16/02/2015

Suite ...

 

Convention.jpg

 

L’annonce, dans le Matin Dimanche, que des informaticiens roumains, qui travaillaient chez Firmenich, gagnaient 800 euros pas mois a fait réagir plus d’un.

Je ne reviens pas sur les circonstances, le pourquoi et le comment.

Cette affaire vient au bon moment.

Et elle illustre mes propos de mes blogs précédents.

La préférence nationale oui, mais comment.

Quelles sont les métiers, ou les branches d’activité, où il existe une vraie concurrence déloyale entre le Suisse et le travailleur qui vient de l’étranger ?

Etonnamment silence et bouche cousu.

Pour moi, simplement celles où il n’y a pas de convention collective de travail et où il n’y a pas de responsabilité de l’entreprise qui sous-traite.

Les deux problèmes sont donc la sous-traitance  et l’absence de convention collective de travail.

Agissons immédiatement. Nous pouvons le faire et le secteur de la construction a déjà montré la voie.

Obligation en Suisse d’avoir une convention collective de travail.

Et responsabilité, à 100 %, pour le respect des salaires de la branche, à l’entreprise qui sous-traite.

 

06:39 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

Bien le bonjour Cher Docteur
Si des Français avaient été concernés auriez vous réagi de même?rire
Le non sens et la mauvais foi de certains Helvètes prête à sourire surtout quand on sait les délations à l'égard de nombreuses familles Roumaines ayant eut le malheur de s'installer n'importe ou et ceci juste pour laisser le temps aux enfants de récupérer un peu avant de continuer jusqu'aux Sainte Marie de la mer
Cependant si votre article fait mouche tant mieux car considérés à juste titre comme entités humaines et non animales comme c'est encore le cas chez eux alors se plieront-ils davantage à nos mœurs et coutumes qui font partie de notre patrimoine culturel
Et cette dernière phrase devrait être portée comme brassard par chaque écologiste qui veut imposer ses mœurs et coutumes à d'autres qui n'en ont rien à cirer et je reste polie
Très bon lundi pour Vous Monsieur

Écrit par : lovejoie | 16/02/2015

Mais mon cher Bertrand vous devenez un véritable gauchiste. Attention vous allez vous faire virer du parti et vous retrouver à astiquer les burettes du Cardinal Morerod.

Cela dit, nous aurions aimé que vous nous expliquiez ce qui se passe avec le bon docteur Morel. Ce soudain départ ne vous attriste pas ?

Vous si proche et en connivence avec votre cher confrère.Est-ce la pudeur qui vous rend si silencieux ?

Eclairez-nous Bertrand, palez-nous de votre ami qui a décidé de rejoindre la bande à Lüscher, épanchez-vous nous sommes là pour ça.

Écrit par : Anastase | 16/02/2015

Les commentaires sont fermés.