28/08/2013

La face cachée de la lune...

lune.jpg

 

Notre bonne « Julie » s’est levée d’humeur vertueuse ce matin.

La page 3, celle qui fait trembler le politique et son ego, contient un article qui s’insurge contre l’augmentation de 25 % du salaire des députés.

Et, elle a raison.

Mais, elle oublie de dire que cette information avait déjà été révélée par le « Matin dimanche » et le « Courrier » et que ceux journaux avaient clairement signalés que le PDC était contre cette augmentation.

Notre position, qui a été transmise par écrit au bureau du Grand conseil, était sans équivoque, oui à une augmentation qui correspond à l’augmentation du coût de la vie depuis 10 ans (soit 10%) et rien d’autre.

Alors, lire que tous les partis sont pour, m’énerve un tant soit peu.

Un coup de fil, c’est si facile.

Et pourquoi cet agacement. Simplement parce que nous avions fait la même lecture, CE PRINTEMPS, que notre journal préféré.

Une telle augmentation était indécente et ne pouvait pas se justifier d’un point de vu politique.

Se battre contre l’augmentation des dépenses de l’Etat, demander des économies et dans un même temps s’octroyer plus est difficilement explicable et défendable.

Un point c’est tout.

06:30 | Lien permanent | Commentaires (7) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

23/08/2013

Il faut entendre...

écouter.jpg

 

Terribles témoignages, hier soir, dans l’émission « temps Présent ».

Les effets secondaires « impressionnants » d’un médicament contre la maladie De Parkinson, le Requip®.

Modification de la personnalité, dépendance aux jeux, hypersexualité.

Des malades détruits dans leur relation avec les autres.

Des familles traumatisées à jamais.

Et toujours le même constat.

Ils disent et on ne les écoute pas.

La firme pharmaceutique savait et elle se tait.

Je répète, blog a près blog, que mon métier est basé sur l’écoute, la parole et la confiance.

Un patient ne ment jamais.

Il met son symptôme en avant, encore faut-il le voir, le décrypter.

Chaque jour je me reproche mon manque d’attention, ma tendance à la banalisation.

A chaque prescription, je dois me responsabiliser et être sûr de sa pertinence.

Chaque médicament est dangereux.

C’est à moi de me renseigner, de lire les avis indépendants de l’industrie, à partager avec mes collègues.

Et ne plus faire confiance aux plaquettes et autres publications des fabriquants.

 

06:28 | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

22/08/2013

Des gens bien raisonnables !

carte_morat.jpg

 

Ne tremblez pas Citoyens, le Conseil fédéral dirige la Suisse.

Des personnes bien respectables, raisonnables, ne voulant surtout pas vous causez des ennuis.

Vous avez refusé l’entrée dans la communauté européenne.

Que cela ne tienne, nous allons vous y amener, en vous tenant part la main.

Juste un petit détour et l’Europe aura un nouveau membre.

Franchement c’est à rien n’y comprendre.

On ne veut pas, mais on veut quand même.

On n’y est pas, mais on applique strictement toutes les lois européennes.

L’honnêteté ne serait pas de nous dire clairement que nous n’avons pas le choix et que la solution est l’adhésion ?

Le Conseil fédéral n’est pas courageux.

Il louvoie, traîne, pense avoir une idée de génie.

On négocie, si on n’est pas d’accord on demande aux juges européens de trancher, et puis on peut encore dire que finalement nous ne sommes pas d’accord.

Fumisterie.

Vous croyez que l’UE va se laisser berner.

Une fois que la justice tranchera, nous devrons nous aligner.

 

Je refuse que des juges étrangers me dictent ma façon de faire.

 

Je suis suisse, je me soumets aux lois de mon pays, je les respecte.

Un point, c’est tout.

Et on arrête d’avoir la trouille.

On assume notre choix.

Et on négocie d’égal à égal.

 

Je suis peut-être petit, mais je me soigne.

06:49 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

20/08/2013

Renégats...

renégat.jpg

 

Afficher notre désaccord sur l’accord entre la Suisse et la France sur les successions.

Le dire haut et fort.

15 parlementaires du centre et de la droite, qui osent défier LA France.

Depuis notre conférence de presse de juillet, quel pataquès.

Nous sommes des irresponsables, des inconscients.

Nous parlons dans le vide sans avoir étudier la question.

Nos propos ne sont pas justes.

Même la Berne fédérale rectifie, endoctrine, vitupère.

