15/01/2015

Et le Carouge dans tout cela !

 

théâtre.png

 

Hier, le Conseil d’Etat a annoncé qu’il déposera un projet de loi d’investissement pour la construction de la Nouvelle Comédie.

42 millions.

Mazette, voilà qui est du solide.

Pour la culture ? Ou pour soutenir un projet immobilier disproportionné, dont la rentabilité sera probablement catastrophique ?

Un nouveau stade de Genève ?

Nous avons un gros problème à Genève, d’abord on passe tous les caprices de la Ville, et puis on pense qu’un politique culturelle se fait à coup de millions.

Avec l’idée que puisque c’est cher, c’est bien.

Et le Carouge dans tout cela.

Le premier théâtre du Canton, en nombre de spectateurs, en nombre de créations, en nombre de représentations, à Carouge et à l’étranger, pour une pièce de théâtre, en termes de rentabilité, en termes de gestion, en termes de reconnaissance internationale.

Rien pour la construction du nouveau théâtre, alors que le crédit d’étude a été voté et que le crédit de construction sera présenté en 2016.

Rien pour un projet qui est lui proportionné et qui va permettre de faire des économies dans le fonctionnement du théâtre.

Malheureusement, dans la tête de nos Princes, Carouge est en province et son théâtre fleure bon le théâtre de patronage.

Je vais me battre au parlement pour que ce PL soit amendé.

Une simple question de justice.

La solution : 32 millions pour la Comédie et 10 pour Carouge.

 

06:30 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

et il faudrait ajouter que si le Théâtre de Carouge marche si bien c'est au credit de la Gauche qui a démontré son engagement culturel sans faille et ses capacités de gestion. Bravo donc à la gauche. On s'en rappellera aux élections l'année prochaine. Merci.

Écrit par : Anastase | 15/01/2015

Bonjour Anastase et bonne année. Vous avez fini d'hiberner. Juste pour votre gouverne, les élections c'est cette année.
Quand à l'intervention de la gauche pour le théâtre de Carouge, vous savez pertinemment que la Commune verse uniquement une subvention et qu'elle n'intervient en rien dans la programmation et la gestion de ce théâtre.
Si çela marche c'est grâce à l'excellent directeur que nous avons.

Écrit par : Bertrand Buchs | 15/01/2015

Les commentaires sont fermés.