04/03/2014

le vapoteur a encore frappé...

 

vapoteur.jpg

Peut-on encore papoter en vapotant dans un lieu public ?

Allons-nous devenir des vapoteurs passifs ?

Franchement c’est le bleu le plus complet.

On ne sait rien sur rien.

Ce qui permet à nos tripoteurs de vapoteurs de nous parler tout en respirant leur calumet de la paix.

Tiens Poutine serait bien inspiré d’essayer pour se calmer les nerfs.

En tous les cas au parlement, cela fonctionne à plein régime.

En séance, cela crapote, suce son embout, émet une fumée blanche très papale, sans grand effet sur la qualité des débats.

Tous ces ex, vont-ils enfin rester en séance, puisque la fuite pour une pause cloppe n’est plus nécessaire ?

Le bureau du Grand Conseil a décidé d’observer, sans interdire, nous allons donc être sur nos gardes pistant les odeurs les plus chimiques de pommes, abricots, salsepareille, fenouil, courge sans oublier ce bon Nicot.

 

07:04 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

Question freudienne: le fait de téter quelque chose est-il un réflexe infantile, un substitut au sein maternel, au biberon ou au pouce ? Docteur ? (bon, vous n'êtes pas psy, je sais. Mais moi non plus...).

Écrit par : J.-C. Heritier | 04/03/2014

Apparement le PDC commercialise une cartouche à l'arôme feu de paille et mes amis me disent que vous avez participé à sa mise au point.

Écrit par : Anastase | 05/03/2014

Les commentaires sont fermés.