21/10/2015

Clarification.

Clair.jpg

 

En Suisse, il existe une gauche (une culture et une philosophie commune)  et il existe des droites.

En Suisse, il existe un centre droit (PDC-PLR) et une extrême droite (MCG, Lega et UDC).

Aucune vision commune, aucun programme commun.

Un parti, l’UDC, qui a provoqué, par bêtise et manque de culture politique, une situation très pénible pour la Suisse et pour son économie.

Un parti qui ne connaît qu’une chose, exploiter la bassesse de la nature humaine pour faire des voix.

Pensez-vous que Monsieur Blocher croit à ce qu’il dit.

Bien sûr que non.

C’est un cynique qui pense que tout le monde est con, à part lui.

Un parti qui fait 30 % des suffrages mais qui a personne de valable à proposer pour faire partie du Conseil fédéral.

Un parti qui est représenté par un ministre incompétent qui est train de détruire l’armée (un comble pour un parti sécuritaire).

Et c’est là-dessus que vous voulez baser un programme commun.

Et c’est là dessus que vous voulez construire.

Le PDC genevois a clairement dit non.

Et depuis qu’il tient sa ligne, il progresse plus que tous les autres partis en suffrages (élection cantonale, municipale et fédérale). Dimanche nous avons fait 12.3 % (contre 10 % en 2011)  et c’est notre liste des jeunes qui a fait le plus de voix de toutes les listes « de traverse ».

Un hasard !

Lundi, nous avons décidé de retirer notre candidat pour pouvoir laisser au PLR la liberté de choix.

Lundi nous avons donné notre plein soutien à Monsieur Genecand et nous allons nous battre pour qu’il soit élu.

Et pour le reste posez-vous la question de savoir pourquoi le PLR ne veut pas d’alliance, malgré un frange minoritaire qui pousse à une campagne commune avec l’UDC et le MCG ?

07:08 | Lien permanent | Commentaires (16) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

C'est vrai que dimanche soir on a bien vu à la TSR que darbellay était centre droit!!! ;-(
"Et pour le reste posez-vous la question de savoir pourquoi le PLR ne veut pas d’alliance..."
On peut se poser la même question partout dans les cantons romands; le même refus d'alliance des PLR....et la réponse est: Le PLR n'a pas les résultats escomptés; c'est l'UDC qui fait un carton avec 11 sièges, donc il veut se donner toutes les chances de se refaire un peu avec la Chambre des Cantons!

L'UDC a déjà fait le plein de ses sièges aux Etats (6) il ne faut donc pas compter sur personnes et se sont comme d'habitude les Suisses-Allemands qui feront pencher la balance du bon sens!

(Notre Ministre n'a fait que tenir la barre, et vous savez très bien pourquoi; un parlement qui avec l'aide du PDC a voulu détruire nos moyens de défense et notre armée! Heureusement cela va changer avec ce nouveau parlement et enfin pouvoir être productif pour nous assurer une vraie sécurité nationale).

Écrit par : Corélande | 21/10/2015

Cher Docteur,

Tant j'apprécie la ligne politique clair du PDC genevois refusant des alliances de ciconstances avec l'UDC et le MCG, tant j'ai de la peine à le suivre lorsqu'il drague les faux résidents secondaires suisses installés à demeure en France voisine, en proposant la création d'un statut de "bi-résident" pour les sortir de l'illégalité ("Genevois sans frontière").
Quant à votre candidat aux Conseil des Etats, c'était clairement une erreur de casting. Un candidat "hors sol", comme les tomates éponymes ...

Écrit par : Jean d'Hôtaux | 21/10/2015

Monsieur Buchs, à votre place je n'en rajouterais pas plus. vous vous êtes déjà suffisamment enfoncé. La seule posture valable à ce stade pour limiter les dégâts et l'érosion dans votre section genevoise serait un mea culpa.
Vous ne le ferez évidemment pas.
Jusqu'à ce dernier billet je vous estimais encore et vous accordais pas mal de crédit, mais là vous touchez le fond.
Pour une fois que le PDC tient une ligne, c'est pour saborder les chances de la droite dans notre canton.
Votre charge contre l'UDC et Blocher est une charge directe contre le tiers des Suisses que vous prenez aussi pour des cons.
Quant à faire de la morale politique, faut-il vous rappeler votre billet dans lequel vous releviez que c'est le fric qui mène la danse ?
En jouant les vierges effarouchées et en tentant de justifier votre monstre bourde, vous ne faites que confirmer la médiocrité de la sphère politique et justifier l'abstention. En fait, vous préparez le lit de vos ennemis.
Finalement c'est aussi bien ainsi. Le PDC rejoindra les petits satellites insignifiants du centre pour disparaître à terme.

