13/01/2014

Un grand merci à mes ancêtres gauchers...

 

gaucher.jpeg

 

 

Sans eux, pas de blog.

je ne devrais pas être de ce monde.

C’est « Le Temps » de samedi qui me l’a annoncé.

Les gauchers n’auraient jamais du résister et survivre.

Des crevures avec un cerveau tellement bordélique que rien n’y est à sa place.

Bref des éléphants qui jouent au bowling à l’étage comme dans le « concombre masqué ».

Mais dans un temps pas trop lointain où on se faisait attaquer à tous les coins de rue, les gauchers trucidaient le chaland agressif avec facilité.

Et oui, tirer l’épée avec la main gauche surprenait et le dubitatif allait rejoindre le purgatoire des pas rapides, pleins de droitiers droits dans leurs bottes.

Je suis donc le résultat d’une succession de coups fourrés.

Pas très sexy comme arbre généalogique.

De toute façon on ne sait toujours pas pourquoi on naît gaucher.

Alors j’assume, je n’ai pas le choix.

Mais, méfiez-vous de ma botte sécrète.

Zut, je tiens l’épée avec la main droite.

Vraiment raté le Bébert !

 

07:36 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

Au moins on sait que cela ne rend pas plus intelligent ...

Écrit par : Anastase | 15/01/2014

Les commentaires sont fermés.