20/12/2014

Hier soir, le parti Radical est mort.

 

Fazy2.jpg

 

Ce grand parti de centre droit, humaniste, porteur des valeurs progressistes qui ont fait Genève, père de notre Constitution est mort.

La force libérale du PLR a réussi son putsch en s’alliant avec l’extrême droite, avec un parti non fiable, séditieux, le MCG.

Le PLR n’a pas été gouvernemental et a complètement mis sur la touche ses deux conseillers d’Etat.

Le budget voté n’est pas celui du gouvernement. La majorité de droite a décidé pour lui.

Cette faiblesse institutionnelle est extrêmement préoccupante.

Dans un autre pays, ce vote aurait entraîné la démission immédiate du gouvernement.

Ce virage à droite toute nous fait peur.

Le PDC reste le seul représentant du centre droit. Il assumera son devoir droit dans ses bottes, même si il risque d’être emporté par cette vague d’extrémisme.

Le PLR n’est pas le seul responsable de cette situation. Le parti socialiste a également privilégié le conflit à l’accord.

Entre une droite qui veut la mort de la gauche et une gauche qui rêvent d’un pouvoir venant de la rue, il y a du souci à se faire.

Depuis hier au soir, Genève est devenue ingouvernable.

 

12:42 | Lien permanent | Commentaires (20) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

Cher Bertrand,
C'est effectivement préoccupant pour la démocratie cette curieuse séparation des pouvoirs : certains exécutent et certains légifèrent.
Ce qui est préoccupant c'est que le PDC ne pèse plus dans les décisions importantes comme celle d'hier soir. Ce qui est préoccupant c'est qu'il ne soutient pas son ministre des finances en s'abstenant sur le vote du budget.
Alors au lieu de faire la morale sur la disparition du parti radical, effectivement lié avec feu le parti libéral, il serait temps de voir que les grandes idées hunanistes sont encore bien présentes, heureusement. Et que ce sont les idéologues socialistes qui ont divisé leur groupe et sont allés au conflit.

Écrit par : Jean Romain | 20/12/2014

"Le parti radical est mort" et le PDC n'en est pas pour autant ressuscité.

Écrit par : norbert maendly | 20/12/2014

maintenant vous êtes deux dans la tombe!

Écrit par : Eric Stauffer | 20/12/2014

Pleurnicher ne sert à rien ...

Ecrire que Genève est "ingouvernable" non plus ...

Ne pas soutenir son Conseiller d'Etat qui fait un travail remarquable avec peu de moyens non plus ...

En revanche, analyser pourquoi le PDC n'a pas suivi son CE oui cela servira à construire plutôt que de ... rien construire !

Écrit par : Marie | 21/12/2014

Chère Marie, le PDC a ete le seul parti qui a soutenu a 100% le CE.
Nous n'avons pas l'habitude de tirer à vu sur nos Conseillers d'Etat.
De plus toutes nos prises de positions se sont faites en concertation avec eux. Notre vote final reflète l'état d'esprit de notre conseiller d'Etat : nous prenons acte du budget sans le cautionner.
Je suis tenu par mon devoir de réserve. Mais vu des coulisses franchement cela n'était pas très reluisant.
Je suis fier de notre attitude. Et Monsieur Dal Busco l'est aussi. Si vous lui demandez il vous répondra volontiers.

Écrit par : Bertrand Buchs | 21/12/2014

Cher Éric,

Dupuis le temps que vous nous enterrez...
Et pourtant coucou nous sommes toujours là. Le MCG était sûr de pouvoir nous piquer notre place au centre de l'échiquier politique lors des dernières elections et pas de chance nous nous sommes renforcés, passant devant les verts et l'UDC.
Depuis vous errez de gauche à droite, de droite a gauche, en vous reniant sans cesse.
Vous n'assumez même pas votre orientation politique qui est l'extrême droite.
Vous n'assumez meme pas votre slogan qui est d'avoir une économie forte pour avoir une politique sociale forte (slogan du PDC que vous avez piqué) en refusant pas le retour des coupes sociales alors que le budget le permettait.
Bonne chance pour la suite.
Et joyeux Noël.

