoir encore le nombre de fois ou j'irai vider ma vessie et combien de minute devrai-je encore me retenir pour ne pas surcharger je ne sais quoi encore et on va y'a arriver,ces gens là devraient revoir leur jugement
Ils sont contre surtout par principe dans des domaines préservant la santé de l'enfant quitte à le faire dépendre d'un systène dictatorial,je leur conseille de visualiser les fameuses lobotomies ancien système réservés aux enfants IMC, les trisomiques nés suite à l'épidémie de rubéole
On doit certainement trouvé des images d'archives faites avec le consentement des parents évidemment ayant préféré voir leur unique enfant ,animal quasiment incontrôlable et impossible à nourrir afin qu'eux et le personnel puisse lui donner à manger sans être giflés ou mordus et le plus important sans traitement médicamenteux vrais coup d'assomoir et pour les citoyens et les assurances maladie
Ces décisions étaient toujours prises en dernier ressort . De nombreuses discussions avaient lieu avec les parents devenus peu à peu conscients qu'à trop retarder l'échéance, l'enfant finirait par se tuer ou tuer quelqu'un d'autre .L'amour de 25 ans de visites régulières envers cette enfant devait prendre une tournure moins dramatique pour les parents,la lobotomie réalisée enfin elle pu aller avec eux boire un thé à l'extérieur du pavillon
Mais je doute de nos jours avec le super stress dan lequel nous vivons que des parents d'enfants trisomiques aient la force de courir tous les week'end et ce plus de 20 ans pour aller lui rendre visite sans que l'un ou l'autre n'ait besoin de repos en soins psychiatriques et ceux qui sont contre sont les premiers à nous bassiner avec le terme économie, faut aussi savoir ce qu'on veut
Il existe une autre alternative comme à Bali en manque de nombreux hôpitaux pour agités,les attacher à un tronc dans une cage construite par le père
Il faut aussi savoir garder les pieds sur terre et ce débat comme beaucoup d'autres ne devrait jamais sortir du cadre de l'hôpital.Seules les familles ,les médecins se doivent d'être concernées.Avant c'était tout tabou ,aujourd'hui tout le monde donne son avis très souvent sans connaitre tous les tenants et aboutissants
Et ce d'autant qu'on sait les humains d'aujourd'hui beaucoup moins résistants psychologiquement que leurs ancêtres

Écrit par : lovsmeralda | 06/08/2013

Les commentaires sont fermés.