18/09/2015

Nous devons les accueillir.

réfugiés3.jpg

 

Cet après-midi, le Grand Conseil va se saisir, en urgence, d’une résolution PDC demandant que Genève se tienne prête pour accueillir un nombre important de réfugiés venant de Syrie.

L’hiver est à nos portes. Ces personnes sont sur le chemin.

Il va bien falloir que l’Europe trouve une solution pour qu’ils puissent se reposer, être protégés, manger, souffler…

Va-t-on fermer nos frontières ?

Tirer dans la foule ?

Eriger des murs ?

Qu’on soit d’accord ou pas, ils sont en route, bientôt dans le froid et la boue.

L’Europe va devoir se répartir ses familles.

La Suisse, faire une partie du travail.

Alors Genève devra répondre présent.

Cette résolution demande que la caserne des Vernets soit mise à disposition du Canton.

En cas d’urgence, c’est le seul endroit existant qui puisse immédiatement fonctionner.

C’est une solution temporaire avant de pouvoir imaginer autre chose.

C’est le minimum.

Nous avons accueilli les réfugiés protestants (ce qui représentait 30 % de la population), les hongrois, les tchèques, les vietnamiens, les cambodgiens, les tamouls, les kosovars.

Nous ne pourrions pas entrouvrir notre porte aux Syriens ?

06:46 | Lien permanent | Commentaires (15) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

Dites ça à l'Arabie Saoudite qui dispose de 100.000 tentes climatisées et qui n’accueille aucun migrant. On se demande bien pourquoi. Peut être les gardent -t-ils pour les chrétiens.

Écrit par : norbert maendly | 18/09/2015

Nous devons accueillir les réfugiés venant de Syrie sans quoi l'hiver approchant ces pauvres gens risquent de mourir de faim ou de froid.

On distingue désormais les "bons" migrants, réfugiés requérants d'asile ceux qui viennent de la Syrie occupée pas DAECH et les autres vulgaires "migrants" bientôt... "propres à rien cherchant à venir s'enrichir chez nous2.

Les premiers venant de Syrie éduqués, cultivés parlant anglais pour la plupart "utiles pour nous"!

Crèvent donc les autres?

"On ne peut accueillir tout le monde": qui dira le contraire mais est-ce par la dureté de cœur, l'indifférence, le "blindage" en tant qu'armure contre l'"humain" que les Suisses firent de ce pays ce qu'il est?

La Suisse "donne" énormément mais on devrait veiller à la pensée, aux mots, aux "expressions" (d'"exprimer", de sortir hors de soi) d'un peuple qui ne cesse de se vanter d'être l'un des plus riches au monde (Darius Rochebin, une fois de plus, TV, hier soir 17.09.2015... quand il y a tant de misère pas bien loin de chez nous!) car il n'y a pas qu'une "richesse" et, comme dit, l'"homme ne peut pas se nourrir de pain seulement"!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 18/09/2015

Non, non non et non. OK?

Écrit par : PDP | 18/09/2015

Bien le bonjour Cher Docteur en vous lisant je reconnais les nombreuses diatribes utilisées par beaucoup de pasteurs ce qui a fait fuir leurs ouailles constamment harcelées par des propos qu'eux mêmes n'appliquaient pas dans leur vie de tous les jours .C'est normal aucun humain n'étant parfait
Aider son prochain doit venir du cœur et ne doit jamais être obligatoire sinon c'est une forme de dictature
Très bonne journée pour Vous Monsieur

Écrit par : lovejoie | 18/09/2015

Et pendant ce temps les riches pays du Golf qui partagent la même culture, langue et religion refusent d'accueillir le moindre réfugié en préférent nous les envoyer alors que l'Europe est déjà au bord de l'implosion. Pas de matraquages de photos d'enfants noyés et de campagnes culpabilisation pour ces pays qui pourtant accueillent volontiers des voisins lorsqu'ils ont besoin d'esclaves.

Les américains, les anglais et les français continuent "d'apporter la démocratie" à coups de bombes au Moyen-Orient et nous laissent la responsabilité d'assumer les populations qu'ils ont eux-mêmes déplacés.

