05/03/2014

Le jeu des chaises musicales a débuté...

 

chaises.gif

La semaine prochaine, le Grand Conseil va désigner les représentants des partis politiques dans les conseils d’administrations des entités publiques.

Prélude au renouvellement complet de ces mêmes conseils.

Avec en ligne de mire les présidences des grandes régies.

Et là le jeu des chaises musicales a commencé.

Le président des SIG a déjà annoncé son départ. Il faut lire l’entretien qu’il a accordé aujourd’hui à « La Julie ».

Un peu d’amertume, trop de travail, peu de liberté d’action et pas beaucoup de valorisation de la fonction.

Le problème c’est cette relation quasi « incestueuse » avec le politique.

Est-ce que je suis en place parce que je représente d’abord un parti ?

Est-ce que j’ai une marge de manœuvre ?

Suis-je libre de ma politique ?

Le système actuel n’est pas bon et je me suis déjà exprimé sur cette question.

Que signifie le terme d’autonome ?

Actuellement les CA sont pris en tenaille entre le premier Pouvoir, le Grand Conseil, et le deuxième Pouvoir, le Conseil d’Etat.

Et ils voguent au gré des vagues. Dans les périodes de beau temps, tout baigne, mais en cas de coups de vent, c’est vite la théorie du « chacun pour soi ».

Deux solutions : Ou on les supprime et le CE reprend la barre du navire ou on leur donne beaucoup plus de liberté d’action.

L’Etat devient actionnaire majoritaire et laisse au CA la latitude de nommer ses administrateurs. Ces régies devenant vraiment autonome.

Il est vrai que les électeurs ont refusé cette optique. Mais la pratique démontre tous les jours que le système actuel ne fonctionne pas.

Alors…on continue à jouer aux chaises musicales !

07:44 | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

Le problème vient certainement de la manière dont les représentants au CA sont élus par le Grand Conseil.

Actuellement chaque parti présente 1 et 1 seul candidat pour le poste au CA et sauf s'il s'agit d'un escroc notoire il sera élu.

Ce choix des représentants se fait par le comité directeur de chaque parti, sur des considérations parfois (souvent) hors sujet (cadeau pour un ancien, cadeau pour un généreux donateur, cadeau pour mission accomplie, cadeau pour avoir flatté le président, ...).

Pour les élus au CA des SIG choisis par les communes genevoises, il y a un poste à pourvoir par région géographique et plusieurs candidats sont proposés. Il y a donc une VRAIE élection par les élus (tout partis confondus) des communes du secteur concerné. Chaque élu est donc réellement indépendant car il n'a pas été "choisi" par copinage et donc d'a pas de "dettes à rembourser" à ses 2-3 copains qui l'on choisi.

A méditer.

Écrit par : Philippe C. | 05/03/2014

"(...) en cas de coups de vent, c'est vite la théorie du "chacun pour soi" nous remet en mémoire qu'autrefois, premièrement, le jeu des chaises musicales s'appelait LA MER AGITEE... possiblement houleuse, donc.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 05/03/2014

L'un d prob c la competence. Une solution amusante serait de leur faire passer un examen: que signifie E=mc2? Combien de MJ ds un kWh?? Au CA d SIG ce serait l"hecatombe

Écrit par : chaim Nissim | 05/03/2014

Je suis tout à fait d'accord avec la remarque de Chaim Nissim, sur la méconnaissance abyssale supposée des membres du CA des SIG concernant les unités physiques qu'ils sont pourtant censés connaître, mais j'apprécierais qu'il l'écrive en français, pas en sabir tout droit sorti de son "smartphone" !

Chaim Nissim, faites-vous encore partie d'une bande de "Djeunes" ???

Écrit par : Jean d'Hôtaux | 05/03/2014

1 kWh = 3.6 MJ... Blague à part, je suis citoyen genevois, j'ai 36 ans et j'ai un concept énergétique 100% renouvelable et 0 émission de CO2 applicable immédiatement. Comment fait-on pour être nommé au CA des SIG? J'ai appliqué mon concept sur les 2 maisons que je possède à Genève et ma facture énergétique est réduite à 0 francs par année. Le seul problème c'est que si tout le monde applique mon concept énergétique les SIG et accessoirement l'Etat de Genève ne gagneront plus d'argent et on ne pourra plus payer grassement le directeur... Conflit d'intérêts majeur... CQFD.

Écrit par : Blaise Rossellat | 05/03/2014

"L'un d prob c la competence. Une solution amusante serait de leur faire passer un examen: que signifie E=mc2? Combien de MJ ds un kWh?? Au CA d SIG ce serait l"hecatombe"

On pourrait aussi faire passer une dictée aux donneurs de leçons. Ca ferait une autre hécatombe.

Écrit par : Plouf | 05/03/2014

Les commentaires sont fermés.