07/10/2013

On ne va plus raser gratis demain...

 

Entrer des mots clefs


 

Le MCG se trouve à un tournant.

Il va, vraisemblablement, devoir exercer des responsabilités exécutives.

Décider de le laisser dans l’opposition est possible mais nécessiterait un accord avec les socialistes et les Verts et une liste unique. Peu probable.

La force du MCG, c’est d’avoir montré les lignes de faille, pointé les problèmes et d’avoir su écouter la rue.

La faiblesse, une députation fantôme, un non prise de décision dans les commissions par peur d’être désavoué par le CHEF.

Tout repose sur les épaules de Stauffer, Golay et Poggia.

Aucune liberté : on se tait et on vote.

Le MCG va être obligé de se réinventer pour ne pas décevoir sa base.

Il va devenir banal et surtout devoir accepter des compromis.

En résumé, il devra définir clairement sa place sur l’échiquier politique.

Extrême droite, gauche ?

Mais en tout cas pas au centre, car la population l’a clairement montré hier.

Le seul parti du centre c’est le PDC.

Le PDC est fier d’avoir progressé, malgré l’arrivée des Vert’libéraux et du PBD.

Il est fier d’avoir résisté au MCG, qui voulait le manger tout cru.

Il a démontré au PLR sa solidité.

Le PDC ne doute plus.

Il est entrain de se réinventer et il va être super efficace lors de la prochaine législature.

Il va vous étonner.

Il sera le parti des solutions.

08:30 | Lien permanent | Commentaires (8) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

Bravo à tous car d'autres régions de Romandie peuvent peu à peu reprendre de l'espoir face à ce qu'il faut bien nommer un nouveau totalitarisme .Celui des nantis qui ont peur de tout souffrant de névroses obsessionnelles en tous genres avec pour but exécrable le pire de tous, endoctriner le plus grand nombre de jeunes comme les écologistes qui eux n'ont qu'un fantasme occuper sans étude les postes les plus importants dans les administrations ou entreprises.On en a la preuve par leurs exploits de grimpettes tous azimuts
On leur dirait d'aller se jeter au lac qu'ils fonceraient tous sans réfléchir

Écrit par : lovsmeralda | 07/10/2013

Et votre résultat personnel sur Carouge M.Buchs???

Écrit par : Rire | 07/10/2013

Pourrions-nous avoir le résultat personnel de M.Buchs sur Carouge avec la comparaison avec 2009.

Merci d'avance au PDC pour l'information.

Écrit par : Sourire | 07/10/2013

Cher Rire et sourire,
Je me rends compte que nous ne savez pas utliser Internet, donc je vais vous aider:
2009 : 453
2013 : 531

Et voilà

Écrit par : Bertrand Buchs | 07/10/2013

Moi je me fiche complètement que les élus soient de gauche, du centre ou de droite, pourvu qu'ils aient des projets intelligents, réfléchis et visionnaires à long terme et pour autant que tous les partis aient la même visibilité et moyens de s'exprimer, ce qui n'a pas été le cas.

Carouge ? Solutions ?

Là, va falloir ramer sec ;)

C'est la pire commune pour les handicapés à part la Ville de Genève, des rampes de trottoirs ingérables qui cassent la colonne à chaque parcours, coupent les pneus, un centre commercial qui n'a même pas d'accès pour les scooters électriques, un marché qui jusqu'il y a peu bouchait toutes les entrées et sorties possibles avec des barrières, des chaînes, des boutons de passage piétons inaccessibles, des HLM tout neufs dont les ascenseurs sont trop petits et des couloirs où il est impossible de manoeuvrer, même pour une civière !, des poteaux au milieu des accès piétons, un rond-point infranchissable de n'importe quel côté pour se rendre à Plan-Les-Ouates, des parcs à l'intérieur des immeubles où il n'y a aucun accès ... et j'en passe des pires encore.

Cette commune est une honte, Monsieur, pour toutes les personnes à mobilité réduite. Et vous êtes médecin, vous devez savoir ce que cela signifie sur le plan santé.