Toutefois tout se déroule comme prévu puisque le but de cette manoeuvre est de permettre à l'industrie d'embaucher de la main d'oeuvre à bas coût et de faire pression sur les salaires dans les pays d'Europe.

Aider les réfugiés dans le besoin est une chose, suivre une mascarade organisée par les marchés pour affaiblir nos conditions de vie et de travail en nous imputant la responsabilité et la culpabilité d'actes de guerre que nous n'avons pas commis en est une autre. Bien-entendu, aucune pression n'est faite sur les pays responsable de ces flux migratoires qui se considèrent trop bien pour accueillir les réfugiés qu'ils ont déplacés à coup de frappes "démocratiques".

Écrit par : Nom/Prénom | 18/09/2015

Allez dire cela à l'ex-yougoslavie! C'est drôle eux ils a fallu les accueillir; ils étaient musulmans, et maintenant que c'est leur tour d'accueillir leurs frères musulmans ils ferment les portes!

C'est beau ça!

Et nous faudrait encore en remettre une compresse.....NON Merci on a déjà beaucoup donné!
Maintenant il faut penser aux nôtres, à nos âgés et nos jeunes qui ont le droit d'avoir des places de travail dans NOTRE pays!

Écrit par : Corélande | 18/09/2015

Cessez ce discours complètement dépassé: tous ces migrants viennent de Turquie où ils étaient et sont en sécurité depuis plusieurs années. C'est la Turquie qu'il fallait et qu'il faut aider d'urgence.
Et au train où vont les choses, tous les pays devront fermer leurs frontières pour éviter le chaos. Ce matin, on apprend que la Bulgarie va aussi sécuriser sa frontière turque.

Par ailleurs, lisez un peu la presse étrangère et informez-vous:

"Les Syriens et les Irakiens sont convaincus qu'ils seront reçus à bras ouverts, en Europe occidentale. On raconte parmi les migrants que l'Allemagne accepterait encore 400.000 personnes, a rapporté le service turc d'Al-Jazeera, mardi dernier. Les récentes fermetures de frontières en Europe ne se sont pas encore ébruitées. Ces dernières semaines, les autorités turques avaient reproché à l'Europe de l'Ouest d'attirer les migrants en leur offrant un accueil très généreux. Selon un représentant du gouvernement turc cité par Hürriyet, la Hollande et la Suède, en particulier, promettent l'asile immédiat aux Syriens."
Source: http://kurier.at/politik/ausland/tuerkei-warum-sind-die-fluechtlinge-nicht-gluecklich-bei-uns/152.892.007

Écrit par : Bérénice | 18/09/2015

STOP AU MICMAC DE L'ASILE! non nous ne devons pas!

ce que nous devons
est le respect de nos lois dont le droit d'asile à réfugiés de guerre

ce que nous société civile devons,
est veiller à ce que la distinction soit faite entre migration sauvage et ayant-droits à l'asile

ce faisant, c'est la sauvegarde de réfugiés de guerre ayants-droit d'asile qui est soutenue.

exiger le respect de nos lois dans l'octroi,
décidé librement par un pays souverain
du droit d'asile à réfugiés de guerre

c'est faire la distinction des attentes d'un ensemble de migrants économiques

c'est exiger le respect de la souveraineté de nos pays

c'est rendre service aux migrants économiques aux objectifs fondus dans la masse

Écrit par : suisse & genevois déshérité | 18/09/2015

Merci Monsieur Buchs d'amener le sujet sur la table; au moins il y aura une discussion claire sur le sujet et peut-être que d'autres propositions émergeront. Je crois que les Églises (ainsi que les mosquées et autres lieux de culte) auraient un jeu à jouer aussi, et même si l'Etat ne peut pas les y forcer, il pourrait au moins leur offrir un soutien en cas d'accueil de réfugiés. Il ne faut pas bloquer les frontières car cela engendre encore plus de chaos avec notamment des violences entre réfugiés et policiers comme on l'a vu ces jours en Serbie/Hongrie.
Les particuliers devraient aussi être motivés à accueillir des gens s'il ne leur faut pas absolument une chambre et une salle de bains à part, ce que peu de gens ont.

