13/02/2015

Effet d'annonce !

 

préférence.jpg

 

Le Conseil Fédéral a choisi la préférence nationale pour les emplois.

Le public se lève pour applaudir.

Mais que va-t-il se passer vraiment ?

A part fournir, en primeur,  aux offices cantonaux de l’emploi les offres d’emplois de la Confédération.

Je n’ai rien lu de particulier. Un vœu pieu.

Nous savons très bien qu’il va falloir une profonde réforme de notre formation pour qu’elle corresponde aux besoins de l’économie.

On aurait pu débuter cette réforme sans attendre la crise du 9 février 2014.

Je ne vois pas leur connexion.

A part faire un effet d’annonce.

Prenons un sujet que je connais bien.

La formation des médecins.

Le manque de toubibs n’a rien à voir avec l’initiative UDC.

La situation est préoccupante depuis des années.

Et rien ne va se faire avant longtemps.

Car ce n’est pas d’un coup de baguette magique qu’on pourrait décider de former 200 ou 300 médecins de plus par an.

Il va falloir augmenter le nombre des enseignants, les places de stages, les auditoires.

Cela va coûter beaucoup d’argent et les cantons ne vont pas vouloir faire le boulot à la place de la Confédération.

Je n’ai pas entendu qu’on allait augmenter les fonds pour la formation.

Surtout pas maintenant que la Suisse est dans les chiffres rouges.

 

13:30 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

Vous devriez être content mon bon Bertrand vos idées triomphent, on va enfin avoir Narcisse Giroud-Praz et Alexandre-Serge Bolomey comme médecins au cantonal. On va enfin se comprendre. C'est beau la Suisse généreuse et ouverte. La ploucitude au pouvoir c'est au programme de votre parti.

Écrit par : Anastase | 14/02/2015

Les commentaires sont fermés.