16/05/2015

Quelles sont nos priorités en matière d'investissements ?

 

Comédie.jpg


 

Le Conseil municipal de la Ville de Genève va décider, mardi et mercredi prochain, s’il vote un crédit de 98 millions pour construire la Nouvelle Comédie sur le site de la gare des Eaux-Vives.

La ville va avancer l’argent en espérant que l’Etat tienne sa promesse en lui remboursant 48 millions.

Et pourtant rien n’est moins sûr. Comment va réagir le Grand Conseil lorsqu’il étudiera le projet de loi d’investissement ?

Les mêmes partis qui soutiennent ce projet sur le plan local, risquent de se déchirer sur le plan cantonal.

Car clairement, il va falloir faire des choix et la culture risque d’en être la grande perdante.

Disons-le clairement nous n’avons plus les moyens de nos ambitions.

Nous ne pouvons plus tout faire.

Les grands projets liés à notre mobilité sont tous revus à la baisse ou abandonnés.

Quid des nouvelles lignes de trams, de la route des Nations, des projets de mobilité douce.

Les dix projets prioritaires de logements sont encore dans les limbes.

Quid du PAV, des Cherpines…

Sans parler de l’emploi, de la formation.

Nous avançons sans vision, nous espérons un miracle budgétaire, nous sommes tétanisés devant les grandes décisions à prendre et surtout nous n’avons pas de majorité solide pour les décider.

Alors face à ces chantiers plus que prioritaires quel est le poids du financement de la Comédie !

Je vous laisse répondre.

En sachant que de toute façon la Ville aura déjà payé la facture…

23:18 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

Et le Théâtre de Carouge ???

Écrit par : Aldo | 17/05/2015

Je propose de laisser la culture aux communes (investissements et subventions) et en contre partie le canton reprend la construction et l'entretien des écoles primaires.
Les fonds économisées avec cette proposition permettraient une politique culturelle active et supportable pour les communes.
Je rappelle que j'ai toujours demandé que le nouveau théâtre de Carouge soit un théâtre des communes genevoises donc appartenant à plusieurs communes.

Écrit par : Bertrand Buchs | 17/05/2015

Les commentaires sont fermés.