Écrit par : Bertrand Buchs | 21/12/2014

Tout cela sent la politique politicienne à plein nez.
Les idées doivent l'emporter sur les intérêts et les soutiens aux "chefs ".
Genève est dans le top ten des salaires à la classe politique et au une administration pléthorique cela dit Bilan dans une numéro spécial sur la Suisse qui gagne montre que la politique de droite est meilleure que les autres.

Écrit par : Ribordy | 21/12/2014

" montre que la politique de droite est meilleure que les autres."

Sûrement!

Désolée mais le PLR n'a plus rien à voir avec le PL que je suivais!

Écrit par : Patoucha | 21/12/2014

Il y avait déjà un certain Pilet-Golaz à la moustache qui ne cachait pas la forêt, ce parti est un haut lieu de la corruption helvétique et contrairement aux apparences, il n'est pas de droite, ne l'a jamais été et malgré son "alliance" honteuse, il fera couler ceux qui se prétendent libéraux !

Écrit par : Corto | 21/12/2014

Cher Buchs,

Merci pour ce post même si nous savons tous que votre nausée est l'effet de la perte de terrain du PDC et non de la montée de l'extrême droite. Dans votre commune vous amplement démontré que vous ne vous pinciez pas le nez lorsqu'il s'agissait de s'allier avec le MCG pour attaquer la gauche. Le PDC est un parti de tartuffes, nous le savons tous. Un parti qui trahi ses propres conseillers d'Etat va-t-il défendre vos intérêts ensuite? Poser la question c'est y répondre. Le lâchage de L. Barthassat par le chef de groupe PDC était à cet égard une parfaite ilustration de ce que je répètes depuis le début.

Bref peu importe. Ce qui me gêne par contre c'est que vous tolériez les propos de Monsieur Stauffer pyromane de la politique genevoise, multi récidiviste judiciaire, un homme violent plusieurs fois expulsé du Parlement.

Monsieur Stauffer s'est mis lui même en congé de la démocratie, faut-il lui donner une tribune ici ?

Écrit par : Anastase | 22/12/2014

Cher Docteur Buchs,

A l'issue des débats budgétaires, le PDC s'est manifesté de deux manières:

Par la voix respectueuse, intelligente et digne de votre magistrat aux finances, lequel a déclaré:

"Il était primordial que le canton dispose d’un budget pour 2015.

C’est fait.

Un budget, qui soit au moins à l’équilibre, comme le Conseil d’Etat s’est employé à le préparer, au cours de 10 mois de travail intense et au travers des 44 mesures qui nous ont permis d’atteindre cet objectif.

Le budget voté hier soir est somme toute proche de celui-là.
De plus, il intègre les trois adaptations que le Conseil d’Etat avait proposées dans son rôle d’ « amiable compositeur » alors qu’une majorité semblait très difficile, voire impossible, à atteindre.

Preuve en est que ce travail fut utile.

La majorité qui s’est finalement dégagée n’est pas vraiment celle à laquelle on aurait dû logiquement s’attendre, au vu des partis représentés au Conseil d’Etat.

Mais c’est une majorité.

Et c’est un budget qui nous permet d’aller de l’avant.

Et pouvoir aller de l’avant, pour celui qui est en charge des finances de ce canton, ce n’est pas une petite satisfaction quand on sait le travail et les réformes qu'il reste à faire.

Surtout quand elle se double du constat que le seul parti qui, au cours de ce long débat budgétaire, a toujours fidèlement soutenu le Conseil d’Etat dans toutes ses propositions, c’est celui pour lequel j’ai une affection toute particulière."

Et par la votre. Avec un blog stupide et offensant à l'égard de votre allié. Un sérieux coup de canif à l'encontre de l'Entente. C'est un choix que vous avez le droit de faire, mais qu'il vous appartient désormais d'assumer pleinement.