Écrit par : PIerre Jenni | 21/10/2015

Le PDC est un Barbaparti qui se transforme en fonction des circonstances. C'est la culture politique du Chewing-gum.

Écrit par : norbert maendly | 21/10/2015

Le PLR soutient l'économie, les relations économiques avec l'étranger, contrairement à l'UDC.
Et dans ce combat, notamment pour garder les bilatérales, l'aide du PDC, voir du PS est suffisant pour ne pas prendre en compte l'avis de l'UDC.

Quelques soit le nombre de sièges de l'UDC, il reste largement minoritaire dans ce dossier. Et à défaut sur ce dossier, mieux vaut faire élire un PDC, un PS ou un Vert, surtout pas un UDC.

Les militants UDC devraient se demander en quoi le PLR aurait besoin de l'UDC ? Pour la droite, les bilatérales sont plus importantes que la représentation de la droite à un des deux sièges aux Etats

Écrit par : Glob | 21/10/2015

"Pour la droite, les bilatérales sont plus importantes que la représentation de la droite à un des deux sièges aux Etats" Et comme c'est le peuple qui aura le dernier mot, vous avez raison, continuez comme ça!

Écrit par : Corélande | 21/10/2015

"Les bilatérales...Les bilatérales..." Vous avez que ce mot à la bouche. Au Congo y s ont pas les bilatérales et y vivent quand-même.

Écrit par : norbert maendly | 21/10/2015

Cher Monsieur Buchs,

Comme je vous l'avais promis, vous avez pensé et repensé à l'erreur magistrale de votre parti (voir mes messages dans votre post précédent intitulé "L'Evidence même"), d'où votre présente clarification.

Malheureusement, au lieu de vous excuser, car tout le monde peut se tromper, vous vous enfoncez dans les sables mouvants.

C'est vous qui par vos affirmations erronées êtes cynique et arrogant. Quel mépris pour 1/3 des habitants de ce pays! Quelle suffisance!

Examinons donc vos "arguments" point par point

1) Vous dites: "Un parti, l’UDC, qui a provoqué, par bêtise et manque de culture politique, une situation très pénible pour la Suisse et pour son économie." Et je vous réponds: "Un parti, le PDC, qui va provoquer, par bêtise et manque de culture politique, une situation très pénible pour les 2/3 de la population de GE, car par dogmatisme il refuse une alliance avec l'UDC et privera ainsi la droite genevoise de représentants à Berne.

2) Vous dites encore: "Un parti qui ne connaît qu’une chose, exploiter la bassesse de la nature humaine pour faire des voix." Ce à quoi je vous réponds "Un parti, le PDC, qui, à cause de sa bassesse (tantôt à gauche, tantôt à droite) ne fera plus le plein de voix à l'avenir.

3) Vous ajoutez: "Pensez-vous que Monsieur Blocher croit à ce qu’il dit. Bien sûr que non. C’est un cynique qui pense que tout le monde est con, à part lui." Je vous réponds: "Pensez-vous que Monsieur Darbellay croit à ce qu’il dit. Bien sûr que non. C’est un cynique qui pense que tout le monde est con, à part lui."

4) Vous continuez: "Un parti qui fait 30 % des suffrages mais qui a personne de valable à proposer pour faire partie du Conseil fédéral." Et je vous dis "Un parti, le PDC qui ne fera jamais 30 % des suffrages et qui de plus n'aura jamais personne de valable à proposer pour faire partie du Conseil fédéral, car plus personne ne sait s'il faut classer ses membres avec le gauche dure, le PS, les Verts, ou le PLR, tant ils ont ont des opinions divergentes, qui changent chaque jour."

