29/10/2015

La formule magique a bon dos...

Widmer.jpg

 

Que des louanges.

La meilleure, une excellente Conseillère Fédérale et pourtant…

Bon débarrât Madame Du Mollet, partez vite et loin, vous n’êtes plus formule magique compatible.

Et pour quelle raison !

L’obligation d’adouber un UDC.

Mais on se moque du monde et même mon Président bien aimé, Monsieur Darbellay, se renie.

Tétanisé par le résultat des élections fédérales.

Bigre 11 sièges de plus, la panique à bord, vite la place, un coup de chiffon et Monsieur X pourra prendre ses aises (Monsieur parce qu’une dame à l’UDC ce n’est pas pour demain).

Cette formule machin chose, c’est dans la Constitution ?

Le PDC a manqué de courage politique.

On ne change pas de ligne au milieu du gué. On reste droit dans ses bottes.

On gardait Madame Widmer-Schlumpf et on demandait, poliment, au PLR de céder un siège.

Et oui, le Centre (PDC, PBD et Verts libéraux) font plus de sièges que le PLR.

CQFD.

C’est une formule magique autant logique qu’une autre.

La peur est toujours mauvaise conseillère.

13:21 | Lien permanent | Commentaires (12) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

28/10/2015

De l'utilité d'une rue piétonne.

rue.jpg

 

Après 8 ans de palabre, de recours, Carouge s’est doté de son T piéton, un côté de la Place du Marché et un petit bout de la rue Saint-Joseph.

Une inauguration plus tard, pas grand-chose à part un immense vide.

Admettons, qu’il est probablement encore trop tôt pour se faire une opinion.

Il faudra peut-être attendre Noël, la Saint Nicolas, ou la saint Glinglin pour pouvoir danser sous les platanes.

Une rue pour vivre doit attirer du monde. Etre un but.

Il ne suffit pas d’ériger des barrières, entre nous une simple horreur, au bout de chaque rue, pour que cela marche.

Il faut animer, décorer, donner envie de déambuler.

Pour moi, qui chaque soir traverse me belle cité à pied, ces rues n’amènent rien.

Et cerise sur le gâteau, les commerçants sont furax, car ils ont appris qu’ils vont devoir faire eux le boulot d’animation et qu’en plus  la location de l’espace public pour les terrasses va probablement doubler.

Il aurait mieux fallu réfléchir à un concept de fermeture temporaire, ce qui était déjà le cas, lors d’événement particulier.

Se mettre ensemble, autorité, commerçants, pour le bien de Carouge.

Physiquement, on a fermé deux rues. On ne voit que l’interdiction, alors qu’on aurait du ouvrir, permettre, imaginer.

C’est raté, car il n’y a pas de supplément d’âme, simplement l’application d’une politique politicienne.

06:35 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

21/10/2015

Clarification.

Clair.jpg

 

En Suisse, il existe une gauche (une culture et une philosophie commune)  et il existe des droites.

En Suisse, il existe un centre droit (PDC-PLR) et une extrême droite (MCG, Lega et UDC).

Aucune vision commune, aucun programme commun.

Un parti, l’UDC, qui a provoqué, par bêtise et manque de culture politique, une situation très pénible pour la Suisse et pour son économie.

Un parti qui ne connaît qu’une chose, exploiter la bassesse de la nature humaine pour faire des voix.

Pensez-vous que Monsieur Blocher croit à ce qu’il dit.

Bien sûr que non.

C’est un cynique qui pense que tout le monde est con, à part lui.

Un parti qui fait 30 % des suffrages mais qui a personne de valable à proposer pour faire partie du Conseil fédéral.

Un parti qui est représenté par un ministre incompétent qui est train de détruire l’armée (un comble pour un parti sécuritaire).

Et c’est là-dessus que vous voulez baser un programme commun.

Et c’est là dessus que vous voulez construire.

Le PDC genevois a clairement dit non.

Et depuis qu’il tient sa ligne, il progresse plus que tous les autres partis en suffrages (élection cantonale, municipale et fédérale). Dimanche nous avons fait 12.3 % (contre 10 % en 2011)  et c’est notre liste des jeunes qui a fait le plus de voix de toutes les listes « de traverse ».

Un hasard !

