12/06/2014

Une réserve d'indiens !

 

ballenberg.jpg

 

On est en train de marcher sur la tête.

Berne veut, en partie, retoquer notre plan directeur cantonal.

Because, tu touches trop à la terre agricole tes coles…

Il faudra bien pouvoir planter des patates et être autosuffisant lors de la prochaine guerre. Déjà que les Grippens ne vont pas nous protéger.

Alors on ne déclasse plus, on densifie et basta.

Je dis bien, on densifie mais pas de tours SVP, cela fait taches.

Mais attention, dans le calcul des terres agricoles, on ne compte pas les vignes.

Elles appartiennent à Noé donc elles sont peut-être considérées comme un territoire divin.

Donc on densifie, car on ne peut pas planter des patates dans les vignes. CQFD.

Je résume, on touche à rien, on ne construit pas de tours, on ne fait rien de la zone villa, on envoie nos gamins se loger au fond du Grand Genève.

Dedieu, Dedieu, on va finir comme à Ballenberg, déjà qu’ils nous ont piqué une ferme.

Une réserve d’autochtones, de joyeux vignerons pouvant faire cave ouverte toute l’année, et des gueules élastiques pour touristes en mal d’authenticité.

Et puis il n’y a pas que Berne qui s’y met. La commission de l’aménagement du canton en rajoute une couche.  Les lobbies en ont pris la possession.

Ambiance, ambiance.

Je pense que mes gamins vont continuer à vivre à la maison jusqu’à leur retraite.

 

 

 

 

 

13:22 | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

J'ai la solution : des farés en bois sur pilotis ou flottants sur le Lac :-)))

Genève deviendra le Bora-Bora de la Suisse glaciaire. On pourra même faire du patin sur les pontons en hiver. Taquiner le poisson le matin pour le repas du soir. Dormir sous les étoiles du feu d'artifice.

Écrit par : Jmemêledetout | 12/06/2014

Dites ! Buchs, c'est valaisan ?

Écrit par : Pascal | 13/06/2014

Pour les nouveaux lecteurs de ce blog, j'aimerais préciser que le type qui écrit de telles c.... est député. Ca fait peur non ? Ce monsieur vote des lois, se répand dans la presse avec le même genre de raisonnements. On voit pourquoi les gens se détournent de la politique.

Écrit par : Anastase | 14/06/2014

Pour les mêmes nouveaux lecteurs de ce blog, Dédé la science, professeur de biologie stalinien en réserve de la révolution prolétarienne, et auteur d'un blog dont on ne sait s'il s'adresse à des attardés mentaux ou sert de laboratoire pour des recherches sur l'incontinence sénile. Il en a banni tout commentaire préférant se défaire dans le jardin des voisins.

Il à relever que notre Âne-à-stase se complait dans la critique politique alors même qu'il n'a jamais eu le courage de briguer un mandat politique, préférant les éructations de comptoir sous X.

Écrit par : Frédéric 3 | 14/06/2014

exactement, une réserve d'indiens, il y a déjà les bisons pour se nourrir et se vêtir il n'y a plus qu'à monter les tipi pour loger les enfants qui devront habiter à côté de leur école pour pouvoir continuer d'être scolarisés en Suisse.

Écrit par : winetou | 17/06/2014

Les commentaires sont fermés.