Écrit par : Cyril Aellen | 22/12/2014

Cher Cyril, Il n'y a aucun problème entre le PDC et le PLR, c'est Stéphane et Bertrand qui l'affirment. TOUT VA BIEN !

C'est Anastase qui a tout faux comme d'hab (voir ma dernière intervention sur Luc Barthassat). Il est vrai que je suis un peu jaloux de cet amour sans retenue, cette complicité de tous les instants, ce respect, cette tranparence des sentiments.

On va rigoler à Carouge pour les prochaines élections. Je pense que ceux qui avaient annoncé l'arrivée du PDC à l'exécutif vont manger leur calotte.

Quant à vous Aellen, j'aime beaucoup votre alliance avec le MCG, cela démontre que vous êtes prêts à toutes les extremités pour conserver vos privilèges et amasser vos richesses. Vous êtes même prêts à vous allier avec le pire lumpen-proletariat, la lie de notre société pour parvenir à vos fins. Vous êtes devenus un parti d'épiciers, et de vendeurs de bretelles.

Écrit par : Anastase | 23/12/2014

A Monsieur Buchs,

Je ne suis pas votre "chère Marie" ! Merci d'en prendre note.

Bonne journée

Écrit par : Marie | 23/12/2014

Il est assez amusant cet Anastase! Il croit jeter de l'huile sur le feu mais il ne comprend rien à ce qui semble s'être passé vendredi. Il agite les habituelles clochettes de son idéologie, mais ne va pas bien loin en si maigre équipage !

Écrit par : Tamara | 23/12/2014

Morale et éthique.

Le point de vue de journalistes français (Marianne) est que rien ne s'arrangera sans un retour à la morale et à l'éthique: respect de soi comme de l'autre, meilleure répartition des richesses sans oublier de s'interroger sur le sens de nos vies en cette "vallée des larmes"(il a été calculé de façon impartiale que dans le meilleur des cas, dans leurs vies, les plus chanceux ou privilégiés d'entre nous ne comptent que 10% de pur bonheur)!

Que l'on vous souhaite en cette veille de Noël.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 23/12/2014

Ah Buchs et les femmes ...tout un poeme. quant à vous Tamara, votre equipage est fait de vieux chevaux de retour fatigues, vicieux, bref de vieilles carnes qui se battent pour leur picotin.

je crois au contraire que je sais parfaitement ce qui s'est passé vendredi et ce qui se trame dans encore dans le secret des Etats-mjor des partis.Vous n'êtes certainment pas dans le secret des Dieux, sinon vous ne diriez pas de tells inepties. Il ne suffit pas de dire que papa et maman s'aiment toujours pour convaincre les enfants. Et nous ne sommes plus des enfants, sauf vous peut-être....

Écrit par : Anastase | 23/12/2014

Pauvre Anastase ! Vous ne touchez justement pas le puck, vous ne savez rien du tout de ce qui se passe ni de ce qui se trame et vous jugez du haut de votre fatuité ! La nullité le dispute chez vous à la vulgarité. Mais d'intelligence pas une once!
Le PDC s'est trouvé entre deux chaises et cela n'a rien à voir avec votre idéologie de plouc.

Écrit par : Tamara | 23/12/2014

"il a été calculé de façon impartiale que dans le meilleur des cas, dans leurs vies, les plus chanceux ou privilégiés d'entre nous ne comptent que 10% de pur bonheur"

Comment s'y prend-on pour faire des calculs aussi ingénieux ?

Écrit par : Plouf Ploufovitch | 23/12/2014

Mon idéologie de plouc comme vous dites est celle qui vous permet de toucher un salaire décent, d'avoir une retraite garantie par l'Etat, d'envoyer vos cancres dans une école de qualité qui les éduquera malgé tout. Epargnez-moi votre arrogance de jeune dinde ébouriffée. Personne ne penserait même à vous informer de ce qui se passe. Retournez à votre GHI, il y a une recette sympa pour les fêtes. Rendez-vous utile au lieu de gloser du haut de votre ignorance.

Écrit par : Anastase | 23/12/2014

Les commentaires sont fermés.