20/12/2014

Hier soir, le parti Radical est mort.

 

Fazy2.jpg

 

Ce grand parti de centre droit, humaniste, porteur des valeurs progressistes qui ont fait Genève, père de notre Constitution est mort.

La force libérale du PLR a réussi son putsch en s’alliant avec l’extrême droite, avec un parti non fiable, séditieux, le MCG.

Le PLR n’a pas été gouvernemental et a complètement mis sur la touche ses deux conseillers d’Etat.

Le budget voté n’est pas celui du gouvernement. La majorité de droite a décidé pour lui.

Cette faiblesse institutionnelle est extrêmement préoccupante.

Dans un autre pays, ce vote aurait entraîné la démission immédiate du gouvernement.

Ce virage à droite toute nous fait peur.

Le PDC reste le seul représentant du centre droit. Il assumera son devoir droit dans ses bottes, même si il risque d’être emporté par cette vague d’extrémisme.

Le PLR n’est pas le seul responsable de cette situation. Le parti socialiste a également privilégié le conflit à l’accord.

Entre une droite qui veut la mort de la gauche et une gauche qui rêvent d’un pouvoir venant de la rue, il y a du souci à se faire.

Depuis hier au soir, Genève est devenue ingouvernable.

 

12:42 | Lien permanent | Commentaires (20) | |  Facebook |  Imprimer | | | |