11/04/2014

Quelques chiffres concernant Champ-Dollon.

 

Champ-Dollon.jpeg

 

Je viens de recevoir la réponse à ma question, du 9 avril 2014, qui demandait d’avoir accès aux chiffres exacts et aux repartions concernant les prisonniers de Champ-Dollon.

Très instructive comme réponse.

Au 1er avril 2014 : 854 personnes soit 441 en préventive (51.6 %), 393 en exécution de peine (46 %) et 20 sous mesure.

La durée des peines :

 

  • 1 à 90 jours : 26 (6.6%)

  • 91 à 180 jours : 80 (20.4%)

  • 181 à 360 jours : 141 (35.9%)

  • 361 jours à 3 ans : 93 (23.7%)

  • Plus de 3 ans : 43 (10.9%)

La durée moyenne des séjours en détention préventive est passée de 97 à 102 jours entre 2012 et 2013 pour les hommes et de 83 à 92 jours pour les femmes.

Quand aux taux de récidive : impossible de la savoir …

Les détenus étrangers représentent 72.5 % de la population incarcérée à Champ-Dollon.

Au mois de février, 12 personnes avaient été emprisonnées pour une infraction à la loi sur les étrangers soit 1.4 %.

 

Quelques questions :

 

  • Pourquoi une si longue période de préventive, qui est en augmentation. Ne peut-on pas libérer plus vite les personnes pas encore jugées, s’il n’existe pas de risque pour la société.

  • Si on compte les 106 détenus qui purgent moins que 6 mois de prison et les 12 en situation irrégulière soit 118 (14 %) doit-on les maintenir dans cette structure.

 

Il semble que nous pouvons faire mieux et par là diminuer le nombre de personnes détenues.

 

19:56 | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

Bien. Je demande de savoir également quel est le pourcentage d'origines étrangères dans les 27,5% de détenus suisses. Histoire de voir quand est-ce qu'on arrêtera nos conneries de naturalisations et tout ça.

Ca vaut ce que ça vaut, je l'estime à la moitié.

Écrit par : JDJ | 11/04/2014

c'est vrai, ça, qu'est-ce que c'est que ces étrangers qui viennent occuper les cdllules de nos prisons suisses (construites par des ouvriers étrangers, mais bon, faut ce qu'il faut). Une préférence carcérale nationale s'impose : ne chandollonisons que des Suisses. Et de souche. Depuis au moins deux générations. Non mais, on est chez nous ou bien ?

Écrit par : Pascal Holenweg | 12/04/2014

Bravo Pascal, c'est vrai pourquoi les suisse doivent-ils vivre comme à l'étranger quand ils sont en prison ? Faisons une prison que pour les suisses.

Écrit par : norbertmaendly | 12/04/2014

Et puisqu'on parle de crimes et délits, la plainte que J. Goetelen devait déposer contre Corto, qu'est-ce qu'elle devient ????

Écrit par : Polo | 12/04/2014

Buchs, cessez de surcharger les services du parlement cantonal avec vos questions bidons L'administration travaille dur, ce n'est pas votre secrétariat privé. Pas un jour que vous ne les sollicitiez, ils en ont ras le bol. Surtout lorsque l'on sait que le seul buit de cet activisme est de se faire mousser. Que savez-vous des politiques carcérales ? qu'entendez-vous à la justice? RIEN !!! Alors concentrez-vous sur la politique de santé, c'est en général faux mais au moins vous êtes un peu crédible.

Écrit par : Anastase | 14/04/2014

Champ-Dolon étant surchargé, il serait utile de récupérer les tentes de l'armée et de construire une prison du type de celle de Maricopa (USA). Le shérif Joe Arpaio a établi des règles pour tous les détenus, hommes et femmes. Ils travaillent dans les rues en tenues de bagnards, enchaînés et cela leur permet d'améliorer l'ordinaire car ce n'est pas, comme chez nous, une colonie de vacances, ils possèdent 2 chaînes de TV (Disney Channel et la météo). A Genève, nous pourrions avoir recour à cette main d'oeuvre pour ratrapper le retard du CEVA !! Allez sur le Net, vous verrez des photos extraordinaires !

Écrit par : Octave Vairgebel | 14/04/2014

Les commentaires sont fermés.