24/08/2012

Un petit pas dans le bon sens.

 

etude.jpg

 

Bonne nouvelle, 300 places supplémentaires en 2019, pour pouvoir former de nouveaux toubibs.

Bon vous êtes prêts, on compte. Début des études 2019. Si tout va bien, on termine 6 ans plus tard en 2025. A partir de là, 5 ans de plus de formation post-graduée et le premier petit nouveau à pouvoir s’installer va poser sa plaque en 2030.

En espérant que sur les 300, il y aura quelques médecins de famille…

Et moi, je ne vais pas attendre 2030 pour pouvoir transmettre mon cabinet.

J’ai 55 ans. En 2025, 68 ans et en 2030, 73 ans.

Il faut débloquer ces places maintenant, pas dans 7 ans.

Un peu de courage et on se lance.

On fait voter, un crédit de 56 millions, cet automne et à la rentrée prochaine, c’est parti.

06:11 Publié dans Politique, Science | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

23/08/2012

Les métiers de la santé sont-ils condamnés à disparaître ?

 

santé.jpg

 

Je me pose la question quand je vois tout ce qui est fait pour décourager les jeunes à se former dans les emplois de la santé.

Pas assez de places de formation pour les médecins avec des examens hyper sélectifs en première année.

Pas assez de places de formation pour les infirmiers et infirmières.

Limitation des places de formation pour les physiothérapeutes.

Franchement nous marchons sur la tête.

On ne forme pas et on fait venir de l’étranger le personnel qui nous manque cruellement.

A force de faire peur, de dénigrer, de couper dans les subsides, de ne pas revaloriser les revenus, les jeunes se détournent de ces magnifiques métiers.

Les gouvernements cantonaux et la Confédération sont tétanisés par les coûts de la santé.

On ne touche à rien, si non, mon Dieu, cela va coûter plus cher.

A croire que nous devons tous travailler gratuitement.

A force de confondre l’augmentation des coûts de l’assurance maladie avec l’augmentation des coûts de la santé, on ne fait plus rien d’intelligent en Suisse.

07:22 Publié dans Général, Politique, Société - People | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

27/03/2008

Tibet

364773672.jpgPourquoi ce besoin de réagir. Il existe d'autres soucis dans notre monde sanglant. Irak, Palestine, Soudan...

Mais le Tibet est dans notre coeur, peut-être à cause de l'enfance. Probablement nous avons tous découvert ce pays à travers Tintin et nous sommes, depuis, restés proche de ce peuple de montagne.

Montagnards comme nous, Hommes de vallées, solidarité même si nous sommes séparés par des déserts et de longues heures de route.

Et pourtant nous nous connaissons pas, mais nous pensons nous comprendre.

Alors nous ne pouvons pas rester sans rien faire. Il faut un geste symbolique pour simplement dire que nous sommes ici mais aussi là-bas.

Je réitère ma proposition. Hissons les couleurs du Tibet pendant toute la durée des jeux. Officiellement et non officiellement. Intervenons dans nos communes, parlons à nos édiles.

Pas de polémique, pas de paroles inutiles, pas de discours, simplement un geste. Et puis le silence comme réprobation...

 

00:24 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook |  Imprimer | | | |