24/08/2012

Un petit pas dans le bon sens.

 

etude.jpg

 

Bonne nouvelle, 300 places supplémentaires en 2019, pour pouvoir former de nouveaux toubibs.

Bon vous êtes prêts, on compte. Début des études 2019. Si tout va bien, on termine 6 ans plus tard en 2025. A partir de là, 5 ans de plus de formation post-graduée et le premier petit nouveau à pouvoir s’installer va poser sa plaque en 2030.

En espérant que sur les 300, il y aura quelques médecins de famille…

Et moi, je ne vais pas attendre 2030 pour pouvoir transmettre mon cabinet.

J’ai 55 ans. En 2025, 68 ans et en 2030, 73 ans.

Il faut débloquer ces places maintenant, pas dans 7 ans.

Un peu de courage et on se lance.

On fait voter, un crédit de 56 millions, cet automne et à la rentrée prochaine, c’est parti.

06:11 Publié dans Politique, Science | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

08/04/2008

Mais pourquoi cette peur des vaccins ?

71791829.jpg 

Epidémie de rougeole, tout le monde en parle. Faut-il vacciner ? Ne faut-il pas mieux laisser faire la nature ?

Eternel débat.

Eternel débat de riches.

Dans les pays en voie de développement, c’est plutôt une bataille de tous les jours pour que les enfants soient pris en charge.

La rougeole est une maladie potentiellement grave. Elle fait des ravages. Elle peut laisser des séquelles neurologiques. Elle peut tuer. Et surtout, elle est très dangereuse pour les adultes.

Alors égoïste ou solidaire.

Le propre d’une vaccination s’est de se protéger mais aussi, par ce geste, protéger les autres.

Nous sommes dans un débat de santé publique.

Alors pourquoi avons-nous peur ?

Peur des injections… Il est vrai que nous gardons tous, inconsciemment, un mauvais souvenir des piqûres du pédiatre.

Mais pas seulement, probablement une méfiance contre l’Etat, contre l’obligation et contre la toute puissance de la santé.

Mais surtout, nous cédons à la rumeur. N’oublions pas que les épidémies font encore partie de notre patrimoine génétique comme les famines. Et dans ce type d’événement, la rumeur est au premier plan.

Les peurs ancestrales ressortent. Attention, j’ai lu que… j’ai entendu que…on m’a dit…

Une phrase, un mot …l’angoisse est là.

Et puis la vaccination n’est pas un traitement. Nous ne sommes pas encore malades. Nous sommes en bonne santé. Et si nous prenions un risque inconsidéré.

 

Je pense qu’il faut revenir à la réalité et aux faits. Il n’y a pas de risque de vacciner nos enfants. Il faut que vous nous fassiez confiance. Comme médecin, je ne prendrais jamais le risque de faire du mal, car je dois toujours peser, en mon âme et conscience, le pour et le contre.

06:58 Publié dans Science | Lien permanent | Commentaires (20) | |  Facebook |  Imprimer | | | |

29/03/2008

A boire...

1329337482.jpg

Savez-vous que vous ne buvez pas assez ?

Oh je ne prêche pas pour les bouilleurs de cru, je ne veux pas non plus vous convertir à la Croix-Bleue. Je ne parlerais donc pas de la bibine, une chopine dans la main.

Non je vous parle de l'eau.

Mettez-vous dans la tête que vous devez ingurgiter 1,5 ltres par jour. pas moins. Alors c'est parti munissez-vous d'un grand verre et buver toutes les heures, même si vous n'avez pas soif.

14 % des 12 à 19 ans et 22 % des plus de 55 ans parviennent à ce chiffre. Il y a donc du travail.

Que risquez-vous ? Des infrections urinaires, des calculs rénaux. une moins résistances aux infections, des maux de tête, une grande fatigue, des changements d'humeur, une augmentation de votre pression sanguine.

Alors ne doutez plus. buvez et éliminez comme dit la pub...

Je vous quitte, c'est bientôt l'heure de l'apéro...

10:04 Publié dans Science | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Facebook |  Imprimer | | | |