16/01/2015

Une pharmacie privée à l'hôpital.

 

pharmacie.jpg

 

La semaine prochaine, Pharma Genève, va soumettre à ses membres le concept de gestion et de fonctionnement d’une officine qui se trouvera dans l’enceinte du nouveau bâtiment des lits de l’Hôpital cantonal.

Elle appartiendra à l’association.

Pharma Genève n’avait pas trop le choix. Le Conseil d’administration des HUG ayant décidé de permettre l’installation d’une officie privée, il fallait éviter qu’elle soit gérée par une grande chaine de pharmacie.

Reste la question de la finalité d’une telle décision.

Pourquoi une pharmacie dans un tel lieu alors qu’il existe de multiples offices sur le territoire du canton de Genève ?

N’est-ce pas une forme de concurrence déloyale ?

Est-ce un nouveau concept pour vouloir rentabiliser les surfaces par des commerces ?

Alors pourquoi pas une Migros ou une Coop ?

On me répond que c’est pour faciliter la vie des patients. Plus besoins d’aller chercher une pharmacie de garde qui n’a pas toujours tous les médicaments à disposition.

Beaucoup de pharmaciens privés trouvent cet argument étrange, car cela fait des années qu’ils assument les gardes sans aucun problème ?

 Je croyais que la loi interdisait ce genre d’installation.

Par exemple, une pharmacie s’est ouverte dans le centre d’OnexSanté et un procès est en cours.

il va falloir juger de son utilité, non pas commerciale, mais professionnelle sur un moyen terme.

En espérant que la profession ne va pas s’affronter et débuter une guerre entre les pros et les antis.

Franchement, je ne suis pas convaincu, mais je ne suis pas pharmacien.

Alors espérons que cette noble profession ne se tirera pas une balle dans le pied.

 

08:51 | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

pourquoi? Pourquoi ? J'hallucine, et tout simplement parce que si l'on va aux urgences de nuit et que l'on repart avec une prescription et bien on doit encore se trainer jusqu'à uene pharmacie de garde mà Onex avant de recevoir ses médicments. La prochaine fois je viendrai sonner chez vous puisque vous avez l'air de mettre le patient au centre de votre réflexion. parfois on se demande à quoi vous pensez. En réalité on sait, c'est ça le problème...

Écrit par : Anastase | 16/01/2015

Il y a déjà des pharmacies dans des centres médicaux privés au Valais et à Neuchâtel. Ce sont des pharmaciens qui ont déjà une officine dans la même ville, même village et qui ont gardé ces officines.

Cela me semble plus confortable pour le patient.

Dans beaucoup de pays vous trouvez des médecins dans les gares (au milieu des magasins), pourquoi pas un shop à l'hôpital !

Écrit par : MC | 19/01/2015

Bravo butez une initiative étatique pour répondre à une demande simple: trouver un médicament pendant la nuit et vous êtes malade.

Avez vous bouger le pouce pour Cité Génération (initiative privée): http://www.cite-generations.ch/index.php?page=Pharmacie

Écrit par : La voix | 19/01/2015

Les commentaires sont fermés.