24/01/2014

Dernières nouvelles du parlement...

 

grand_conseil.jpg

 

Depuis que Léman Bleu ne transmet plus nos sommets philosophiques et rhétoriques, les débats sont courts, les prises de paroles fluides et les points à l’ordre du jour défilent.

Par contre cela manque d’harmonie et de cohérence.

Grâce à un MCG en complète perdition, malade de la disparition de son chef de groupe, partit à Berne, et en complète opposition avec son Conseiller d’Etat.

Ils sont tellement hors service qu’ils n’ont même pas réagi à un crédit sur la fondation des parkings, alors que d’habitude ces seuls mots les mettaient immédiatement en transe.

Et le summum du summum, un triple salto arrière agrémenté d’une vrille au sujet de projet de loi sur le PPE.

Un rapporteur de majorité abandonné en pleine mer sans bouée de sauvetage, un GRAAAAND chef voulant effacer de la liste de prise de parole un collègue pour pouvoir s’exprimer en premier, un refus de renvoi en commission pour pouvoir causer dans le poste et en conclusion accepter ce même renvoi en commission.

Vous suivez, vous voulez un cachet d’Aspirine®.

Machiavel a du se retourner dans sa tombe.

Pour terminer, alors que le Conseil d’Etat admettait que la situation  à l’aéroport n’était pas top de chez top au sujet de l’emploi, en acceptant de recevoir une résolution des Verts, le MCG vote contre et torpille leur propre travail.

Cela fait des mois qu’ils nous ont avertis du problème de la sous-enchère salariale, que la baisse des salaires entraînait automatiquement la venue de frontaliers et qu’il fallait le respect des conventions collectives de travail.

Alors que les autres partis admettent, avec le CE, qu’ils ont eu raison, ils se tirent une balle dans le pied pour je ne sais pas quelle lubie de leur Big Chief.

La suite cet après-midi, sans Léman bleu, mais sur votre ordi…

 

07:52 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

Bertrand Buchs , Certains sont peut-être adeptes du fameux adage : diviser pour mieux régner
toute belle journée pour Vous

Écrit par : lovsmeralda | 24/01/2014

Je vous cite :

"Depuis que Léman Bleu ne transmet plus nos sommets philosophiques et rhétoriques, les débats sont courts, les prises de paroles fluides et les points à l’ordre du jour défilent."

Cela veut dire quoi ? Que la caméra leur insufflait des velléités d'acteurs pendant tout ce temps ? :-)))

Amusant, mais tellement humain.

A part ça, taper du sucre sur le dos de ses concurrents plutôt que de faire valoir ses qualités n'a jamais eu pour effet que de faire fuir les acheteurs.

Et c'est un symptôme grave de puérilité avancée.

Écrit par : Jmemêledetout | 24/01/2014

Les commentaires sont fermés.