Lundi, nous avons décidé de retirer notre candidat pour pouvoir laisser au PLR la liberté de choix.

Lundi nous avons donné notre plein soutien à Monsieur Genecand et nous allons nous battre pour qu’il soit élu.

Et pour le reste posez-vous la question de savoir pourquoi le PLR ne veut pas d’alliance, malgré un frange minoritaire qui pousse à une campagne commune avec l’UDC et le MCG ?

07:08 | Lien permanent | Commentaires (16) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

20/10/2015

L'Evidence même.

Genecand.jpg

 

 

 

Genève doit avoir un élu du centre-droit au Conseil aux Etats.

 

C’est une évidence.

Les grands dossiers, qui vont être débattus ces prochaines années, doivent être défendus, pour le bien du canton, par un élu du centre-droit.

La réforme de la fiscalité des entreprises, les grandes orientations de la politique de la mobilité, les bilatérales, le Grand Genève, la RPT, la défense de la Genève internationale.

Toute une partie de la population (les 2/3) n’est pas représentée par les Verts et les Socialistes.

Et surtout, il faut dépasser les convictions de son propre parti pour être un vrai lobbyiste du canton.

Honnêtement, notre duo actuel a passé son temps à tirer dans le dos du Conseil d’Etat et à oublier qu’il était genevois.

L’idéal, c’est qu’un des deux élus de gauche ne se représente pas et laisse sa place à un élu de droite.

Cela ne se fera pas.

Benoit Genecand est clairement la personne que nous devons soutenir.

Personne d’autre.

Elire un représentant de l’UDC serait une aberration pour un canton porté sur l’extérieur, ayant besoin du Grand Genève pour vivre, ayant besoin d’un accès aux marchés internationaux, ayant besoin de relation apaisée avec la communauté étrangère.

L’Esprit de Genève ne peut pas être représenté par l’UDC ou le MCG.

07:01 | Lien permanent | Commentaires (18) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

14/10/2015

Problèmes de plomberie...

fuites.jpg

 

Il semble que cela fuite au Conseil d’Etat.

Tous les mercredis, 8 personnes se réunissent à la Tour Baudet.

Il est probable que l’unanimité ne se fasse pas sur tous les votes. Que certaines fois, des opposions sont inscrites au PV et que de mémorables engueulées aient lieu.

Mais cela restait entre personnes de bonne compagnie.

Depuis quelques temps, des journalistes ont accès en direct au débat.

Ils peuvent vous donner le nombre de oui, de non et d’abstention.

Conclusions : il y a une ou plusieurs « gorges profondes » au sein du CE ou de la chancellerie.

En dehors de l’anecdote, le constat est préoccupant.

Absence d’esprit collégial, du respect des procédures et gestion en silo de l’Etat.

Et pour ajouter une couche de crème aux mille-feuilles, les partis gouvernementaux, à l’exception du PDC, ont plus que de la peine à soutenir leurs Conseillers d’Etat.

Le parlement, constatant que ce CE est faible, se sent appelé à combler le vide en se substituant à lui.

Très angoissant dans une période aussi indécise sur le plan budgétaire, de la mobilité et de la politique fiscale.

Genève étale ses divisions, Vaud montre sa cohésion et la cohérence de sa politique.

06:35 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

13/10/2015

Acharnement thérapeutique !

secret5.jpg

 

Parce que le Conseil d’Etat ne veut pas perdre la face, nous devrons voter une loi sur le secret médical en milieu carcéral.

Une loi complètement inutile, bafouant le principe intangible du secret, qui a pour but d’arriver à un hypothétique risque zéro dans le cadre des criminels potentiellement dangereux pour la société.

Malgré le fait, que dans la terrible affaire Adeline, les rapports ont démontré par A plus B que les médecins n’étaient pas responsables.

Mais il a fallu dans l’urgence trouver un coupable se qui permettait de s’exonérer d’assumer la faute et l’erreur.

Un premier projet de loi a donc été déposé dans l’urgence et rejeter par une grande majorité.

Au lieu, alors que le troisième pouvoir, la Justice, était farouchement opposé à tout changement de la pratique actuelle, de renoncer, le CE s’est acharné en déposant un deuxième projet de loi.