Écrit par : Francis Allan | 18/09/2015

Francis Allan, attention au mélange des genres.. Les services sociaux sont remplis de gens 'motivés' de 'bonnes intentions' comme on dit.


Le professionel connaît les risques de ces personnes, aux motifs individuels se confondant avec les objectifs. Ces personnes se mettent en danger. et mettent les autres en danger.

en clair: vous ne pouvez aider autrui que si vous-même êtes capable de vous aider.

pas clair? en lambda, c'est tenir debout, sans avoir besoin de la béquille de l'autre.


le monde psy- médical & socio connaît la chanson, n'est-ce pas Doc Buchs?

Écrit par : suisse & genevois déshérité | 18/09/2015

Il faut mettre à leur disposition, dans l'urgence, les infrastructures de PALEO. Tout y est, toilettes, accès d'eau, place pour les tentes, etc.........

Écrit par : Joke | 18/09/2015

Si le problème est l'hiver le froid et la boue, NOUS DEVONS (puisque vous aimez bien ce terme) les rediriger vers des contrées au climat plus chaud et sec. Et ce n'est pas une boutade.

Faut il fermer les frontière ? OUI ! Regarder ce qui se passe en Hongrie, le pays subit des milliers de réfugiés qui refusent de s'enregistrer et caillasse la police pour se venger de ne pas pouvoir faire comme ils l'entendent.

Pourtant on ne rappel pas assez souvent que la Hongrie (tout comme la Suisse) n'a aucun accès a la mer, et même pas de frontière commune avec la Grèce. Alors comment cette multitude a pu arriver jusqu’à là sans la complicité de plusieurs autres pays qui ont simplement fermé les yeux quand des hordes de dizaines de milliers d'illégaux franchissaient leurs "frontières" ?

La Hongrie est un pays libre qui a raison et le droit de défendre sa souveraineté donc d’ériger des murs si il le faut. L'histoire s'en souviendra peut-être comme les derniers résistants au milieu de l'UE molle du pis-aller et du bafouage de la souveraineté des ses peuples.

Écrit par : Civis pacem parabellum | 19/09/2015

Faut les mettre au stade de Genève, y aura jamais eu autant de monde.

Écrit par : norbert maendly | 19/09/2015

Ces migrants ne sont pas la responsabilité de l'Europe. Il faut insister que les plus de 50 pays musulmans les accueillent. La responsabilité est à eux et l'Union africaine, la Ligue arabe, la Ligue islamique mondiale. Vous savez très bien que les musulmans sont les uniques migrants qui présentent de problèmes: Souvent ils ne s'intègrent pas, ils exigent les lois Sharia, de minarets, le droit de couvrir les femmes, même dans les piscines, etc. D'ailleurs, l'Europe a beaucoup de chômage. Il faut aider les millions en Espagne, Grèce et l'Europe de l'est qui n'ont pas de travail et vivent dans le misère.
Corvert

Écrit par : Livia Varjui | 23/09/2015

Ce que je trouve toujours aussi dingue en Suisse c'est :

- vente d'arme record de la Suisse mais personne ne se dit que ca aura des conséquence, et d'ailleurs les profits réalisé pour tuer des gens pourraient tout aussi être utilisé pour les gens déplacer par ces conflits

- l'argent des dictateurs...là aussi pas un mot sur la soi-disante souvraineté national

- parler d'immigration illégale quand on fuit son pays est un non-sens. C'est un peu comme Yann Moix chez Ruquier qui s'essaye à penser...c'est pas fait pour vous.

- Complicité ? vous parlez de complicité ? mais l'Europe a été complice de déstabiliser un régime comme celui de Khadafi puisque l'immigration actuelle est la principal conséquence...oui pour les bombardements mais contre les conséquences.

- A chaque conflit on promet de détruire et reconstruire sauf que cela...ca n'existe pas vraiment...même holywood l'a démontré dans "la guerre selon charlie wilson".

Donc au final, il serait bien pour certain d'arrêter d'essayer de penser mais de penser tout court!

Écrit par : plumenoire | 23/09/2015

Les commentaires sont fermés.