12/01/2015

Est-ce suffisant ?

 

carre-noir1.jpg

 

Comment je vais faire pour ne pas regarder de travers, dans la rue, toutes personnes différentes.

Avoir la trouille de l’autre...

Avouez que cela est déjà dans votre tête.

J’ai peur, je me cache, je me replie je me tais, je rumine, ce n’est pas de ma faute, aux autres de se justifier, de changer.

Je peux dire que je m’appelle Charlie, mais dans 1 semaine, deux semaines, quoi de neuf.

Notre monde sera toujours aussi vide.

Nous ne savons plus d’où nous venons, nous ne connaissons plus nos racines. Nous avons fait de la laïcité notre religion d’Etat au non du politiquement correct.

Comment dans ces conditions ne pas dire tout et n’importe quoi.

Pourquoi demander aux musulmans de se justifier, de s’excuser, de nous donner des réponses.

Sommes-nous de meilleurs parents ?

Sommes-nous de meilleurs politiques ?

Sommes-nous de meilleurs croyants ?

C’est en balayant devant notre porte que nous nous gagnerons le combat contre tous les obscurantismes.

Un Homme qui sait qui il est, n’a jamais peur de l’Autre.

 Il n’aura pas besoin de vouloir avoir raison, il n’aura pas besoins de se justifier, il n’aura pas besoin d’avoir mauvaise conscience.

Soyons Nous, assumons nos racines et surtout enseignons les.

Samedi, dans le journal le Temps, Marek Halter, déclarait : «  Dieu est de retour et cela complique tout ».

Nous avons voulu évacuer ce drôle de bonhomme, traumatisé par la Shoah, au lieu de se dire que ce qui était arrivé était le fait d’hommes et de femmes endoctrinés et sans culture.

Et bien, il est revenu et nous sommes sans réponse face à lui.

06:29 | Lien permanent | Commentaires (7) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

"Avouez que cela est déjà dans votre tête."

Euh, non, franchement pas. C'est dans la tête de certains, mais ça y était déjà avant...

Écrit par : Plouf Ploufovitch | 12/01/2015

Comment ça, "Nous avons fait de la laïcité notre religion d’Etat au non du politiquement correct." ? Savez-vous seulement ce qu'est la laïcité, M. Buchs ? On ne dirait pas.

Écrit par : Yves Scheller | 12/01/2015

Ce personnage qui a peur, se cache, rumine... C'est qui ?

Exprimez vous ici votre ressenti personnel ?

Ou projetez vous ces émotions sur "d'autres" a qui vous n'accordez manifestement pas beaucoup d'estime ?

Écrit par : Eastwood | 12/01/2015

Monsieur Buchs on est obligé de rire en vous lisant surtout quand on sait qu'en votre ville un simple mégot jeté sur le trottoir peut déclencher un tsunami de revendications
très belle fin de journée pour Vous

Écrit par : lovsmeralda | 12/01/2015

La laicité ? c'est de considérer que la religion reste du domaine privé et individuel. Elle ne peut exister que sur le plan spirituel et ne doit en aucun cas déborder dans le domaine social et politique. La laicité, c'est un peu comme la bière sans alcool, le goût oui mais pas l'ivresse. Même si Dieu est mort depuis longtemps en Occident, nous avons vénérons d'autres idoles, les Droits de l'Homme, la démocratie, la bourse, le progrès, la nature. Et puis nous avons depuis la semaine dernièrs nos martyrs laics. Je crois que cela aurait fait rire Cabus de penser qu'après sa mort des hordes d'idolâtres lobotomisés se disputent son prépuce ou un bout de Tibia. vous avez remarqué que lorsque les Chrétiens d'Irak se font tronçonner on ne sourcille pas mais par contre on est prêt à mourir pour des blasphémateurs et des pétomanes.C'est sans doute cela la civilisation dont nous sommes si fiers et qui va impressionner les radicaux de tous poils.

4 millions de personnes pour scander je suis Charlie, on touche le fond. J'aurais souhaité que l'on pleurniche sur les 200 enfants de Gaza anéantis par les bombes israéliennes mais apparement ils n'étaient pas bon en dessin.

Écrit par : Anastase | 12/01/2015

Eh oui, cher Anastase, l'indignation à géométrie variable est aussi une marque de cette civilisation ! Sans oublier que dans ce monde si particulier du XXI siècle, l'espèce vivante (permettez-moi cette expression) qui est la plus bafouée, martyrisée, tuée, celle qui , parce que fragile et faible devrait être protégée mais ne l'est que de moins en moins : les enfants. Alors oui, là on s'insurge, ici on crie à l'horreur, ailleurs on descend par milliers dans les rues. Peut-être pour se donner bonne conscience, faire le buzz ou que sais-je encore. Mais demain ce sera un jour comme un autre et on repartira pour un tour, puis un autre. Ainsi va le monde en ce début 2015, ainsi en ira-t-il encore longtemps je le crains bien fort.

Écrit par : uranus2011 | 13/01/2015

Anastase,
Oui, je suis indigné que les combattants du Hamas s'entourent d'enfants lorsqu'ils tirent sur les zones civiles d'Israël. Ces enfants sont comme l'otage dont le criminel se fait un bouclier.
Ce n'est pas la riposte d'Israel au tir contre ses civils qui est condamnable mais l'utilisation des enfants comme bouclier par le Hamas.
D'ailleurs, allez lire le programme du Hamas et dites-moi à quel article de leur charte ou dans quels médias, ils montrent qu'ils recherchent paix ou bonheur pour leurs citoyens ? Dites-moi exactement ce qu'ils disent eux de l'usage de la population dans la guerre. Osez lire et dire !

Écrit par : archi-bald | 13/01/2015

Les commentaires sont fermés.