Alors, bossez ;) et dur !

J'ai des photos à disposition si vous en doutez.

Il y a deux ans environ, la Mairie a refusé une proposition de prêt pour une journée de scooters, fauteuils roulants, etc... sauf erreur de Foyer-Handicap qui demandait aux élus de consacrer une journée à se déplacer pour aller à leur travail en véhicules handicapés et rentrer chez eux avec.

Bien dommage, car l'expérience vaut mille mots. Et bien dommage encore, car ce refus relève d'un manque de courage et de responsabilité certain.

Il y a longtemps que je ne crois plus au blabla, mais aux actes.

Actez.

Moi, en attendant vainement une personne responsable parmi nos élus, j'ai voté pour le parti le moins visible, celui à qui l'on a refusé l'expression dans les medias, parce que tout simplement c'est anti-démocratique, que cela ne permet pas une vision globale des projets et pour que cette visibilité existe et parce qu'ils n'ont pas encore fait la preuve de leur incompétence ;)

Écrit par : Jmemêledetout | 07/10/2013

Ça été long mais merci quand même pour cette info M.Buchs.

Écrit par : Sourire | 07/10/2013

Nous sommes intervenus avec l'association des malvoyants pour protester contre les aménagements à Carouge.
Nous avons remis un mémoire et rien n'a été fait.
Nous allons repartir a l'attaque.

Écrit par : Bertrand Buchs | 07/10/2013

@M. Buchs,

Oui, ce doit être terrible pour eux, pour arriver à trouver certains boutons de feux piétons... et tous les handicaps poteaux mal placés. Par contre ils n'ont aucun problème à repérer les rampes de trottoirs qui font bien souvent 8 à 10 cm de hauteur...

On dirait que personne ne sait construire une rampe de trottoir dans ce Canton.

Il faut savoir que les 98 % des scooters pour handicapés n'ont pas de suspension... imaginez 50 chocs dans la colonne vertébrale, les hanches, les genoux, les chevilles pour aller de la Fontenette à la poste...

Ceux qui sont paralysés ne les ressentent pas ces chocs, mais leur sont néamoins très dommageables. Ceux qui ne le sont pas, sont obligés de se dresser sur leurs jambes pour éviter de les prendre dans la colonne, mais les prennent ailleurs. Et comme il est impossible de prendre ces trottoirs de face comme indiqué, de nombreuses personnes versent sur le côté parce que les engins sont déstabilisés, n'ayant pas de suspension du tout !

Les malvoyants eux ont besoin d'une petite rampe pour repérer le trottoir, mais même une petite rampe est un choc pour les autres.

Il y a la solution des rampes plates, avec des clous que les malvoyants peuvent ressentir sous leur cannes. C'est sans doute la solution idéale. Faudrait leur demander leur avis.

Oui, repartez à l'attaque, parce qu'un centre commercial Mermillod) avec pour seul accès une étroite porte très lourde en fer, qu'on ne peut même pas caler et qui oblige à attendre qu'une bonne âme passe par là, n'est pas acceptable. Le tourniquet est accessible au petits fauteuils roulants non sans danger, mais pas les scooters.

Les ascenseurs du centre sont assez grands, encore faut-il pouvoir avoir le temps et l'espace pour se placer en face, ce qui n'est pas le cas. Un bouton d'appel unique au centre, avec ascenseur aléatoire, ne laisse pas ni la place, ni le temps de se mettre en face pour y accéder.

C'est encore pire au Micasa, la profondeur n'est pas suffisante et les portes ne se ferment pas avec une moyenne grandeur et une porte-cannes.

Au rond-point de Carouge, une rampe est si haute que les scooter même avec 10 cm de garde au sol restent coincés 2 roues sur la route et 2 roues sur le trottoir !

Ce n'était pas 2014 le délai pour que les immeubles et rues aient des accès suffisants selon la loi ?

Me semble que oui, mais je peux me tromper.

Écrit par : Jmemêledetout | 07/10/2013

Les commentaires sont fermés.