16/12/2015

On tergiverse...

caserne.jpg

 

Le nombre de réfugiés augmente. Les structures misent à disposition pour les héberger ne suffisent plus. Il faut que les communes ouvrent leurs abris de protection civile.

Nous savons que cette possibilité de logement peut être utile sur un laps de temps court et ne peut pas être envisagée sur un moyen ou un long terme.

L’Etat a proposé d’implanter des containers aux grands-Esserts à Veyrier.

Mais nous savons que cela ne va pas se faire rapidement.

Alors pourquoi vouloir protéger l’Armée ?

Pourquoi ne pas, une fois pour toute, faire pression sur le département du nouveau conseiller fédéral Parmelin.

J’ai déposé une motion demandant la mise à disposition des Vernets.

Elle traîne en commission depuis 2 mois, alors que la Conseil d’Etat aurait pu l’accepter pour faire valoir le soutien du parlement.

Ce matin, je viens de lire que le Conseiller administratif de Meyrin, Monsieur Pierre-Alain Tschudi demande de pouvoir utiliser les locaux militaires qui sont sur sa commune.

Alors, on continue d’attendre ? Ou on décide de faire pression sur la Berne fédérale ?

06:58 | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

Commentaires

Ne confondez-vous pas le réfugié et le soldat ?
Sommaruga et Parmelin ?

Écrit par : Victor-Liviu Dumitrescu © | 16/12/2015

Non Dumitrescu il ne confond pas. Par contre vous qui êtes un ancien réfugié vous pourrriez donner un coup de balai à la caserne non ?

Écrit par : Anastase | 16/12/2015

Anastase, vous avez obtenu vos informations de quelle manière ?
Donnez moi la source, pour que l'on rigole un bon coup ...

Écrit par : Victor-Liviu Dumitrescu © | 16/12/2015

Les commentaires sont fermés.