De quoi a-t-on peur ?

Que cache cet accord ?

A lire et écouter nos contradicteurs, principalement français, ce texte est vital, essentiel.

Etrange…

Existe-t-il un deal sur la question de la fiscalité ?

 

De toute façon c’est NON.

Et nous continuerons à nous battre.

06:34 | Lien permanent | Commentaires (10) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

16/08/2013

Alléluia...

TPG4.gif

 

Ce matin, j’ai pu prendre mon ticket de tram du premier coup.

Il faut que je fonce acheter un billet de loterie, c’est probablement mon jour de chance.

Parce que les autres jours, je ne vous dis pas…

Les « Künzlerettes » ont un fonctionnement plus qu’aléatoire.

D’abord l’écran tactile, pas tactile pour deux sous, la plupart du temps vous appuyez avec tous les doigts des deux mains et rien ne se passe.

Ça c’est par mauvais temps ou la nuit, parce que lors d’une journée ensoleillée vous oubliez et vous montez sans payer.

Dans ce cas, une vue d’aigle est nécessaire.

Vous avez passé le premier obstacle, cela fait 2 minutes que vous vous escrimez, vous avez perdu votre tram et le monsieur qui attend, derrière vous, est en train d’imaginer les différentes tortures qu’il va vous faire subir.

Vous introduisez votre carte BONUS.

Et là, fanfare et tambour.

Deux possibilités : La fente est bouchée ou la machine vous dit que votre carte n’est pas valable.

Il vous reste qu’une possibilité, chercher votre porte-monnaie et payer.

A ce moment, faites gaffe, la personne qui est derrière vous, depuis 10 minutes. a déjà sorti son coureau pour vous égorger.

Il reste juste à attendre, en sifflotant pour faire tomber la tension, l’impression de votre ticket.

A ce moment, vous vous rendez compte que le service des trams est terminé et vous rentrez à pied.

Ce qui est excellent pour votre santé.

06:48 | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

14/08/2013

Choquant !

liberté presse.jpg

 

La justice neuchâteloise a sorti l’artillerie lourde contre un journaliste du « Matin », Ludovic Rocchi.

Avec toujours la même demande, savoir qui a cafté.

Les sources, « damned » ces sacrées sources.

Le syndrome de « gorge profonde ».

Où se situe la limite, la ligne rouge à ne pas dépasser.

Que peut-on dire à ces sacrés coquins de journalistes.

Qui manipule qui ?

Beaucoup de questions, mais une seule réponse.

La liberté d’écrire du journaliste doit être protégée et entière et la protection des sources absolue.

Aucune discussion n’est possible sur ce point.

06:52 | Lien permanent | Commentaires (13) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

13/08/2013

Que la Fête de la Musique devienne les Fêtes de Genève...

Feu_d_artifice.jpg

 

Guillaume Barazzone a 100 fois raison.

Les fêtes de Genève doivent être repensées.

Depuis des années, à part pour le feu d’artifice, elles ne sont pas faites pour les genevois.

Trop chères pour les familles.

Trop axées sur un rendement financier.

Trop usine à fric.

Trop bling, bling.

La rade kidnappée pour une longue période, alcoolisée un maximum

Malheureusement la clientèle convoitée ne vient plus.

Alors on étire un maximum pour rentrer dans ces frais et faire un petit bénef.

Il est donc logique que la Ville se pose des questions et désire que sa population, et celle du canton, puisse vivre SES fêtes.

Il faut s’inspirer de la Fête de la Musique. Il faut accompagner la Fête de la Musique.

Ne peut-on pas imaginer de déplacer les feux en juin ?

Et faire de ce rendez-vous, qui est devenu incontournable, le vrai rendez-vous des genevois !

06:46 | Lien permanent | Commentaires (8) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

12/08/2013

Jusqu'où faut-il aller ?

surveillance-cameras.jpg

 

Le débat est ouvert.

Il faudra y répondre rapidement.

Jusqu’où devons-nous aller en matière de sécurité ?

Nos droits fondamentaux sont-ils respectés ?

Ce n’est pas seulement une dispute genevoise anticipant les élections d’octobre, mais une interrogation légitime pour tous les citoyens de ce monde.

L’argument de dire, je m’en moque car je n’ai rien à me reprocher ne tient pas.

Etes-vous d’accord que votre vie privée soit auscultée dans les moindres détails ?

Etes-vous d’accord que votre état de santé soit connu ?

Etes-vous d’accord que vos relations soient surveillées ?

