14/10/2015

Problèmes de plomberie...

fuites.jpg

 

Il semble que cela fuite au Conseil d’Etat.

Tous les mercredis, 8 personnes se réunissent à la Tour Baudet.

Il est probable que l’unanimité ne se fasse pas sur tous les votes. Que certaines fois, des opposions sont inscrites au PV et que de mémorables engueulées aient lieu.

Mais cela restait entre personnes de bonne compagnie.

Depuis quelques temps, des journalistes ont accès en direct au débat.

Ils peuvent vous donner le nombre de oui, de non et d’abstention.

Conclusions : il y a une ou plusieurs « gorges profondes » au sein du CE ou de la chancellerie.

En dehors de l’anecdote, le constat est préoccupant.

Absence d’esprit collégial, du respect des procédures et gestion en silo de l’Etat.

Et pour ajouter une couche de crème aux mille-feuilles, les partis gouvernementaux, à l’exception du PDC, ont plus que de la peine à soutenir leurs Conseillers d’Etat.

Le parlement, constatant que ce CE est faible, se sent appelé à combler le vide en se substituant à lui.

Très angoissant dans une période aussi indécise sur le plan budgétaire, de la mobilité et de la politique fiscale.

Genève étale ses divisions, Vaud montre sa cohésion et la cohérence de sa politique.

06:35 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

Il est vrai que le PDC n'est pas le genre à fuiter... Led PDC est au-dessus de la mêlée. Vous savez pourquoi? il a des CE plus compétents que les autres. Prenons l'exemple du CEVA, délais respectés, efficacité exemplaire dans la planification et la maîtrise des coûts. Pourquoi fuiter lorsque le résultats sont là et parlent d'eux mêmes.

Écrit par : Anastase | 14/10/2015

Les commentaires sont fermés.