Disons le clairement ; actuellement tous les instruments existent pour qu’un médecin puisse demander en urgence la levée du secret en cas de risque pour la vie d’autrui.

Cela peut se faire dans l’heure.

Lors des travaux sur le premier PL, tous les intervenants avaient remarqué que les contacts avec les médecins étaient excellents et que les risques de cacher ou de taire un élément probant inexistant.

Ce PL supprime le secret médical pour le monde carcéral, même si subtilement il ne le dit pas formellement.

Il est à rejeter.

Le secret médical est un. Il ne peut pas se décliner en fonction du lieu ou de la personne.

06:28 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

08/10/2015

La solution miracle.

miracle.jpg

 

Plus nos primes augmentent, plus des propositions miraculeuses sont lancées sur le marché.

« Tout le monde sous génériques » et ceux qui couinent payeront la différence entre l’original et la copie.

Ok, mais il faudra exiger une copie parfaite car actuellement l’effet pharmacologique d’un générique peut varier de plus ou moins 20 %.  

C’est pourquoi, je ne remplace jamais, dans un traitement chronique, l’original par la copie.

« Les spécialistes gagnent trop » donc il suffit de changer le tarif TARMED en baissant drastiquement les rémunérations.

Le problème, c’est que la plupart des spécialistes font leur beurre sur le tarif privé.

Résultat des courses, très peu d’économie en perspective.

En attendant, toujours personne n’a été mettre le nez dans les compte des assurances.

Quand on voit l’importance d’une Cour des comptes à Genève, on peut se dire que toutes les déclarations d’enfants de chœur des membres d’un conseil d’administration ne veulent rien dire.

L’audit externe des comptes des assureurs maladies, de la part d’un Cour des comptes, est plus qu’urgent et nécessaire.

06:51 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

02/10/2015

Non, non et non !

Non.jpg

 

Aujourd’hui, nous sommes convoqués pour une séance extraordinaire du Grand conseil.

L’UDC et le MCG ont demandé cette séance pour pouvoir discuter de 3 propositions de résolution sur le sujet des réfugiés.

« Aidons les réfugiés sur place »

« Revoir la répartition entre cantons des demandeurs d’asile et de revoir le montant des indemnités forfaitaires LAsi »

« Politique d’asile : Non au système des quotas de l’UE »

 

Notre réponse : 3 fois non.

Ces demandes n’ont qu’un but : interdire l’accès à notre canton.

« Passez votre chemin, vous n’êtes pas les bienvenus. »

On se claquemure, on détourne les yeux, on refuse de faire une peu de place pour des personnes fuyant une guerre.

Je ne reconnais plus mon canton.

L’esprit de Genève qui s’est construit sur l’accueil de l’autre.

Le protestant persécuté, le juif pourchassé, le tchèque, le hongrois, le cambodgien, le tamoul, le chilien et l’argentin persécutés par des dictatures.

Notre ouverture aux autres nous a permis de créer la Croix-Rouge, d’accueillir la SDN puis l’ONU.

Le Haut commissariat pour les réfugiés œuvre dans nos murs.

Quelle image donnons-nous ?

Qu’allons faire pour ces milliers de familles qui sont sur le chemin.

Elles ne vont pas faire machine arrière, rentrer en Turquie, au Liban.

Elles sont là. Le froid arrive, il faut trouver des solutions provisoires.

Genève doit prendre en charge une partie de ce gens.

Point.

Il ne peut y avoir de discussion, de posture politique pour avoir quelques voix en plus aux prochaines élections.

Un simple devoir de solidarité.

Je m’adresse à l’UDC et au MCG. Réfléchissez à vos propos, réfléchissez  aux dégâts d’image que vous allez provoquer.

Pensez-vous que le HCR va pouvoir rester dans un canton qui nie les réalités du monde, qui est incapable de sacrifier un peu de son confort.

Il y a des attitudes qui sont honteuses, surtout quand elles sont travesties au travers de vos 3 résolutions.

Si nous acceptons vos résolutions, si nous votons même un renvoi en commission, nous tuons Genève.

Alors le PDC votera 3 fois non et refusera de toucher ses jetons de présence. Nous ne voulons pas nous faire de l’argent sur le dos des réfugiés.

06:26 | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook |  Imprimer | | | |