Vous êtes nus face à une big machine sans aucun contrôle.

Monsieur Obama n’a probablement pas les moyens de surveiller le travail de la NSA (rien en écrivant cet acronyme je vais être lu). Un petit coucou au grand  Sam.

Ces structures se développent comme des cancers.

La machine prendra un jour le pas sur l’Homme.

Il faut réagir.

Chacun peut faire quelque chose à son niveau.

Localement.

Il faudra bien réfléchir lorsque la proposition de Monsieur Maudet d’installer des caméras de surveillance aux Pâquis sera en plénum du parlement.

Je ne suis pas contre de pouvoir regarder les images à postériori, en cas de délits avec des règles d’utilisation strictes.

Par contre, une surveillance en temps réel, je m’y oppose et je défendrai ce point de vue devant mon parti.

J’en fais une question de principe.

Car c’est le début d’un ensemble de mesure qui aboutira, si nous n’y faisons pas attention, à la suppression pure et simple de nos droits fondamentaux.

06:43 | Lien permanent | Commentaires (10) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

08/08/2013

Décoiffant...

mendicite.jpg

 

Cela vaut la peine, si vous ne l’avez pas déjà fait, de voir le reportage de la RTS sur le démantèlement d’un réseau de traite d’êtres humains concernant les Roms.

Surtout pour les déclarations de l’avocate de l’association Mesemrom.

« Circulez, il n’y a rien à voir, cette affaire n’existe pas.

La traite d’êtres humains concernant les Roms n’existe pas.

La police a eu la berlue. »

Dans le monde de la mendicité, tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil.

Que des Parrains exploitent des familles entières : foutaise.

Nous pourrions avec la subvention de cette association acheter des lunettes pour nos pauvres agents.

Heureusement que j’étais assis, lorsque j’ai entendu cette déclaration.

J’espère que j’ai mal entendu ou que le montage du reportage a déformé les propos.

Une fois pour toute, arrêtons de penser et de dire, qu’il n’a a pas d’exploitation d’êtres humains dans ces réseaux de mendicité.

Notre premier combat, c’est de lutter contre la traite des êtres humains.

Merci à la police de l’avoir fait.

06:41 | Lien permanent | Commentaires (37) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

05/08/2013

Trisomie 21...

trisomie.jpg

 

La télévision la radio, la presse en ont parlé.

Faut-il rembourser le test sanguin de dépistage de la Trisomie 21 ?

Oui, sans discussion.

Quand aux coûts, le bon docteur s’en moque-t-il ?

Non car quand un test est utilisé d’une façon logique intégré dans un arbre décisionnelle, il est porteur d’économie.

Je peux vous faire une prise de sang et vous doser des tas de paramètres, cela ne sert à rien si je ne me suis pas poser la question du diagnostic ou du suivi thérapeutique.

Si on ne sait pas ce que l’on cherche, alors on ne trouvera rien.

Tous les examens ont un coût quand on les utilise à mauvais escient.

Il faudra également que la Confédération en négocie le prix pour qu’il ne soit pas plus haut qu’une amniocentèse.

Avec ces deux paramètres, alors le test n’aura pas un coût mais une utilité diagnostic porteuse d’économie.

Un plus pour toutes les patientes à risque.

06:13 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

02/08/2013

Soyons fermes !

 

CEVA.jpg


 

Merci à Didier Tischler Taillard de « sortir » cette information.

Page 6 du « Matin » de ce jour.

Aucune commande de train pour le CEVA n’a encore été faite.

Problème qui va bénéficier de la commande : La Suisse ou la France ?

Malgré la tiède, il nous faut réagir avec force, sans consensus possible.

Les trains pour le CEVA seront construits en Suisse.

Un point c’est tout.

Pas de négociation.

C’est la Suisse et Genève qui fait le principal effort financier.

C’est la Suisse et Genève qui donnent du travail.

C’est Genève et la Suisse qui sont le poumon économique de la région.

Nos conseillers nationaux et aux Etats doivent être fermes.

Dans cette affaire, nous tenons le couteau par le manche.

Pensez-vous que la France va investir un Kopek pour développer son réseau ferroviaire ou le rénover ?

Le train va rester en gare d’Annemasse pour un bon moment.

Et comme les CFF assume toute la construction jusqu’à cette gare, la messe est dite.

Allez en paix.

12:10 | Lien permanent | Commentaires (28) | |  Facebook |  Imprimer | | | |