02/09/2013

Ne poussez pas !

atropine.jpg

 

C’est vraiment l’enthousiasme pour intervenir en Syrie.

On va y aller, mais mollo, mollo.

Jurer, promis (aux russes et aux iraniens) on ne va pas renverser le régime, mais juste le punir.

Cela va de nouveau être le lampiste de service qui va morfler, donc le peuple.

Mais je parle sans rien connaître et le Président des Etats-Unis doit penser qu’il aurait mieux fait de rester sénateur.

Mais il y a un truc qui me chagrine quand même, parce que nous aurions pu faire quelque chose nous les petits suisses lutteurs à la culotte.

Le Conseiller national Luc Barthassat avait demandé que la Suisse fournisse aux opposants du matériel de protection contre les gaz, principalement des seringues d’atropine.

Pour ceux qui ont fait du service, vous vous souvenez des alertes au gaz et des deux seringues qui se trouvaient avec le masque.

Donc on en a un sacré stock et ce n’était pas trop compliqué de les faire parvenir aux services médicaux concernés.

La réponse du Conseil fédérale était courageuse. La Suisse est prête mais seulement si l’ONU le demande.

Peut-être nous aurions pu sauver quelques enfants ….

06:44 | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

Allo tu pars en guerre et ta pas d'atropine allo quoi ;9

Écrit par : raphael | 02/09/2013

Vous avez parfaitement raison. Au lieu d'intervenir militairement, même de manière limitée, comme l'on dit, pour éviter de trop gros ennuis, la solution que vous préconisez, décrite aussi dans le dernier numéro de la revue New Science, méritait que la Suisse prenne le risque de se faire tancer par le Conseil de Sécurité.
P.S. La même revue montre les risques qu'il y aurait à bombarder des installations abritant des gaz de combat et cela aussi bien que pour ceux que l'on désire punir que pour ceux que l'on veut protéger.

Écrit par : Mère-Grand | 02/09/2013

Les loups sont de retour et comme d'habitude vous hurlez avec la meute mon cher Bertrand. Bombarder les forces d'un gouvernement syrien démocratiquement élu serait un crime international. Bachar Al Assad est l'ami des peuples opprimés et cette histoire de gaz n'est que pure invention pour justifier l'intervention US.

Écrit par : Anastase | 02/09/2013

Encore un imposteur, c'est lassant.

Cela dit je n'ai aucun problème lorsque le conseiller Bartassat élucubre sur les Grippen. Ses avis sont totalement débiles et le fait d'une personne totalement incompétente en la matière mais il ne font de mal à personne (sauf à lui-même...). En revanche donner du matériel militaire à des sunnistes salafistes dont l'ambition est de transformer une dictature laique en émirat islamique c'est totalement irresponsable. Franchement que ce bobet qui n'est jamais sorti de Landecy se préoccupe de ses boutures et de ses élaguages mais de grâce qu'il ferme son clapet sur les questions internationales et je ne parle pas des questions militaires. Et si la Syrie subissait des inondations, on enverrait les surplus de matériel du canoe club de la Versoix ?

Quant à sauver des enfants avec des masques pour adultes, là Buchs vous êtes un vrai génie !!! On sent que vous pensez avec la tête. Si ce sont des neurotoxiques ? on va leur envoyer aussi des combinaisons au charbon actif, des bottes de protection et des gants ? Heureusemet que vous n'êtes pas chargé des programmes de santé car avec vous on monterait des scanners portatifs dans les chalets d'alpage et on vaccinerait les enfants à l'entrée d'Aqua Park.

Contentez-vous de vacciner les petits vieux contre la grippe.

Écrit par : Anastase | 03/09/2013

@Anastase ,quand on sait l'âge des petits vieux dèbuter dès la quarantaine ,va y'en avoir du beau monde à vacciner,rire

Écrit par : lovsmeralda | 03/09/2013

@Anastase: allons André depuis quand êtes expert en autre chose que la dilapidation de fonds publics pour d'obscures travaux de recherche ou la promotion de bédés pour attardés mentaux à tendance anarcho-stalinienne ?

Écrit par : gégé | 03/09/2013

Les commentaires sont fermés.