5) Et vous ajoutez encore: "Un parti qui est représenté par un ministre incompétent qui est train de détruire l’armée (un comble pour un parti sécuritaire)." Ce à quoi je vous répondrai "Un parti, le PDC, qui par ses magouilles a fait élire une ministre (Widmer-Schlumpf) incompétente qui a détruit la place bancaire/financière suisse, qui a livré les noms de ses propres concitoyens à des puissances étrangères, et qui par crainte et veulerie se plie à toutes le demandes de pays tiers au détriment de la Suisse et sans rien ne demander en échange! De plus vous osez dire que Monsieur Maurer détruit l'armée, mais de par votre attitude vous soutenez le PS, qui, lui, est tout simplement pour l'abolition de l'armée, Alos faites-moi rire!"

Et c’est là-dessus que vous voulez baser un programme commun?
Et c’est là dessus que vous voulez construire?

Le peuple intelligents vous dira un grand NON, Monsieur Buchs!

A l'avenir, monsieur Buchs, usez d'arguments plus valables sinon vous me retrouverez toujours sur votre chemin.

Amicalement Vôtre,

A. Martin (Ex PDC)

Écrit par : A. Martin | 21/10/2015

Cher Monsieur Buchs, vous êtes gratuitement insultant et tres excessif. Et tout ce qui est excessif est insignifiant... N'oubliez pas vos médicaments!

Écrit par : Chatelain | 21/10/2015

Votre vision du positionnement à l'extrême droite de l'Union Démocratique du Centre, un parti politique constitué petit à petit à coup de fusions est très éloignée de la réalité, cher docteur.

Pour que cesse la caricature, voila de quoi méditer ...

"L'Union démocratique du centre est née le 22 septembre 1971 à la suite de la fusion entre trois partis : d'une part, le Parti des paysans, artisans et bourgeois (PAB), qui fut fondé à Zurich en 1917 sous le nom de Parti des paysans, obtint un élu en 1929 et fut renommé PAB en 1937 lors de la constitution d'un parti suisse à partir des sections de Zurich et de Berne ; et d'autre part, deux partis de Suisse alémanique (basés à Glaris et aux Grisons).
Du fait de cette filiation, l'UDC est toujours appelée « parti agrarien ».
En Suisse romande, le parti s'appelait Parti des paysans, artisans et indépendants (PAI)."

Source :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Union_d%C3%A9mocratique_du_centre

Je vous remercie humblement, cher député Buchs, de bien vouloir vous prêter au jeu ...

Écrit par : Victor-Liviu Dumitrescu © | 21/10/2015

Ce n'est pas la position du PLR.

Écrit par : Cyril Aellen | 21/10/2015

Georges Marchais, le secrétaire général du Parti Communiste Français, docteur Buchs, était-il raciste et xénophobe ?
Lui qui déclarait vouloir stopper l'immigration clandestine ?

http://www.youtube.com/watch?v=WNOiZMrd3wQ

Merci de me tenir au courant de vos impressions ...

Écrit par : Victor-Liviu Dumitrescu © | 22/10/2015

"Ce n'est pas la position du PLR"

Et si vous nous en disiez plus Monsieur Aellen...

Écrit par : PIerre Jenni | 22/10/2015

Si Darbellay le dit ...

"Le PDC reconnaît la légitimité de l'UDC à avoir un deuxième siège au Conseil fédéral, déclare le président des démocrates-chrétiens Christophe Darbellay."

http://www.hebdo.ch/news/politique/le-pdc-reconna%C3%AEt-que-ludc-droit-%C3%A0-deux-conseillers-f%C3%A9d%C3%A9raux

Écrit par : Victor-Liviu Dumitrescu © | 25/10/2015

@ Pierre Jenni.
Bertrand Buchs parle sans droit au nom du PLR dont il n'est pas membre. Il lui prête des positions qu'il n'a pas. Je suis vice-président du PLR et je confirme que mon parti a du respect pour l'UDC, même s'il n'en partage pas toutes les valeurs. Mon parti se distancie clairement du mépris ici affiché par Bertrand Buchs, député PDC.

Écrit par : Cyril Aellen | 27/10/2015

La politique de la main tendue sera-t-elle appréciée à sa juste valeur, docteur ?

"L'UDC fribourgeoise appelle à voter PDC pour les Etats"

http://www.rts.ch/info/dossiers/2015/elections-federales/7206296-l-udc-fribourgeoise-se-rebiffe-et-appelle-a-aussi-voter-pdc-pour-les-etats.html

Écrit par : Victor-Liviu Dumitrescu © | 28/10/2015

Les commentaires sont fermés.